Qu’est-ce qu’on lit en Mars 2020 ?

Qu’est-ce qu’on lit en Mars 2020 ?

C’est une revue de presse qui tombe dans une ambiance un peu lourde. Le souci du Coronavirus plombe les manifestations prévues pour le mois de mars, du coup, c’est une cascade de reports. Le mois de février a été plutôt bien chargé avec le salon Retromobile ici ou le Rallye Monte-Carlo historique, . Mais même avec cette actualité, on a quand même eu le temps de lire des magazines pour vous !


Rappel des fondamentaux !

Ces derniers sont assez simples, j’ai 30€ dans mon porte-monnaie et avec cette somme, je sélectionne des magazines. Le choix s’opère selon la pertinence des articles qui pourraient vous intéresser. Je sais que vous êtes très occupé et que vous n’avez pas forcément le temps de parcourir toute la presse. Je m’en suis donc employé pour vous.

Mission accomplie, car j’ai dépensé 24,70€ pour quatre magazines.

Autoretro

N°450, Mars 2020, 5,80€.

Ce numéro de mars commence fort, avec un comparo entre une Plymouth Barracuda et une Ford Mustang Fastback. Deux muscles cars de légende. Le choix est dur, car les deux autos sont vraiment superbes. Petites surprise ce mois-ci dans Autoretro, on découvre un portrait de notre ami Josélito Nieto, le boss des sociétés Classic Auto Elec et Ma Petite Italienne. On fonce donc vite acheter le mag, pour tout savoir sur ses entreprises.

On poursuit les découvertes avec l’Audi 50LS, cette auto sera le préquel de la Polo. L’épisode 7 de, “Il était une fois Montlhéry”, revient sur le record de 1928. Au volant d’une Austin Seven, une équipe d’Anglais, un peu fous, tourna pendant 24h sur l’anneau… mais on en reparlera également en avril et aussi ici

Le dossier coup de cœur de ce mois, portera sur une Simca Versailles, pas celle sortie par l’usine de Poissy, mais celle présentée par le célèbre carrossier Henri Chapron. Ce dernier voulant collaborer avec la marque à l’hirondelle, proposa un superbe coupé deux portes. Mais malheureusement, le constructeur ne donna pas suite, et le prototype fut perdu corps et bien. Dommage, car l’auto était magnifique. Heureusement qu’un passionné tomba sous le charme de cette merveille, et entreprit de la reconstruire. Au vu du résultat, on se dit que c’est bien dommage qu’elle ne fût pas produite !

Rétroviseur

N°364, Mars 2020, 5,95€

Avec ses 115 pages au sommaire, Rétroviseur nous gâte. On commence avec l’essai de la Vermorel LO, une ancêtre datant de 1916. Vermorel est plutôt connu pour ses produits ou ses machines agricoles. En tout cas, une superbe découverte que cette torpédo rouge ! Pinin Farina a toujours fait des voitures sublimes, mais quand il s’attaque à cette Fiat 1100 S, on touche au sublime. Cette petite sportive sera d’ailleurs chez Aguttes la semaine prochaine. Le salon Avignon Motor Festival on connait plutôt bien, on vous le fait visiter tous les ans, le résumé de l’année dernière est là, mais vous ne connaissez peut-être pas Camille Bourges son instigateur. C’est le portrait de celui-ci que Rétroviseur vous propose.

Aston Martin est une des marques qui nous fera toujours rêver. Ce mois-ci donc, on pourra tous savoir sur deux modèles emblématiques. Les deux autos passées au crible seront les DBS V8 et AM V8. Ainsi on découvrira, au travers de deux essais, une DBS ayant appartenu à un roi et une Vantage juste énorme avec sa robe grise sublime. Le reste du dossier traitant de tout ce que vous vouliez savoir sur ce modèle mythique. Tout y passe de la palette de couleur, des pubs d’époque en passant par leurs petits détails d’évolution avec les superbes infographies de Phil Mercier !

Classic & Sports Car

N°85, Mars 2020, 5,95€

Ce numéro de Classic & Sports Cars nous annonce le printemps avec un essai/comparo sur trois petits cabriolets. Pour une fois, ce ne sont pas des cab’ issus de voitures de luxe. Mais plutôt de petites citadines. On retrouve ainsi une Fiat 850 Spider, une MG Midget et pour terminer ma préférée, la Honda S800, un vrai régal ce test. Le comparatif suivant portera sur une série star de chez BMW, la série Alpina. On passera au banc d’essais, l’E12, l’E24 et l’28, assurément le haut de gamme sportif de la marque bavaroise. On se souvient qu’à l’époque certains modèles valaient aussi cher qu’une Porsche. S’il fallait qualifier, la Talbot Lago T26 GS, d’une épithète ce serait : somptueuse ! L’auto date de 1949, mais elle porte encore la patte des fabuleux artisans carrossiers d’avant-guerre.

On reste dans les cabriolets, mais cette fois avec du haut de gamme, voir du très haut. J’ai bien aimé l’angle pris par l’article. La question était de savoir si après 50 ou 60 ans ses autos, qui a leur époque étaient des parmi les plus luxueux du monde, le sont toujours aujourd’hui. Le magazine nous propose donc de prendre le volant et de voir si, une Aston Martin DB6 Volante ou encore une Mercedes 280, voir une Citroën DS 21, sauraient encore tenir leur rang. Je suis sûr que la Rolls-Royce Corniche n’a rien perdu de sa superbe, tout comme la Jensen Interceptor, qui avec son gros V8, vous mènera au bout du monde… et en douceur !

L’Authentique

N°8, 1er trimestre 2020, 7€

L’organe officiel de la FFVE, nous propose un programme assez chargé pour son numéro de rentrée. J’aime assez leurs articles, parfois à contrepied, mais toujours très intéressant. Le portrait de Michèle Mouton en est une parfaite illustration. On reverra donc, avec plaisir, la carrière sportive de cette championne qui reste dans nos cœurs. Autre histoire, tout aussi attachante, d’un monument de l’histoire française. C’est le deux-roues le plus célèbre de l’hexagone, un vélo avec un moteur, vous l’avez deviné, je veux parler du VéloSolex ! Un véritable plaisir de lire cet article sur une icône bien de chez nous. Un autre article m’a frappé par sa question, « Authentique » ça veut dire quoi ? C’est sur une vingtaine de pages que plusieurs intervenants nous diront leurs réponses. Que ce soit des hommes comme Jean Todt, Philip Kantor, que nous avons aussi rencontré ici, mais aussi François Allain ou Thierry Dubois, tous essayeront de percer ce mystérieux sujet.

La photo du mois !

Cette dernière sera à voir dans le Classic & sports Car à la page 58. On retrouve le regretté Niki Lauda, qui sur une BMW 1602 lève deux roues en pleine attaque. Cette photo est prise lors des 6H du Nürburgring en 1970.

Le dossier, royal, du mois !

C’est l’Authentique qui nous l’offre ! Je titre royale, car c’est un dossier qui portera sur la Joconde des voitures, la fabuleuse Bugatti Royale. Benjamin nous en avait déjà parlé ici, mais là c’est Patrick Garnier, un ancien directeur du musée Schlumpf qui nous en relate l’histoire. C’est dire s’il connait son sujet. Au hasard et pour vous donner l’eau à la bouche, on fera l’inventaire des six voitures, on verra une photo, historique, de 6 Royale et bien d’autres choses, mais pour ça, il faut acheter, au plus vite ce n° 8 de l’Authentique !

Pour plus d’infos, on a visité le musée ici et on vous parle d’un superbe livre sur « l’affaire » Schlumpf ici.

bertrand
photographe/reporter
rédacteur et photographe à news d'anciennes.
Passionné d'histoire et de véhicules anciens, il rejoint la rédaction de news d'anciennes en 2015. Armé de son fidèle Nikon, il écume les rasso et salons pour vous les faire découvrir.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.