Fin Septembre Artcurial dispersera l’éclectique Collection André Lurton

Fin Septembre Artcurial dispersera l'éclectique Collection André Lurton
Fin Septembre Artcurial dispersera l'éclectique Collection André Lurton
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Artcurial fait un carton avec la vente de la Collection André Trigano

La vente de la collection Trigano devait être une des ventes phares du printemps. Repoussée à ce dimanche 13 Septembre elle a...

Une Dauphine Gordini au Tour Auto 2020, une épreuve magique sans se ruiner !

Premiers à s'élancer en régularité, voire premiers tout court, François, Vincent, Yves et l’autre (Roger) se sont fait remarqué au volant de...

La Pommeraye Classic, Une neuvième édition de leur Montée Historique

Voilà bien longtemps que je n’avais pas fréquenté les abords d’une Course de Côte. Aujourd’hui, je retrouvais la magnifique région d’Anjou, avec...

Au volant d’une Renault 5, un plaisir simple

Une Turbo ? Non. Une R5 Alpine Turbo alors ? Non plus. Pourquoi la Renault 5 devrait-elle être sportive pour être intéressante....

Septembre sera le mois des collections chez Artcurial. La vente Trigano (certes prévue au printemps et repoussée) dont on vous parlait ici, précédera une autre vente. C’est la Collection André Lurton qui sera dispersée pour sa succession et les autos sont réellement variées… et abordables !

La vente de la Collection André Lurton

81 lots seront donc proposés à la vente par Artcurial le 27 Septembre à partir de 15h au Château Bonnet à Grezillac en Gironde. Avant cela, du 24 au 27 Septembre les autos de la Collection André Lurton seront exposées dans deux lieux différents à Targon et Espiet, toujours en Gironde.

On remarquera aussi que le catalogue de la vente tord le cou à ceux qui veulent qu’Artcurial ne vende que des autos très chères.

Les gros prix de la vente

Deux automobiles de la Collection André Lurton se détachent au niveau des prix affichés. Il s’agit d’abord de Fisson 8HP 3 Litres Tonneau de 1898, seule auto connue de ce type et plutôt performante pour l’époque. Elle est estimée entre 120 et 200.000 €. Ensuite on retrouvera une Rolls Royce Panhtom I 40/50HP de 1928 estimée entre 70 et 90.000 €.

Mais ces deux autos ne sont pas les lots les plus chers du catalogue. En fait les deux lots concernés sont deux chars ! D’abord un chasseur de chars M10 de 1942 estimé entre 220 et 250.000 € et ensuite un plus classique Sherman M4A1 en version Grizzly et estimé entre 140 et 180.000 €.

Vraiment pour tous les goûts !

La Collection André Lurton était vraiment très très variée ! Il suffit de prendre les autos présentes dans l’ordre chronologique.

Les ancêtres

D’abord les ancêtres. On retrouvera des autos de marques connues et d’autres beaucoup moins. À ce titre on découvre un Torpédo Georges Roy Type O de 1910 estimé entre 14 et 18.000 €.

Pour les plus connues on commence avec une Berliet C2 double Phaëton de 1907 estimée entre 20 et 30.000 €. Ensuite on retrouve une Renault Type CC 14cv carrossé en Landaulet par Gallé et estimée entre 10 et 20.000 €. Et puis on note aussi une Peugeot Type 138 de 1912, elle aussi en Torpédo, estimée entre 14 et 18.000 €.

Les avant-guerres de la Collection André Lurton

Ensuite les autos de l’entre-deux guerre. Là encore il y a du choix même si on retrouve beaucoup de Citroën. Ainsi une C3 Trèfle de 1926 (est. 8-14.000 €), une B2 Torpédo de 1921 (est.4-6000 €), une C6F Cabriolet de 1936 (est. 15-25.000 €) et une Traction 7C de 1935 (est. 8-12.000 €) sont ainsi proposées.

Mais d’autres marques sont aussi représentées. Du côté de Peugeot on trouve ainsi une 201 de 1930 (est. 3-8000 €). La mythique Ford T est représentée par une Runabout de 1920 (est. 8-12.000 €). On trouve aussi une Austin Seven mais à la française, une Rosengart LR4 Torpédo de 1934 (est. 6-8000 €).

Pour des autos de plus haut standing on regardera du côté de la Hotchkiss 686 Limousine “Chantilly” de 1939 (est. 10-15.000 €) ou la Talbot K74 Coach de 1931 (est. 4-8000 €).

Les après-guerre

Évidemment on retrouvera beaucoup d’après-guerre dans la vente de la Collection André Lurton.

Encore une fois on retrouve plusieurs Citroën. D’abord les classiques 2CV, une AZ de 1956 estimée entre 5 et 8000 €, et Ami 6 estimée entre 4 et 8000 €. Mais on retrouvera une auto plus originale, une M35 qui fit partie de la collection Heuliez et qui est estimée entre 8 et 12.000 €.

Du côté des autres après-guerre, beaucoup de populaires. On trouve ainsi une Peugeot 403 B de 1963 (est. 1000-2000 €), deux Renault, une 4CV de 1954 (est. 2-3000 €) et une R16 TL de 1977 (est. 2-4000 €).

Enfin il faut noter un beau projet. Une Corvette de SCCA de 1971 donnée pour 650ch ! Estimée entre 12 et 16.000 € ce sera une monture sympa pour les trackdays une fois remise en marche.

On trouvera aussi quelques youngtimers. Et visiblement André Lurton était fan de BMW car on en trouve plusieurs dans la collection, dont les deux ci-dessous, une 730 à rénover (est. 1000-2000 €) et une 528i à réviser sérieusement avant de rouler avec (est. 1000-3000 €).
Mais on trouvera une énième Citroën parmi ces youngs, une CX Prestige Serie 1 de 1977 estimée entre 4 et 6000 €.

Le matériel militaire

Vous l’avez vu avec les deux chars, on trouvera aussi du matériel militaire dans cette vente.

Un autre blindé est au programme avec le blindé léger M8 de 1943 estimé entre 18 et 35.000 €. Tout aussi gros, un D.U.K.W. 353 de 1943, un véhicule amphibie estimé entre 10 et 15.000 €. Et puis si vous avez envie de changer des Jeep, une Kübelwagen, l’équivalent allemand beaucoup plus rare, est au catalogue et estimé entre 15 et 25.000 €.

L’agricole

Pour terminer, il faut aborder une dernière catégorie de véhicules présents dans la collection André Lurton : le matériel agricole. Là les tracteurs ne sont pas dans un très bon état. On trouvera par exemple un Fordson Super Major (est. 1000-2000 €), un McCrormick FF Cub estimé entre 800 et 1500 € ou un tracteur Ransomes à chenilles de 1938 estimé entre 2 et 3000 €.

Conclusion :

Qui ne rêverait pas d’avoir une collection comme celle-ci. Au moins si certains lots vous manquent, ils sont en vente sans prix de réserve ! L’occasion de faire quelques affaires.

Tout le catalogue est à découvrir en cliquant ici.

Fin Septembre Artcurial dispersera l'éclectique Collection André Lurton

Sur le même thème

1 COMMENT

  1. Bonjour,
    Les images s’affichent en grand et non sont pas cliquables avec Safari sous Mac depuis la nouvelle version du site. (Safari 13.1 sous Mac 10.13.6)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Mon Tour Auto 2020 par Benjamin

Le Tour Auto 2020 s'est terminé il y a deux semaines. Je vous avoue que ce n'est pour autant que j'ai fini...

Mon Tour Auto 2020 par Vincent

Deux semaines après la fin de ce Tour Auto 2020, la tête est encore pleine d'images et de souvenirs. Je vous propose...

Mon Tour Auto 2020 par Fabien

Le Tour Auto 2020, c'est fini... depuis deux semaines. Vous avez pu le suivre au jour le jour sur notre site (tout...

Sport et Collection 2020, une 26e forcément particulière

C'était l'un des événements phares du week-end, surtout quand on aime les belles sportives... ou les autos de course. Ce Sport et...