Home Blog

Tour Auto 2020 : les résultats de la troisième étape, Limoges – Toulouse2

0
Tour Auto 2020

Le Tour Auto 2020 a passé la mi-course. C’était en rejoignant Limoges et Toulouse avec une journée sur des routes magnifiques avec trois spéciales au programme.

Tour Auto 2020 : les résultats de la troisième étape, Limoges - Toulouse2

La course

EC6 du Tour Auto 2020 : Beyssac – Troche

Première EC du jour après une grosse demi-heure de liaison pour se chauffer. Les pilotes n’avaient pas encore connu ça de la semaine !

Les résultats de l’EC6 du Tour Auto 2020, compétition VHC :


EquipageVoitureTempsEcarts
1201Favaro – Nicolet
Jaguar Type E 3,8L
07:25

2214Penlae – Penlae
Porsche 911 2,0L07:29
+00:04
3202Lajournade – BouchetJaguar Type E 3,8L
07:32
+00:07
4212Kohler – Laboisne
Shelby Cobra 289
07:32
+00:07
5204Caron – Manien
Shelby Cobra 289
00:37
+00:12

Après ses bons résultats d’hier (à retrouver par ici), Favaro enchaîne. Il ne colle pas de gros écarts mais c’est suffisant pour continuer de remonter au classement. Derrière les Penlae sont décidément performants avec leur 911.

Les résultats de l’EC6 du Tour Auto 2020, compétition G, H/I :


EquipageVoitureTempsEcarts
1253Jean – Jean
Ferrari 308 Gr. IV Michelotto
06:45

2255Driot – Vallence
Ferrari 308 Gr. IV Michelotto (C)
06:59
+00:14
3268Menechet – Ollier
Ferrari 308 Gr. B Michelotto
07:01
+00:16
4252Gauduel – Missillier
Ferrari 308 Gr. IV Facetti
07:09
+00:24
5260Rey – Eberhard
Porsche 911 Carrera RS 3,0L
07:10
+00:25

Cette spéciale matinale convenait plus aux Ferrari qu’aux Porsche ! Elles sont aux 4 premières places. Là aussi c’est l’homme en forme de la veille, Jean, qui signe un nouveau scratch.

Les résultats de l’EC6 du Tour Auto 2020, régularité VHC :


EquipageVoitureTempsEcarts
153Bonnardel – Bonnardel
Triumph TR4
00:18
+00.11
270Menicucci – Imbert
Alfa Romeo Giulia Sprint Speciale
00:21
+00:14
365Nicoules – Nicoules
Ford Mustang 28900:23
+00:16
411Chalendard – Elmalan
Austin Healey 100/4
00:24
+00:17
51Cardon – Mouret
Renault Dauphine Gordini
00:32
+00:25

Les Bonnardel étaient en forme hier et avaient remonté au général, les voilà qui pointent le nez de leur TR4 en haut de la feuille des résultats sur cette spéciale. On note aussi la belle performance de la Dauphine Gordini alors que les pénalités sont quand même tombées.

EC7 du Tour Auto 2020 : Saint Cere

Juste avant d’aller manger les concurrents reprenaient une dose de chrono.

Les résultats de l’EC7 du Tour Auto 2020, compétition VHC :

Les Jaguar Type E sont toujours en forme. Ce matin Caron est le seul à faire performer sa Cobra. Derrière les Porsche 906 se remontrent aux avant-postes, les routes ne convenant pas toujours à ces autos.

On note que Lynn perd tout en sortant pendant la spéciale.


EquipageVoitureTempsEcarts
1201Favaro – Nicolet
Jaguar Type E 3,8L
06:08

2202Lajournade – Bouchet
Jaguar Type E 3,8L
06:13
+00:05
3204Caron – Manien
Shelby Cobra 289
06:16
+00:08
4247Rocher – Penillard
Porsche 906 Carrera 6
06:17
+00:09
5249Mr John of B – Sibel
Porsche 906 Carrera 606:17
+00:09

Les résultats de l’EC7 du Tour Auto 2020, compétition G, H/I :

Comme Favaro, Jean enchaîne sur sa 4e victoire de suite ! Une fois de plus il devance une autre Ferrari alors que les Porsche reprennent un peu de couleurs.


EquipageVoitureTempsEcarts
1253Jean – Jean
Ferrari 308 Gr. IV Michelotto
05:43

2268Mennechet – Ollier
Ferrari 308 Gr. B Michelotto
05:49
+00:06
3257Barret – Crubile
Porsche 911 2,8L RSR
05:55
+00:12
4254 Brigand – Albert
Porsche 911 Carrera RSR 3,0L
05:57
+00:14
5255Driot – Valente
Ferrari 308 Gr. IV Michelotto (C)

06:03
+00:20

Les résultats de l’ES2 du Tour Auto 2020, régularité VHC :

Le classement de cette EC montre que les favoris sont en forme et réguliers. Les Nicoules continuent de bien emmener leur Mustang tandis que les vainqueurs sortants et leur Ferrari sont un peu plus loin derrière.


EquipageVoitureTempsEcarts
165Nicoules – Nicoules
Ford Mustang
00:05

240Hamoniau – Lotthe
Ferrari 250 GT Lusso
00:14
+00:09
338Rigondet – Souillard
Porsche 356 B Coupé 1600
00:19
+00:14
453Bonnardel – Bonnardel
Triumph TR4
00:21
+00:16
570Menicucci – Imbert
Alfa Romeo Giulia Sprint Speciale00:21
+00:16

EC8 du Tour Auto 2020 : Côtes du Tarn

Après une sacré liaison les équipages terminaient la journée à une quarantaine de kilomètres de Toulouse avec une longue spéciale.

Les résultats de l’EC8 du Tour Auto 2020, compétition VHC :

Les spéciales se suivent et se ressemblent. Favaro signe sa sixième victoire de rang en spéciale ! Derrière Lajournade et Caron sont toujours là, Kohler et Penlae aussi. En bref c’est un quinté d’habitués.


EquipageVoitureTempsEcarts
1201Favaro – Nicolet
Jaguar Type E 3,8L
05:34

2202Lajournade – Bouchet
Jaguar Type E 3,8L
05:39
+00:05
3204Caron – Manien
Shelby Cobra 289
05:39
+00:05
4212Kohler – Laboisne
Shelby Cobra 289
05:43
+00:09
5214Penlae – Penlae
Porsche 91105:44
+00:10

Les résultats de l’EC8 du Tour Auto 2020, compétition G, H/I :

Toujours les mêmes ! Jean est décidément intraitable et se permet même le luxe de coller un bel écart à ses poursuivants directs.


EquipageVoitureTempsEcarts
1253Jean – Jean
Ferrari 308 Gr. IV Michelotto
05:13

2255Driot – ValenteFerrari 308 Gr. B Michelotto
05:26
+00:13
3254Brigand – Albert
Porsche 911 Carrera RSR 3.0L
05:27
+00:14
4260 Rey – EberhardPorsche 911 Carrera RS 3,0L
05:35
+00:22
5290Besson – Mainguet
Alpine A310 V6 Gr IV

05:45
+00:32

Les résultats de l’ES2 du Tour Auto 2020, régularité VHC :

Déjà les plateaux compétition avaient accumulé pas mal de retard. Mais cela s’est empiré pendant le passage des équipages de régularité et du coup… elle a été annulée.

Du coup direction Toulouse où les première équipes sont arrivées tôt… et les dernières à la nuit tombée.

Le Classement Général du Tour Auto 2020 après l’étape 3

Classement général en compétition VHC :

Favaro gagne tellement en spéciale… qu’il passe devant. Il faut dire que Mr John of B. n’a pas forcément été à son avantage sur les spéciales du jour. Même Lajournade a fait un sacré rapproché que le pilote de la Porsche devra gérer avant de retourner sur circuit. On note aussi la belle perf de Berchon, leader du plateau 3 et dans le Top 5 VHC.


EquipageVoitureTempsEcarts
1201Favaro – Nicolet
Jaguar Type E 3,8 Litres
1:15:15

2249Mr John of B. – SibelPorsche 906
1:15:18
+00:03
3202Lajournade – Bouchet
Jaguar Type E 3,8 Litres
1:15:23
+00:05
4212Kohler – Laboisne
Shelby Cobra 2891:15:27
+00:12
5196Berchon – Bordier
Austin Healey 100/4
1:18:21
+03:06

Classement général en compétition GHI

Jean tient bon en tête et après sa belle journée de spéciales c’est logique. Cocorico, on voit une auto française dans le Top 5 !


EquipageVoitureTempsEcarts
1253Jean – Jean
Ferrari 308 Gr IV Michelotto1:09:48
2254Brigand – AlbertPorsche 911 Carrera RSR 3,0L1:11:31+01:43
3260Rey – EberhardPorsche 911 Carrera RS 3,0L1:12:46+02:58
4252Gauduel – MissillierFerrari 308 Gr IV Facetti1:14:40+04:52
5290Besson – Mainguet
Alpine Renault A310 V6 Gr.IV1:16:22+06:34

Classement général en régularité VHC

Les Nicoules tiennent bon. Si derrière ça s’accroche, ils ont encore un beau matelas sur lequel asseoir leur première place ! Cependant rient n’est joué car les trois équipages suivant sont dans un mouchoir de poche… et qu’une grosse erreur est vite arrivée.


EquipageVoiturePénalitésEcarts
165Nicoules – Nicoules
Ford Mustang
01:33

238Rigondet – Souillard
Porsche 356 B
02:09
+00:36
340Hamoniau – Lothe
Ferrari 250 GT Lusso
02:13
+00:40
453Bonnardel – Bonnardel
Triumph TR4
02:14
+00:41
570Menicucci – Imbert
Alfa Giulia Sprint Speciale
02:56
+01:23

L’Étape du Jour

Le debrief du jour par Alexandre Bonnardel, participant sur Triumph TR4 n°53 en régularité

L’équipage en forme de ces deux dernières journées en régularité. Les Bonnardel enchaînent les belles performances et les voilà sur le podium du classement régularité.

Très longue journée qui s’est plutôt bien passée. Ce matin on sort de la spéciale avec la meilleure perf en VHC, la deuxième spéciale on fait quatrième. Et puis la troisième est annulée mais on était pas mal. Des journées fatigantes mais qui se passent bien. Et puis on a bien remonté au général. Maintenant l’objectif est de maintenir la quatrième place voire faire mieux sur les deux prochaines journées. Mais devant nous ce sont d’anciens gagnants, il y a du niveau !

L’anecdote du jour :

Le Tour Auto c’est une sacrée caravane et donc une sacré organisation. Sur chaque étape c’est une soixantaine de personnes qui font partie de l’équipe Peter Auto. On trouve ceux qui encadrent la course, mais aussi ceux chargés de la logistique pour transporter certains éléments du village entre les villes étapes.

La voiture du jour : La Coccinelle 1303S n°31 de Lefaure-Mounier

Oui, on peut faire le Tour Auto en Cox ! Il faut avouer que c’est le genre d’auto populaire qu’on ne s’attend pas à retrouver dans la caravane alors imaginez sur circuit ! Pourtant la Volkswagen Coccinelle a bien participé au Tour Auto, c’était en 1973 avec la 1303 S alias la Super Cox.

On leur a demandé de nous décrire cette 1303 S.

La 1303 S a les freins à disques à l’avant, un moteur 1600 quand les autres ont un 1300. Elle a un train avant Mc Pherson, un train arrière normal et une boîte quatre.

On leur a demandé pourquoi engager pourquoi cette “drôle d’idée” de s’engager en Cox !

En Fait la Cox est une bonne auto de rallye avec par exemple un podium à l’Acropole ! C’est une auto mythique, qui était à l’époque préparée par un autrichien et on en a fait une réplique. L’an prochain elle sera homologuée avec son PTH et on pourra faire d’autres rallyes, notamment au Tour Auto, et en compétition !

Au programme de la quatrième étape :

Ce Vendredi 4 Septembre le Tour Auto 2020 partira vers l’est. Direction le mythique Pont du Gard qui promet un cadre somptueux. Entre les deux on traversera les Cévennes et deux spéciales sont au programme (tracés sur Facebook, par ici) avant l’épreuve sur circuit à Lédenon en fin de journée.

Debrief et photos seront sur News d’Anciennes.

Tour Auto 2020 : les résultats de la troisième étape, Limoges - Toulouse2

Toutes les photos de cet article sont de News d’Anciennes !

Guide Complet du Tour Auto 2020, parcours, horaires et engagés

2
Guide du Tour Auto 2020

Le Tour Auto 2020 c’est dans moins d’un mois ! Reporté d’Avril à Septembre, voilà enfin que se prépare une des courses les plus appréciées de France. Mais comme le Tour de France cycliste, il faut bien se préparer pour pouvoir en profiter.

Guide Complet du Tour Auto 2020, parcours, horaires et engagés

Initialement on avait rendez-vous entre le 20 et le 25 Avril. Confinement oblige, la date a été décalée. Heureusement que l’événement n’a pas été tout simplement annulé ! C’est donc entre le 31 Août et le 5 Septembre qu’on retrouvera plus de 240 voitures anciennes sur les routes de France. Le parcours a subi quelques aménagements pour répondre aux nouvelles dates. Par exemple l’arrivée ne se fera pas à Marseille et le circuit d’Albi ne recevra pas les autos. Côté engagés, certains n’ont pu accorder leur emploi du temps (ou leurs contraintes sanitaires locales) aux dates et le plateau a été modifié.

Évidemment News d’Anciennes vous fera suivre toute la course à partir du 31 Août.

Le parcours du Tour Auto 2020 :

Évidemment, pas de parcours à noter le 31 Août. Le premier jour du Tour Auto sera, comme d’habitude, concentrée au Grand Palais où on retrouvera les vérifications administratives et techniques. La fête pourrait cependant être différente de notre habitude en raison des restrictions dues à la persistance de la Covid-19 sur le territoire.

Informations importantes :

  • vous aurez le détail des spéciales du Tour Auto 2020 et des emplacement réservés aux spectateurs à 17h la veille, sur la page Facebook de la course.
  • le public aura accès à presque toute la course. Mais seulement presque, notamment en raison des restrictions sanitaires. Voici la liste :
Guide Complet du Tour Auto 2020, parcours, horaires et engagés

Première journée du Tour Auto 2020 : Paris – Clermont-Ferrand

Le Mardi 1er Septembre les équipages partiront du Grand Palais dès l’aube. En effet ils ont quelques kilomètres à faire pour rejoindre l’Autodrome de Linas-Montlhéry où se tiendra le départ du Tour Auto.

Les concurrents seront directement dans le grand bain puisque la première épreuve chronométrée de cette édition 2020 aura lieu sur le circuit routier. Dès le départ, pas le temps de s’échauffer !

Ensuite, les équipages prendront la direction du Circuit de Nevers Magny-Cours pour la seconde épreuve chronométrée et le premier circuit. Les premiers arriveront dès la fin de matinée et les courses s’y succéderont jusqu’en fin d’après-midi.

Enfin les concurrents rejoindront Clermont-Ferrant et la Grande Halle d’Auvergne à partir de 17h.

Notre article dédié à cette journée est ici.

Deuxième journée du Tour Auto 2020 : Clermont-Ferrand – Limoges

Sur une carte Clermont-Ferrand et Limoges sont deux villes relativement proches. Mais quand on sait que 380 km seront couverts pour cette deuxième journée, on se doute que le parcours du Tour Auto 2020 fera quelques détours.

Là aussi la journée commencera tôt avec une épreuve sur le circuit de Charade, juste au dessus de la ville auvergnate, où les concurrents seront présents une bonne partie de la matinée. Espérons juste que le temps sera plus clément que l’an dernier. Faites vous une idée en la revivant c’est par ici.

Direction plein ouest ensuite, à travers l’Auvergne pour gagner Limoges après être passé par Le Vigean ou Tulle ! La caravane du Tour Auto passera s’arrêtera aussi deux fois sur le chemin pour autant de spéciales sur route fermée.

La journée se terminera au Parc des Expositions de Limoges où les premiers concurrents devraient arriver vers 17h30.

On vous fait revivre cette première journée par ici.

Troisième journée du Tour Auto 2020 : Limoges – Toulouse

Encore une fois, pas question de faire au plus court, ni de prendre l’A20. Le parcours du Tour Auto 2020 emmènera les concurrents de Limoges à Toulouse en faisant 430 km ! Au programme, passage par l’Aveyron et le Tarn. Notez d’ailleurs que vous pourrez approcher les voitures d’un peu plus près lors de leur passage devant les boutiques Optic 2000, partenaire de l’événement.

Sur la route, ce sont trois épreuves spéciales qui attendent les concurrents. C’est là un des changements par rapport au parcours initial puisque le Tour Auto devait initialement compter une épreuve sur le circuit d’Albi.

En fin de journée, à partir de 17h, rendez-vous sur l’Esplanade Georges Vallerey (devant le parc des expositions) pour le parc fermé.

Quatrième journée du Tour Auto 2020 : Toulouse – Pont du Gard

Avec 445 km au programme la quatrième journée du Tour Auto 2020 sera la plus longue. Les concurrents s’élanceront vers l’est pour gagner le circuit de Lédenon où aura lieu la dernière épreuve du jour. Les concurrents utiliseront la route la plus directe, sans passer par la côte et ses bouchons.

Mais sur le chemin ils devront aussi passer par deux spéciales sur route fermée !

Une belle journée qui se terminera dans un sublime décor : le Pont du Gard. Le Parc Fermé se tiendra sur le parking rive gauche.

Cinquième journée du Tour Auto 2020 : Pont du Gard – Circuit Paul Ricard

Dernier départ matinal. Le parcours du Tour Auto 2020 a subi quelques changements pour cette dernière journée. L’arrivée initialement prévue à Marseille, près de la mer, a été transférée.

Les concurrents commenceront la journée chronométrée par une épreuve spéciale avant de gagner, en passant par le nord, le circuit Paul Ricard pour la toute dernière épreuve sur circuit du Tour Auto… et la toute dernière épreuve tout court ! En effet, sitôt l’arrivée de la course donnée, les concurrents seront arrivés. Le circuit sera ouvert de 12h30 au soir pour y admirer les autos.

Les concurrents du Tour Auto 2020 :

Les concurrents pour les classements compétition

Par rapport aux premières listes on note quelques changements.

Raphaël Favaro, vainqueur sortant en VHC (il nous en debrief son Tour Auto 2019 ici), retrouve la Jaguar Type E et Lucien-Charles Nicolet, association qui avait déjà bien marché en 2017. Tant qu’on parle des Type E, Lajournade. Il revient à sa monture et son copilote de 2017 à savoir une Jaguar Type E, Lajournade – Bouchet et Rivet-Fusil – Le Jean, deux équipages animateurs de l’édition 2019 repartent eux aussi avec leur félin.

Kohler – Laboisne délaissent leur Lotus pour une Cobra mais les Von Finkenstein partiront bien en Elan 26R. Ludovic Caron sera bien au départ avec David Manien comme coéquipier. Pour cette année, Mr John of B. et Sibel se joindront à la bagarre dans le plateau 4, on vous parle de leur auto plus bas.

On notera quelques défections. Ainsi Cottingham et Smith attendront pour leur 2e Tour Auto à bord de leur Cobra.

Ça c’est pour le VHC. Concernant les autres groupes, notamment les G/H/I qui visent le scratch absolu, Sirgue est donc présent et n’aura pas de Ligier JS2 dans les pattes. La concurrence viendra des autres De Tomaso, des Porsche 911 RSR et des BMW 3.0 CSL ou encore BMW, la M1 de Leuroy-Fleuriot et Audibert sera peut-être aux avant-postes après une année d’apprentissage.

Du côté des Porsche

Cette année les Porsche de compétition, et les prototypes en particulier sont à l’honneur. Néanmoins par rapport aux premières listes on note des absents.

Pour les autres Porsche de compétition, côté 911 on retrouvera une 2.5 ST, en plateau 5 pour Barret et Crubilé. Toutes ces autos sont en compétition.
Côté 904 GTS on retrouvera l’habituelle bleue des Bussolini.

Et puis on trouvera six Porsche 906 au départ ! L’une d’elles est donc celle de la paire Mr John of B. – Sibel et elle ne sera pas la seule en plateau 4 puisque Romain Rocher et Jean-François Penillard y seront également tout comme Trouillard et Feess. Notons également que celle de Nogareda Estivill – Lozano est engagée en plateau 5. On complétera avec deux autos en régularité pour péculier-Chapoulart et Pichon – Cabal.

Côté Porsche “normale” les 911 (avec une belle armada de 2.0L) et 356 seront bien entendu au départ. On notera par ailleurs la présence du belge Thierry Boutsen au départ au volant d’une 911 2.0 L.

On aurait du retrouver Gérard Larousse sur 911 2.5 S/T, Romain Dumas sur une 356 Carrera Abarth GTL ou Stéphane Ortelli qui sera lui sur une 550 Spyder mais aucun de ces équipages n’est présent sur la dernière liste des engagés.

Des autos notables et des stars en plus

Le Tour Auto 2020 aura un beau plateau, c’est certain. Côté divas, on retrouvera une Mercedes 300 SL au départ, en régularité pour Mellinger-Gelmin (malheureusement c’est au lieu de trois), une BMW 507 (Lucas-Chapatte) et plein de Ferrari.

Hormis les 308 en plateau 5, habituées du Tour Auto, on retrouvera en compétition de belles autos pour ce Tour Auto 2020. On commence avec deux 250 GT SWB Berlinetta seront engagées (Allemann-Allemann en plateau 3 et Beaumon-de Beaumont en plateau 4) et une 225S Vignale (Meier-Amoroso).
En régularité, on retrouvera une 275 GTB (Bossut-Haas), deux 250 GT Lusso (Nataf-Clariond et Hamoniau-Lothe, vainqueurs sortants), une 250 GT SWB (Breittmayer-Breittmayer) et une 250 GT Boano (Schmitz-Koep – Westphal). Et dire que ce n’est qu’une petite partie de celles qui étaient prévues au départ !

Et il ne faut pas oublier les Dino, une 246 GT sea au départ du Tour Auto 2020 avec Brunori-Torlasco et une 246 GTS également avec Zampaglione-Briali.

Des stars françaises, sur des populaires françaises :

Du côté des françaises, on retrouvera un gros contingent d’autos sportives ou simplement populaires sur le Tour Auto 2020. On commence avec rareté, une Pichon-Parat Dolomites emmenée par Hugo Baldy (redac chef’ adjoint de Rétroviseur et Autorétro) et Romain Grabowski en compétition tandis qu’une JIDE 1600 sera aussi au départ avec Allagnon-Michel mais en régularité.

Quatre Citroën seront au départ, toutes en régularité avec deux SM (Duprez-Bonneau et Billaut-Shurger) et la GS de François Allain qu’il partagera finalement avec l’ami Stéphane Ruaud. Pour compléter le tableau on retrouvera une CX2400 pour Bos et Albert.

Côté Peugeot, trois autos seront au départ. Etienne Bruet sera sur 504 V6 Gr.IV (on ne connaît pas son coéquipier) en régularité, la 204 Groupe 2 de Bouziane et la 504 V6 Gr. IV de Stanislas-Chapot seront elles en compétition dans les plateaux 4 et 5.

Pour les Renault, la R5 Turbo ne sera finalement pas là. On en retrouvera une avec le n°1, la Dauphine Gordini de Cardon-Mouret et une R12 Gordini (Rosado-Rosado), toutes deux en régularité donc.

Côté Alpine, on retrouvera en régularité l’A110 1600 S de Péculier-Sauvonnet,. En compétition on retrouvera deux A110 1600 S, une Gr. IV pour Chambord-Forestie et une normale pour Duval et Mayer. Une A310 sera également de la partie, une V6 Gr. IV pour Besson et Mainguet.

D’autres autos qui se feront remarquer

Au final sur le Tour Auto, quand on ne roule ni en Porsche ni en Cobra ni en Jaguar, on a plus de chance d’être remarqué !

Bon, on peut aussi rouler en Cobra de façon remarquée, avec une Daytona. Oliver Ellerbrock sera au départ avec la sienne, à ne pas rater.

Sinon on retrouvera par exemple deux Opel Commodore GSE (Payot-Payot et Pinson-Hertzog) des Opel GT (Maurey-Maurey, Laurant-Laurant et l’équipage 100% féminin Priam-Pauwels).

Côté petites voitures, six Austin/Morris/Innocenti Mini Cooper seront présentes. En régularité on trouvera une Innocenti 1300 (Cortot-Dal Farra) et côté compétition 6 Morris/Austin Cooper S (Lefevre-Salve, Rocchietta-Lorenzi, Zenner-Zenner, Brajeux-Brajeux, Lecardonnel-Mastellotto et Piquet-?). On complétera le tableau des petites autos avec une A112 Abarth (Gomme-Deschamps) ainsi qu’une Coccinelle (Lefaure-Mounier) toutes deux en régularité.

Autres autos originales et notables, une SAAB 96 Rallye (Bittner-Billon), une Nash-Healey (Graham-Graham), deux Alfa Giulietta SS (Sarthou-Doron en régularité et Macchi-Martrou en compétition). Par contre ne cherchez pas la Maserati 200 SI de Hinrichsen et Mayo, la colonie d’argentins ne sera pas au départ.

Côté stars, on notera que le duo Gerry Blyenberg – Aurélien Letheux (Wheeler Dealers) repart sur une Alfa Sprint GT en plateau 3 et que Olivier Pernaut partagera sa 1750 GTAM avec Jean-Pierre Gagick (Automoto) en plateau 5.

Pour terminer voici la liste complète :

Et n’oubliez pas, avant et pendant la course :

Guide Complet du Tour Auto 2020, parcours, horaires et engagés

On vous tiendra informés de tout changement de dernière minute, du parcours comme des engagés.

À la Visite de La Virée d’Antan à Brassac-Les-Mines

0

C’est au sud du Puy-de-Dôme, entre Clermont-Ferrand et le Puy en Velay qu’on peut découvrir un beau musée dédié à l’automobile : La Virée d’Antan. On vous emmène y faire un tour.

La Virée d’Antan : un musée récent

Quand certains musées automobiles existent depuis des dizaines d’années, La Virée d’Antan se démarque puisque les lieux ne sont ouverts au public que depuis Juin 2018 !

Avant cela on a retrouvé en ces lieux un garage Peugeot, fermé à la fin des années 2000. C’est désormais l’ACPML (Association pour la Conservation du Patrimoine Mécanique de Locomotion créée en 2015) qui l’occupe.

Un musée à voir et revoir puisque chaque saison c’est 80% des autos exposées qui changent !

La visite de La Virée d’Antan

C’est sur 1500 m² que s’ouvre la visite ! Plus qu’une exposition d’automobiles de collection, ce sont de vrais tableaux que l’on découvre.

Les voitures et motos anciennes sont ici groupées par époque. À chaque fois on retrouve autour un décor, avec des murs peints, des plaques émaillées mais aussi des objets du quotidien, des pompes à essence des bidons qui correspondent à cette époque.

Les ancêtres sont absentes mais on découvre de nombreuses autos de l’entre-deux guerres. On retrouve divers autos dont la Harris Léon Laisne de 1931. Cette auto rare a gagné le grand Prix Auto Motul-Fondation du Patrimoine à Rétromobile en 2016 ce qui a permis sa restauration. Et c’est à La Virée d’Antan qu’on peut la voir exposée (ce qui est une condition obligatoire pour recevoir ce prix).

Évidemment ce sont les populaires françaises de l’après-guerre que l’on retrouve en plus grand nombre. Simca 1000 et 8, Peugeot 403 break, Panhard, Citroën 2CV. Mais on retrouve aussi quelques grosses américaines ou anglaises sportives. Le décors leur sied bien et les met aussi bien en valeur qu’un podium bien éclairé.

Mais on retrouve aussi quelques véhicules plus gros à La Virée d’Antan. Ainsi on retrouve un gros GMC tout de kaki vêtu et une dépanneuse… qu’on a pas identifié !

Visiter La Virée d’Antan

Rendez-vous donc à Brassac-les-Mines pour la visite. Le Musée est ouvert les Samedis, Dimanches et jours fériés de 14h à 18h, de Pâques au dernier Dimanche d’Octobre ! En dehors de ces dates vous pouvez toujours contacter l’ACPML.

Côté tarifs on vous demandera 6€ à l’entrée pour un adulte et 3€ pour un enfant.

Vous trouverez toutes les infos pratiques sur leur site en cliquant ici.

Et on termine avec quelques photos supplémentaires :

Mon Tour Auto 2020 par Gaëtan

0

Malgré la crise qui nous a frappé de plein fouet cette année, le Tour Auto 2020 a finalement bien eu lieu et s’est terminé au début de ce mois (et vous le revivez là). J’avais déjà assisté au Tour Auto en tant que spectateur mais le vivre de l’intérieur est une aventure folle, qui plus est avec trois coéquipier de choc, une playlist entêtante et un Berlingo aux petits oignons.

Grand fan incontesté de voitures anciennes, je savais que je n’allais pas être déçus de participer au Tour Auto avec un chasuble presse. J’empacte l’essentiel de mes bagages, n’oublie surtout pas mon reflex et nous voilà parti pour une semaine de pure folie, et de fatigue (mais ça je ne le savais pas encore). Avant de partir, j’évite de me spoiler avec la liste des engagés, pour garder cet effet de surprise. Je tiens également à préciser que la totalité de la semaine sera une surprise pour moi, car j’ai dû me rendre seulement deux-trois fois à Paris de ma vie, et n’ai jamais visité le sud de la France.

Le début d’une aventure

L’arrivée au Grand Palais le lundi matin mettait déjà l’eau à la bouche alors qu’aucun moteur n’avait réellement tourné devant mes yeux. Le plateau Porsche était impressionnant et le lieu se prête incontestablement à de superbes prises de vue. Je rencontre pour la première fois Vincent et Fabien qui seront mes deux acolytes aux côtés de Benjamin pour cette épreuve. Nous sympathisons rapidement et des liens se créent sans grande difficulté, la passion ça rassemble. L’aventure promet d’être palpitante.

Le rush constant

Et dès le lendemain matin j’ai tout de suite saisi à quoi va rassembler ma semaine à venir. Des nuits de 4h maximum parfois mais l’on s’endort avec des souvenirs et des anecdotes plein le tête. Il faut jongler constamment entre appareil photo et disque dur, tout cela à l’arrière d’un Berlingo qui nous aura été d’une grande utilité pour emmener tout notre paquetage ainsi que pour certaines prises de vues.

Ces dernières ont pu être améliorées lorsque Vincent, au bout de trois jours écoulés et bien des contorsions à travers les fenêtres, vient à me signaler que la lunette arrière de notre utilitaire peut effectivement s’ouvrir… merci les gars !

En tout cas la diversité de lieu, d’ambiance mais aussi de situations est le gros point fort de ce Tour Auto. Étant un grand passionné de photographie, il est vraiment agréable de pouvoir aller faire du shoot en circuit puis après de pouvoir composer avec une ambiance chaleureuse d’un petit village perdu dans la même journée. Les soirées de traitement photo furent longues mais qu’est-ce que le temps passaient vite avec mes trois compères que je remercie dores et déjà !

Mes coups de cœur

Etant un grand Porschiste dans l’âme, je ne vais pas vous cacher que le plateau de ce Tour Auto 2020 du côté de la firme de Stuttgart m’a beaucoup plu. Entre les cinq 906 et le panel interminable de 911, j’étais servi. Les trois Porsche que je retiendrai de cette semaine-là seront tout de même la 906 Carrera 6 n°228 pour sa teinte vert foncé avec phares jaunes qui sont du plus bel effet, la sublime 911 2.8 RSR n°257 qui rappelle les teintes usine et la 911 3.0 RS n°260 qui est un joyau parmi toutes les 911 présentes.