Le RDV des Dérouillés reprenait ce week-end à Vallet

Le RDV des Dérouillés reprenait ce week-end à Vallet

Nous étions donc, à Vallet, pour retrouver à nouveau le RDV des Dérouillés des Trois Provinces. La date était bien trouvée, c’était en plus la JNVE ! Vous vous doutez bien que les passionnés de la région n’ont pas raté cette nouvelle édition, histoire de retrouver les copains. Une centaine de véhicules, s’exposait lors de cette sympathique matinale.


Les retrouvailles se déroulent sur le parking HyperU, où il fut plus aisé de parquer les véhicules, tous les deux emplacements, afin de répondre aux exigences actuelles, et notamment, permettre la distanciation à tous les niveaux.

Un tour sur le parking du RDV des Dérouillés

Si, on relève, un bon pourcentage de populaires, dès le début de matinée, sur l’ensemble du rasso, la diversité est au rendez vous, avec des autos étrangères intéressantes.

Mettons les gaz d’entrée, puisque, déjà, plusieurs « Muscles Cars » se reposent de leur sortie de garage. Très beaux spécimens en place, dont une Mercury Cougar, une Buick Riviera, une Dodge Charger et cette Oldsmobile Cutlass. Notons cette rarissime Chevrolet Corvair, à moteur AR, qui parait toujours plus moderne que ses consorts, tout comme… notre Panhard 24 nationale.

Dans les marques autos, hors hexagone, on avait le choix, avec quelques bonnes surprises, qui se distinguaient. Notamment avec cette Daimler SP 250, qui, par sa motorisation, ne joue pas tout à fait dans la même cour que ses compatriotes à plus petites cylindrées comme les Triumph Spitfire et autre MG.

Les Allemandes étaient aussi bien en vue avec plusieurs Porsche (356, 911 cabriolet, 944), et Mercedes 190 Ponton. Deux rares Ford Capri 2, 1600 et 2.3L Ghia accompagnent une Ford Taunus GXL et une rarissime Ford 12M.

Y’a des Cox, aussi

Des allemandes, encore. Le RDV des Dérouillés accueillait plusieurs Cox, dont quelques cabriolets. Une VW pas si courante complétait le tableau, un Sirocco série 2.

Les autres belles européennes

Restons en Europe, puisque d’autres autos intéressantes garnissaient le parking. On n’est jamais insensible face aux Volvo, et notamment devant une Amazon et une rutilante P1800. Pour l’Italie, seuls trois modèles présents, deux Alfa (GTV et Spider 2.0L) et ce coupé Fiat X 1/9.

Quelques Japonaises !

Le Coupé Célica ST fait de l’effet, dans sa robe toute fraîche, tout comme la Honda S800, qui a obtenu un vif succès auprès de nos lecteurs de News d’Anciennes, son essai est par là.

Et bien sûr les françaises !

Rassurez vous, elles ont, elles aussi, franchi le seuil de leur garage, nos chères françaises. On les retrouve avec plaisir, nos bonnes populaires, et leurs descendantes. Toutes nos marques principales sont représentées au RDV des Dérouillés, à commencer par les Citroën, dont les mythiques « Traction Avant » et 2CV en tous genres. On retrouvait aussi une DS, une version 23 Injection. Notons aussi, la présence d’une belle brochette de Méhari.

Des Peugeot paradent également, au RDV des Dérouillés à Vallet, avec cet attelage 203, et un bel éventail familial, avec les 403, 404, 504, 204, et une 309 GTI.

Une belle envolée de Simca

Les Simca, ne manquent jamais un RDV des Dérouillés et les autos du jour le confirment. Ariane, Aronde, Montlhéry, P60… puis Simca 5 et deux Simca 1000 première génération, accompagnées d’une Talbot Samba prête aux sorties estivales.

Les Renault

La petite Renault 4 cv n’était heureusement, pas la seule représentante de la marque au losange. On notera quelques autres modèles, bien sûr, mais ces deux Renault R16 première génération, reflètent bien une certaine tendance à l’augmentation du nombre de restauration, y compris sur des populaires.

Au tour des Laborieux, maintenant

En voilà qui se prêtent fréquemment, aux sorties du Club, ce Hotchkiss (plateau bâché), tout comme le Citroën 23 U, et les deux Citroën HY. Que dire de ce magnifique Combi VW en version « Pompier »…magnifique. Trois autres utilitaires Renault complètent l’espace réservé, Estafette, R4 F4, puis la une Prairie Plateau. J’allais oublier ce légendaire Italien, le Vespacar.

Les cyclos étaient aussi de sortie

Dans la région on aime les cyclos, on les restaure et on les fait rouler. Mobylette ou Motobécane étaient représentées au RDV des Dérouillés par ces quelques modèles incontournables, une « Bleue » et une AV44.

Des deux roues plus musclées

Quelques motos un peu plus costaudes étaient venues à Vallet. Notons ce « Motobécane » 125 LT 1 électronic, et cette moto Peugeot 125 type 55. Personne ne résiste à s’attarder devant cette aguichante Honda CB 750 Four, celle qui a révolutionné la moto à son époque. Autre pépite, une mythique BMW R60/7 et ses traditionnels cylindres à plat.

Une autre belle surprise, suivez le guide

Celle-ci c’est une curiosité qui était au RDV des Dérouillés, voire même une découverte, en ce qui me concerne. Elle est française… née à « La Ravoire » près de Chambéry, elle se nomme  BFG, puisqu’elle reprend les initiales de ses concepteurs (Boccardo/Favaro/Grange).

Elle a l’originalité d’être animée d’un moteur de Citroën GS 1300 cm³ de 70 ch, d’une transmission à arbre et cardan, et d’une boite 5, notamment… Elle ne sera produite, qu’à très peu d’exemplaires (environ 600). Un engin qui n’a pas eu le succès escompté. Sa carrière sera de très courte durée (1982/88), tout comme sa marque qui sera reprise par MBK à St Quentin, puis oubliée à jamais, sauf pour les inconditionnels, puisque ensuite, MBK, passe aux mains de Yamaha….

Une belle reprise

Les rendez-vous vont pouvoir se multiplier, désormais, tant que les mesures de sécurité seront maitrisées, comme ici, avec les Dérouillés des Trois Provinces.

Alors à très vite …et bien sûr prenez soin de vous, avec autant de précautions que celles que vous portez à vos anciennes mécaniques.

Pour vous tenir au courant de l’actu de ce rassemblement, c’est sur Facebook que ça se passe.


Marc
Rédacteur et Photographe à News d'Anciennes
Jeune retraité, Marc, un ancien parmi les anciennes, ça ne dépareille pas trop, d'autant que sa deuxième matière grise, métallisée celle-ci, lui accorde de bonnes virées nostalgiques, une Renault R8 ragaillardie.

Il est sous le régime News d'Anciennes depuis depuis début 2016.

2 commentaires sur “Le RDV des Dérouillés reprenait ce week-end à Vallet”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.