Vente Artcurial à Rétromobile 2020, gros prix et grosses attentes

Vente Artcurial à Rétromobile 2020, gros prix et grosses attentes
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

[Acheter Une Voiture Ancienne] Contrôle technique, ce qu’il faut savoir lors de l’importation d’une voiture ancienne

Le contrôle technique pour les voitures de plus de 30 ans est devenu un véritable casse-tête pour...

Classic Car Design, un coin de passion pour trouver son ancienne

Avec Romain Dumas en fer de lance, Alès s'est fait connaître dans toute la France ces dernières années. Vraie terre automobile, sans...

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat...

Simca 1100 : l’attraction de Poissy !

C'est le genre d'auto qui ravive des souvenirs à beaucoup de monde. Une auto répandue, populaire, qui avait fait son chemin dans...

C’est une des attractions du salon Rétromobile. La Vente Artcurial à Rétromobile 2020 attirera une fois de plus les regards. Il faut dire que le catalogue est compact et qu’avec le contexte actuel des enchères, elle sera scrutée. On a regardé ce qu’il y avait d’intéressant dans ce catalogue, et il y a beaucoup de belles choses !

La Vente Artcurial à Rétromobile 2020

Attention, notez le : l’exposition de la Vente Artcurial à Rétromobile 2020 sera ouverte au public ! Evidemment il y aura un filtrage pour éviter une affluence trop grande, surtout que les autos sont souvent bien serrées. Mais les 5 et 6 Février, de 10h à 13h, l’accès sera libre. Ensuite il sera réservé aux clients.

La vente en elle-même aura lieu le 7 Février à partir de 14h.

Les stars de la Vente Artcurial à Rétromobile 2020

La grosse estimation

Elle est en couverture du catalogue et ça veut tout dire. C’est une Mercedes-Benz 710SS 27/140/200hp Sport Tourer, sortie de l’usine en 1929 et qui a ensuite été carrossée par Fernandez & Darrin en France. L’auto est une rareté et sa robe est tout à fait appropriée. Bref, un must estimé entre 6 et 8 millions d’euros !

Les autres millionnaires

On nous a habitué, les millionnaires potentielles sont nombreuses dans ce catalogue. Attention, le million sera dur à atteindre pour nombre d’entre elles.

On commence par les françaises. On commence avec Delahaye 135 Spéciale, une des autos qui a couru les 24h du Mans 1937. Vendue avec son moteur d’origine c’est presque une pièce de musée. Mais elle est éligible partout alors ce serait dommage. Elle est estimée entre 800.000 et 1.2 million d’euros.
Ensuite l’auto qui a couru le plus de fois les 24h du Mans ! C’est la Rondeau M378 “Belga” qui a 10 participations au compteur dont deux podiums, 2e en 1981 et 3e en 1980, année de la victoire de Rondeau. Une belle monture pour la course, estimée entre 900.000 et 1.2 million d’euros.

Tant qu’on est dans le sport, et les 24h du Mans, on note la présence d’une Jaguar XJ220C, avec deux participations aux 24h à son actif. Elle est estimée entre 900.000 et 1.3 million d’euros.
Plus ancienne et plus chère, une Ferrari 275 GTB 5 Carburateurs de 1965. Avec un beau palmarès de classe (1000 km de Monza) et 40 courses à son actif, elle est estimée entre 2 et 3 millions d’euros.
Tout aussi intéressante, la Serenissima 3000SP Prototipo. On ne va pas refaire son histoire (on en parle déjà par ici) mais cette auto fait suite aux 3 Serenissima vendues l’an dernier. Elle est estimée entre 1 et 1.4 million.
Ensuite une Porsche 906, une compétition client, parfaite pour le prochain Tour Auto, et estimée entre 1.4 et 1.8 million d’euros.
Et puis une F1, carrément. Après que RM ait vendu une 126C2, la Vente Artcurial à Rétromobile 2020 proposera une Ferrari 126 C3, première Ferrari à coque carbone. Elle n’est pas inconnue puisqu’elle fait partie de la collection du Manoir de l’Automobile depuis 2001. Elle est estimée entre 600.000 et 1 million d’euros.

Côté route, on commence avec une Porsche 911 2.7 Carrera RS, mais une version Lightweigt, estimée entre 800.000 et 1 million d’euros.
Ensuite une Cobra jaune venue de Suède, une 289 de 1965 estimée entre 650.000 et 1 million d’euros.
Plus classique dans le clan des millionnaires potentielles, une Ferrari F40 de 1991, qui sort de révision, et qui est estimée entre 1 et 1.2 million d’euros.
Enfin une autre italienne, la Lamborghini Countach LP400 “Periscopo” que s’offrit Rod Stewart et qui est estimée entre 800.000 et 1.2 million d’euros.

Les Alfa Worblaufen

Un peu à part dans les millionnaires potentielles, deux Alfa Romeo carrossées par Worblaufen. Ce carrossier Suisse se forma chez Gangloff et se fit connaître par ses carrosseries ouvertes sur base Alfa, Bugatti, Delahaye ou Isotta Fraschini dans les années 30. Les deux autos présentées sont celles qui trônaient sur son stand au salon de Genève.

La première est une millionnaire potentielle, une 6C 2300 B Lungo avec une belle patine et un intérieur d’origine, estimée entre 1.25 et 1.75 million.
La seconde vise plus bas. C’est une 6C 2300 B Pescara Cabriolet estimée entre 650 et 750.000 €.

Deux autos de la collection Baillon

Il en reste ! La Vente Artcurial à Rétromobile 2020 proposera deux autos toujours pas restaurées qui étaient déjà venues sur le salon parisien. Deux autos sorties de la Collection Baillon.
La première est une Audi Front 225 Cabriolet estimée entre 10 et 20.000 €, la seconde est une Packard Super Eight estimée entre 15 et 25.000 €.

La collection de Monsieur M, Passeur d’Art

On ne pourra vous dire qui était Monsieur M, le passeur d’art. Mais il aimait l’art automobile et les autos de sa collection qui seront proposées sont sublimes. À noter que la plupart des autos sont dans un superbe état d’origine.

La plus ancienne est une Delage DMN Cabriolet de 1929 carrossée par Autobineau, à restaurer, et estimée entre 40 et 60.000 €. Ensuite on retrouve une Delahaye 135 Sport Coach de 1936 carrossée par Chapron et estimée entre 60 et 90.000 €. Même année pour une Panhard X73 CS Spécial, à restaurer et estimée entre 20 et 30.000 €.
En 1938 on retrouve une Talbot-Lago T23 Baby Coach Grand Luxe (est. 140-200.000 €) et en 1939 une Delage D6-75 Coach Panoramique carrossée par Letourneur et Marchand (est. 60-90.000 €).

On passe ensuite après-guerre avec une Simca 8 Sport de 1951 Cabriolet (est. 40-60.000 €). Ensuite une des 4 Delahaye 235 par Letourneur et Marchand de 1953 estimée entre 40 et 60.000 €. On ajoute une Delage D6 3L Berline carrossée par Chapron de 1954 (est. 25-35.000 €) et pour finir une Talbot-Lago T26 L Record Berline de 1955 (est. 35-55.000 €).

Les françaises remarquables de la Vente Artcurial à Rétromobile 2020

Beaucoup de belles françaises dont on a pas encore parlé sont présentes dans le catalogue.

Encore une fois on commencera par les plus anciennes. On commence avec une Bugatti Type 37 équipée à l’époque d’un moteur de 44. Une monoplace performante estimée entre 380 et 460.000 €.
Autre Bugatti, une auto de 1934, une Type 57 Cabriolet carrossée par Vanvooren, une des deux survivantes. Elle est estimée entre 450 et 650.000 €.
Une autre Type 57, de 1935, une Torpédo baptisée Paris-Nice et réalisée sur la base d’une Grand Raid, un type plus sportif. Elle est estimée entre 420 et 540.000 €.
Autre avant-guerre, une Delahaye 135 Coupé Sport réalisée par Chapron. Une carrosserie très rare et élégante qui fait grimper l’estimation entre 250 et 350.000 €.

Après-guerre on recommence avec une autre Delahaye, une 135 M de 1948, une Coach Aérosport par Letourneur et Marchand, dernière survivante en config’ d’origine et estimée entre 150 et 200.000 €. Toujours chez Delahaye, une 235 Chapron est proposée (est. 100-150.000 €).
On vous parlait récemment de la rareté des Talbot-Lago T14, il y en aura deux au programme. La bleue est une T14 LS de 1955 (est. 140-180.000 €) la grise est aussi une LS, de 1956, et a été restaurée, d’où son estimation comprise entre 260 et 320.000 €.

Les trois suivantes sont plus sportives. On commence avec une D.B HBR4 Coach Surbaissée, la célèbre “Le Monstre”, 2e à l’indice aux 24h du Mans 1961. Elle est estimée entre 140 et 180.000 €.
Ensuite une Alpine A110 1600 transformée en 1800 16 soupapes ! Une bombe de 1974 avec un beau palmarès d’époque et une estimation comprise entre 160 et 220.000 €.
Enfin une “récente” Venturi 400 GT de 1995 qu’on a déjà croisée sur quelques rassemblements de l’ouest, estimée entre 180 et 230.000 €.

Une collection “sélective”

La Vente Artcurial à Rétromobile 2020 proposera aussi une collection de françaises qualifiée de sélective.
On commence pourtant avec une 2CV4, mais en superbe état (est. 15-25.000 €) et on enchaîne avec une Ami6 Berline (est. 10-15.000 €). Ensuite on tape plus haut avec une ID20 Break de 1970 (est. 25-35.000 €).
On passe au plus haut de gamme avec un premier cabriolet DS 19, Usine et à restaurer, estimé entre 70 et 100.000 € et un second, 21 Chapron de 1968 estimé lui entre 120 et 160.000 €. Autre DS, une 23ie Pallas, le top du top, estimée entre 30 et 40.000 €.

On termine par la seule non-Citroën du lot, une Facel-Vega Excellence de 1960, celle qui a été extraite de la collection Baillon et qui est estimée entre 100 et 160.000 €.

Les autres immanquables de la Vente Artcurial à Rétromobile 2020

Du sport en TOJ

Trois TOJ sont inscrites au catalogue, toutes trois sous les mêmes couleurs. La première est de 1974, c’est une SS02 d’usine avec un beau palmarès et une estimation comprise entre 265 et 285.000 €.
Ensuite on se retrouve en 1975 avec une SC03, reprise après un accident en 1976, restaurée depuis et estimée entre 180 et 240.000 €.
Enfin une SC204 de 1976 qui a accroché le podium à Daytona en novembre dernier et qui est estimée entre 180 et 240.000 €.

La collection suédoise oubliée

Artcurial nous présente une collection qui sort d’un hivernage. Rien d’inhabituel pour des voitures venues de Suède, sauf que l’hivernage s’est éternisé pour certaines et qu’il faudra penser à les remettre en route ! En plus de la Cobra jaune présentée puis haut on trouvera :

  • une Cobra 427 de 1968, réalisation de Brian Angliss, est. 400-600.000 €
  • une Jaguar Type E 4.2L de 1965, première main avec préparation moteur d’usine, est. 120-180.000 €
  • une Jaguar Type D réplica de 1987 réalisée par DRL Brian Wingfield, est. 120-160.000 €
  • une Ferrari 330 GTC ex-Embiricos, est. 325-460.000 €

Une dernière série de lots à retenir

Pas de collection privées, mais on a noté quelques lots qui mériteront le détour :

  • une des 38 Porsche 911 Turbo coupé “Slant Nose” (est 120-180.000 €)
  • une Ferrari 250 GTE SI (est. 280-380.000 €)
  • une 365 GT 2+2 (est. 170-220.000 €)
  • une 512 BB (est. 220-260.000 €)
  • une Fiat Dino Spider 2.4L (est. 110-130.000 €)
  • une Ford Escort Mk I RS 1600 Gr II Usine qui a gagné les 1000 Lacs 1973 avec Mäkinen-Liddon (est. 180-220.000 €)
  • une Ford Mustang ex-Ecurie Ford France et confiée en 1967 à Johnny Hallyday (pas celle du Monte Carlo), est. 150-300.000 €
  • une rare BMW 503 Coupé à restaurer (est. 70-110.000 €)
  • et parmi les quelques motos, une Yamaha 750 TZ PEM appartenant à Solheil Ayari et qui fit gagner Christian Estrosi

Si vous en voulez encore, le catalogue complet est visible en cliquant ici.

Photos : Artcurial

Vente Artcurial à Rétromobile 2020, gros prix et grosses attentes

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

La Porsche 917 K 81, quand une légende revient en piste

Championnat du monde des voitures de sport, 24h du Mans, CanAm, Interserie, entre 1969 et 1973 la Porsche 917 est une tueuse...

[Acheter Une Voiture Ancienne] Contrôle technique, ce qu’il faut savoir lors de l’importation d’une voiture ancienne

Le contrôle technique pour les voitures de plus de 30 ans est devenu un véritable casse-tête pour...

Lorenzo Eroticolor, des affiches devenues mythiques

Dans le genre "vous avez déjà vu ses créations sur News d'Anciennes" les affiches de Lorenzo Eroticolor se posent là. Vous voulez...

Classic Car Design, un coin de passion pour trouver son ancienne

Avec Romain Dumas en fer de lance, Alès s'est fait connaître dans toute la France ces dernières années. Vraie terre automobile, sans...