Autodrome Heritage Festival 2017 à Montlhery, les légendes sont de retour !

Ce week-end avait lieu l’Autodrome Heritage Festival 2017. Après une édition 2016, un peu en demi-teinte, reportage à lire ici j’attendais donc cette édition de pied ferme. Je ne fus absolument pas déçu ! Les deux plateaux phares de ce week-end avec les Gordini et surtout le cinquantenaire du club Bugatti, ont été des moments incroyables ! On regarde ça dans le détail.

Depuis quelques temps cette manifestation se cherchait un peu, il eut de belles années comme 2015, à lire ici, mais pour cette édition et afin de relancer l’intérêt de cette manifestation, les équipes de Paris Auto Event, nous avaient concocté un menu exceptionnel. Des roulages auto et motos qui se succèdent toute la journée, l’accès aux paddocks et surtout deux plateaux de légendes avec les Gordini et les Bugatti.

On commence avec les plateaux Héritages 1 et 2 qui tourneront vingt minutes chacun et qui était composé des plus anciennes voitures de l’Autodrome Heritage Festival 2017 pour le premier et des plus récentes pour le second. On retrouvait des autos fort différentes dans ces séries, comme cette Talbot qui côtoyait des Jaguar (dont une Type E bien connue dont on parle plus en détail ici) et autres Austin Healey et Porsche 956. Dans le plateau 2, on trouvait de très belles sportives avec deux Ford GT40. Ford toujours avec des Mustangs, encore des Porsche et des Alpine A310 pour les Françaises. A la base ce sont des roulages d’exhibitions mais ce qui n’empêchât pas quelques jolies passes d’armes entres les pilotes.

Les deux plateaux des motos et monoplaces étaient un peu plus clairsemés mais pas intéressant. Celui des motos était principalement constitué de petites cylindrées 2 temps, dont c’est toujours un plaisir d’entendre leurs miaulements aigus ! Le pilote de la Yamaha aux couleurs jaune et noir de Kenny Roberts posa même le genou dans certains virages. Sympathique série des monoplaces avec les petites Porsche, les formules Renault comme la Martini MK 15. Avec là aussi de belles petites bagarres entre les pilotes, mais toujours dans le respect des règles.

Traditionnellement à Montlhéry les paddocks sont en libre accès, l’Autodrome Heritage Festival 2017 ne changeait pas sur ce point. Cela permettait de voir de plus près les machines qui tournaient sur l’anneau et de bien entendu, pouvoir échanger avec les pilotes et les mécaniciens. Un petit village marchand, d’une dizaine de commerçants était implanté à côté des espaces clubs, celui des, rare mais superbe, Rosengart et des Porsche 928, qui fêtaient leurs 40 ans, notamment. Ce village comprenait également le village des artistes. On y retrouvait Antoine Pascal, dont on vous a déjà parlé dans cet article, créateur de l’affiche de cet AHF au passage et qui exposait quelques photos de l’ami Thomas de Saulieu.
A côté de ceux-ci était installé le parking des visiteurs venues en anciennes avec de belle choses.

Le premier plateau que tout le monde attendait était tout de bleu vêtu… encore que… Il nous renvoyait surtout aux heures glorieuses des années 70 ! Je veux parler du plateau Gordini ! Avec une bonne cinquantaine de R8 et de R12, cette série historique réveilla le souvenir des coupes Gordini qui eurent lieux de 1966 à 1974, véritable antichambre du sport auto, cette coupe permettait aux amateurs de pouvoir goûter aux joies de la compétition à peu de frais.

Ce week-end, on eu droit à une superbe démonstration, certains pilotes nous offrirent un fabuleux et parfois même musclé spectacle digne des plus grandes années ! Les petites R8 et leurs moteurs arrière, n’ont rien perdues de leurs pèches, de leurs freinages en vrac qui se tortillent dans tous les sens, quand à leurs grandes sœurs les R12, on a eu droit à des freinages sur trois roues et le rugissement rauque du 4 cylindres ! Merci à tous les pilotes pour le show !

A la rédaction de News d’Anciennes, nous sommes fans de Bugatti, que ce soit Benjamin qui nous raconte le Type 37 ici, ou moi mème avec la Type 57C, dont l’article est à lire ici.

Pour fêter le cinquantenaire du club Bugatti, les organisateurs de l’Autodrome Heritage Festival 2017 avaient réussi le tour de force de réunir plus de 50 autos de la marque mythique à l’éléphant et au radiateur en fer à cheval ! On retrouvait ainsi une bonne partie de la production de Ettore Bugatti, pour un peu l’anneau s’était transporté à Molsheim, lieu historique de la production des Bug’ ! Dire que les deux parades rencontrèrent un vif succès seraient mentir, je dirais un bon 10/10 a l’applaudimètre ! C’était juste énorme, superbe, et très sûrement historique !

Résumer en quelques mots ces deux jours de l’Autodrome Heritage Festival 2017 est forcement restrictif ! Plus de mille autos, plus de 30 roulages, j’oublie forcement des choses tant ce week-end fut chargé ! Je vous le répète très souvent l’anneau de Montlhéry n’est pas mort, il s’y passe des manifestations superbes et les équipes de Paris Auto Event font de leur mieux pour que l’anneau vive encore très longtemps !

Cet Autodrome Heritage Festival 2017 restera dans les mémoires par sa qualité et ses deux plateaux historiques. Alors mesdames et messieurs les pilotes venez encore plus nombreux l’année prochaine nous faire profiter de vos belles autos et vous tournerez sur un morceau d’histoire !

La galerie de ce samedi est ici.

Vous aimez ? Partagez !

bertrand
photographe/reporter
rédacteur et photographe à news d'anciennes.
Passionné d'histoire et de véhicules anciens, il rejoint la rédaction de news d'anciennes en 2015. Armé de son fidèle Nikon, il écume les rasso et salons pour vous les faire découvrir.

8 commentaires sur “Autodrome Heritage Festival 2017 à Montlhery, les légendes sont de retour !”

  1. oui sauf que le pauvre spectateur venu voir la cinquantaine de Bugatti annoncées n’en a vu qu’à peine le dixième le dimanche, toutes les autres étant reparties le samedi soir. Super pour un plateau vedette pour lequel on vient principalement… Publicité mensongère, spectateurs pris comme des cochons de payant, appelez ça comme vous voulez mais c’est inadmissible!!!

  2. journée exceptionnelle !
    qualité et rareté des autos réunis sur les différents plateaux de roulage … des GORDINIS , GT 40, AC COBRA , ALPINES , BUGATTI ect…
    Les voir tourner et surtout les entendre , je ne suis pas près d’oublier cette journée et pourtant en tant que passionné , je ne suis pas à ma 1ére manifestation!
    Les voir rouler sur l’autodrome de Montlhery c’est vraiment impressionnant …
    Merci aux organisateurs et pilotes pour cette journée!!!!
    A l’année prochaine.

  3. très belles photos.une photo de la parade general du dimanche aurait été sympa.
    Pour ceux comme moi qui ont fait 800 kilomètres pour cette journée.
    un habitué des circuits et surtout de Linas. Montlhéry
    Je roule en bmw 1602 mais cette année je suis venu en z3 coupé.
    Cordialement.

Laisser un commentaire