Une belle ouverture pour l’Historic Tour à Albi

Une belle ouverture pour l'Historic Tour à Albi
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Une belle ouverture pour l'Historic Tour à Albi
Raymond Bonnello
Photographe des courses historiques depuis de nombreuses années, Raymond nous permet désormais d'en profiter. Il a rejoint l'équipe de News d'Anciennes à l'été 2021.

À la une sur News d'Anciennes

Alors que les menaces se font de plus en plus fortes sur le tracé, ce week-end, se déroulait la manche de l’Historic Tour à Albi. Première manche de la saison, initialement prévue en Avril, elle était attendue par tous et a tenu ses promesses au travers des 19 courses, avec un soleil de plomb et 30° dans l’air.

Durant tout un week-end, le circuit d’Albi allait vibrer au son des anciennes mécaniques. Celles-ci allaient pouvoir s’exprimer sur la piste durant un temps limité en fonction de leur catégorie.

Entre les courses, le public allait pouvoir se restaurer, faire un peu de shopping… Il pouvait également admirer les quelques anciennes exposés mais aussi déambuler dans les paddocks.

A l’entrée, c’est deux Ferrari qui accueillaient les visiteurs, une Ferrari 412 et une 308 GTB. Plus loin, se montraient quelques Porsche, une Daimler ainsi qu’une Volvo P1800 et une Alpine A310.

Ce n’était qu’un bref aperçu de ce qui attendait le public. C’est bien évidemment en se promenant dans les différents paddocks de la manche de l’Historic Tour à Albi qu’il allait en prendre plein la vue. Là, les belles ne manquaient pas. Entre les sports prototypes, les diverses monoplaces, les Lotus Seven et autres Caterham, les MX5 de la Roadster Pro Cup et les autres séries historiques, il y avait vraiment de quoi faire.

Une fois leur manche terminée, les belles anciennes revenaient au paddock. Quand elles ne s’affichaient pas au pied du podium…

Les résultats des courses de l’Historic Tour à Albi

Le vendredi, jusqu’au milieu de l’après-midi, était réservé aux essais privés. Ceux-ci ont permis, pour certains, de remettre les gommes sur le bitume.

À partir de 15h débutaient les premiers essais qualificatifs. En particulier pour la course de 200 Km qui a vu la Ford GT40 de Didier Sirgue/Gregor Raymondis réaliser la pole en 1:32.400 à 138,8 Km/h de moyenne, casser son moteur (problème de culbuteurs) et être obliger de déclarer forfait pour le reste du meeting. Didier Sirgue (président du circuit d’Albi) prendra tout de même le départ sur la Ginetta G27 qu’il partagera avec son fils Arthur.

La journée de samedi, outre la fin des essais qualificatifs, a été consacrée aux huit premières courses de l’Historic Tour à Albi, et donc de la saison. La journée dominicale verra les 11 courses restantes mettant en lice tous les plateaux du Championnat de France Historique des Circuits.

A la lecture du programme nous constatons que 10 plateaux sont sur la feuille de route plus un onzième correspondant à la course d’endurance de 90 Minutes (les 200 km de l’Historic Tour). Sur les feuilles d’engagement 270 pilotes sont répertoriés prêt à en découdre tout au long du week-end.

Le replay du festival d’Albi 2021 va pouvoir commencer (Cannes n’a qu’à bien se tenir).

Trophée Saloon Car et GT Classic : L’étreinte du serpent

Deux courses de 19 tours ou 30 min au programme.

Comme la tradition le veut le plateau 1 réuni les Saloon Cars et les GT Classic. C’est à 15h ce samedi que, non pas le tapis rouge, mais les premiers spots verts sont allumés pour le coup d’envoi de la saison 2021 sur la manche de l’Historic Tour à Albi.

Pole, meilleur tour et victoire pour Julien Grenet et sa Viper jaune tel pourrait être le résumé de cet épisode Saloon Cars. Les accessits reviendront à Christian Danne (BMW M3 GTR) et à Thierry Lortal (Caterham Super Seven).

Le top 5 Saloon Cars :1. Grenet (Viper RT10), 2. Danne (BMW M3 GTR), 3. Lortal (Super Seven), 4. Pargamin (Toyota Carina), 5. Cairat (Super Seven).

En GT Classic Sébastien Mathieu a hissé sa MW M3 GTR Evo PTG à la seconde place du général, synonyme de victoire en GT Classic, devançant Laurent Sabatier (Porsche 964 RSR) et Geoffroy Rosembly (BMW Z3 M).

Le top 5 GT Classic : 1. Mathieu (BMW M3 GTR), 2. Sabatier (Porsche 964), 3. Rosembly (BMW Z3), 4. Roche (Porsche 996), 5. Faure (Porsche 944).

Trophée Formule Ford Kent et Trophée Formule Ford Zetec : 2 Fast 23 Furious…

… ou 2 Zetec 23 Kent pour ce plateau 2 avec deux courses 15 tours ou 25 min à l’affiche.

Augustin Sanjuan, confirme sa pole position au volant de l’une des deux seules Zetec du plateau. Dans son sillage les 23 Furious se livrent une bataille des plus animée. L’entrée du Safety Car en fin de course vient resserrer les positions. La relance dans l’ultime tour sera fatale à Augustin Sanjuan surpris par Gislain Genecand et Laurent Waisler.

Le top 5 FF Kent : 1. Genecand (Van Diemen RF92), 2. Waisler (Van Diemen RF91), 3.Michel (Van Diemen RF90), 4. Beloou (Van Diemen RF90), 5. Faggionato (Van Diemen RF81).

Le top FF Zetec :1. Sanjuan (Tatuus RC99), 2. Arnould (Mygale SJ99).

11h15, ce dimanche, le départ de la course deux est donné, Augustin Sanjuan se trouve au prise avec Laurent Waisler et Gislain Genecand. La mi-course passée les débats pour la victoire en catégories Kent continue entre Laurent Waisler, Gislain Genecand et Nicolas Beloou. Un accrochage entre ces deux derniers dans l’ultime boucle bouleversant la hiérarchie établie, Xavier Michel en profitera pour franchir la ligne d’arrivée second 240/1000 devant Christopher Aimable.

Un Drive Through forfaitaire de 30’’ pour non-respect de la route de course reléguera le pilote de la Van Diemen N°11 à la 10ième place du général laissant la victoire de classe à Christopher Aimable.

Le top 5 FF Kent : 1. Aimable (Van Diemen RF91), 2. Dousse (Van Diemen RF90), 3. Beloou (Van Diemen RF90), 4. Waisler (Van Diemen RF91), 5. Faggionato (Van Diemen RF81).

Le top FF Zetec : 1. Sanjuan (Tatuus RC99), 2. Arnould (Mygale SJ99).

Trophée F3 Classic et Trophée Formule Renault Classic : Retour vers le futur

Pas de DeLorean, DMC-12, mais des monoplaces qui dans leurs temps ont permis à de futurs grands de faire leurs armes. Au menu de la manche de l’Historic Tour à Albi, deux courses 18 tours ou 30 min.

Avant l’entrée en piste du Safty Car, vers la mi-course, Matthieu Châteaux, Brady Beltramelli et David Caussel étaient pointés en tête après avoir pris l’avantage sur le poleman Frédéric Rouvier au prise avec un moteur mal en point.

Alors second David Caussel abandonne à 4 tours du but lâché par sa boite. Matthieu Châteaux voit le damier en premier suivi de Brady Beltramelli et Frédéric Rouvier. Eric Martin, revenu aux avants postes part à la faute en vue de l’arrivée.

En formule Renault, Lionel Robert s’acheminait vers une victoire sans contestation, c’était sans compter avec une roue mal serrée qui le ralentissait dans la dernière boucle le privant ainsi de la victoire au profit de Jean-Paul Godda.

Le top 5 F3 Classic :1. Châteaux (Ralt RT3), 2. Beltramelli (March 813), 3. Rouvier (March 783), 4. Michel (Chevron B38), 5. Moores (Chevron B38).

Le top 5 Formule Renault Classic :1. Gobba (Martini MK54), 2. Robert (Martini MK48), 3. Domas (Martini MK54), 4. Mottez (Martini MK51), 5. « Nelson » (Martini MK48)

Deuxième course.
Prenant le meilleur, sur Matthieu Châteaux et Brady Beltramelli, Frédéric Rouvier revanchard s’empare de la tête du peloton dès le départ pour ne plus la quitter. Il passera sous le drapeau à damier avec 1.217 seconde d’avance sur son dauphin, Matthieu Châteaux. Brady Beltramelli complètera le podium.

Huitième au général Lionel Robert a dominé de bout en bout cette manche dominicale, en catégorie Formule Renault Classic, faisant oublier sa déconvenue de samedi. « Nelson » et Jean-Paul Godda se retrouveront sur la boite pour la remise des trophées.

Le top 5 F3 Classic : 1. Rouvier (March 783), 2. Châteaux (RaltRT3), 3. Beltramelli (March 813), 4. Michel (Chevron B38), 5. Lajoux (March 793).

Le top 5 Formule Renault Classic: 1.Robert (Martini MK48), 2. «Nelson» (Martini MK48), 3. Gobba (Martini MK54), 4. Soulié (Martini MK59), 5. Mottez (Martini MK51).

Maxi 1300 Series et Youngtimers GTI Cup : Les deux font la paire

Nouveauté de cette manche de l’Historic Tour à Albi, les deux catégories font courses communes pour deux courses 14 tours ou 25 min.

Triplé Honda Civic pour cette première course. Fabien Julien, auteur de la pole le matin, devance Damien Benjamin et Yoann Hervé séparés de 1/10 de seconde après un duel de tous les instants.

Au terme des 14 tours de course, Jean-François Besson s’adjuge la catégorie Maxi 1300 avec 1.024 secondes d’avance sur Alexandre Faliere. Philippe Gandini complète le trio vainqueur.

Le top 5 Maxi 1300 Series : 1. Besson (Alpine A110), 2. Faliere (Rallye 2), 3.Gandini (Jem), 4. Nanteau (Audi 50), 5. Timonier (Cooper).

Le top 5 Youngtimers GTI Cup : 1.Julia (Honda Civic), 2. Benjamin (Honda Civic), 3. Hervé (Honda Civic), 4. Hawes (Golf GTI), 5. Boutolleau (VW Scirocco).

Comme dans la course 1, les Honda Civic prennent les devants, mais contrairement à la veille cela ne dure pas, Fabien Julien ne fera que 5 tours, tandis que Yoann Hervé se voit contraint de passer par la pit lane pour résoudre un problème technique.

Damien Benjamin se trouve en tête devant un duo de Maxi 1300 Jean-François Besson et Philippe Gandini. A la faveur d’une nouvelle sortie du Safety Car le contact était fait. La relance profitait à la Mini Jem GT de Philippe Gandini pour 0.099 seconde sous le portique d’arrivée.

Le top 5 Maxi 1300 Series :1. Gandini (Jem), 2. Besson (Alpine A110), 3. Calas (Cooper), 2. Faliere (Rallye 2), 4. Nanteau (Audi 50), 5. Barrere (Cooper).

Le top 5 Youngtimers GTI Cup : 1. Benjamin (Honda Civic), 2. Hervé (Honda Civic), 3. Faucogney (R5 GT), 4. Martin (Golf GTI), 5.Latz (Golf GTI).

Trophée Lotus : Je suis une légende

Deux courses de 14 tours ou 25 minutes pour la manche d’Historic Tour à Albi.

31 Lotus et 3 Caterham se présentent sur la grille de départ en ce samedi à l’heure du gouter. Dominique Vulliez et le poleman Xavier Jacquet ce le dispute au fils des tours.

La troisième place étant convoitée par un trio composé d’Anthony Delhaye, Nicolas Beloou et Florent Cazalot. La sortie de piste de Vincent Bayard écourte finalement la course de deux tours. Le classement est scellé, Dominique Vulliez devant Xavier Jacquet et Anthony Delhaye.

Le top 5 : 1. Vulliez, 2. Jacquet, 3. Delhaye, 4. Beloou, 5. Cazalot.

Bis repetita pour Dominique Vulliez. Xavier Jacquet deuxième à la mi-course se voit infligé un drive through, pour non-respect de la route de course, annihilant tout espoir de victoire. Un nouveau Safety Car en fin de course figera les positions, le dernier tour s’effectuera sous jaune. Dominique Vulliez rééditera son résultat de la veille et sera rejoint sur le podium par Anthony Delhaye et Florent Cazalot

Le top 5 : 1. Vulliez, 2. Delhaye, 3. Cazalot, 4. Beloou, 5. Garcia Imaz

Challenge Formula Ford Historic : la Grande Sauterelle

Deux courses de 15 tours pour cette étape de l’Historic Tour à Albi.

Deux courses sont programmées ce dimanche. Stéphane Brunetti boucle le premier tour en tête avant d’être repris par François Belle le poleman. Peu apres la mi-course Marc Faggionato est contraint de stopper au poste 7. Le drapeau rouge est hissé pour traiter de l’huile présente à la corde dans le dernier virage. François Belle, momentanément inquiété par Jean-Jacques Deverly, qu’un Drive Through pour non-respect de la route de course, relèguera à la 9ième place, termine avec 1.8 secondes d’avance sur Gislain Genecand et 6.5 sur Didier Colombat.

Le Challenge Formula Ford Historic aura l’honneur de clôturer cette première manche du Championnat de France Historique des Circuits 2021. Sur sa Lola T540 E François Belle aura mené les 15 tours qu’il terminera avec 2.2’’ d’avance sur une autre Lola T 540 E celle de Jean-Jacques Deverly. Marc Faggionato completera le podium.

Le top 5 Course 1 : 1. Belle (Lola T540E), 2. Genecand (Lola T540E), 3. Colombat (Van Diemen RF80), 4. Brunetti (Merlyn Mk20), 5. Crocker (Ray F71).

Le top 5 Course 2 : 1. Belle, 2. Deverly (Lola T540E), 3. Faggionato (Van Diemen RF81), 4. Colombat (Van Diemen RF80), 5. Lecluse (Lotus 69).

Asavé Racing 65 et Asavé Racing 75 : la chevauchée fantastique

Deux belles courses “d’endurance” pour l’Historic Tour à Albi : 45 minutes à chaque fois.

Privé de la présence de la Ford GT40, la course du samedi c’est résumé à une chevauchée solitaire de la Lola T70 du tandem Josserand De Murard/Jean-Marc David. La Porsche 910 de Sylvain Regnier finira à plus de 40’’ alors que Pierre-François Rousselot et sa Cobra Daytona troisième au général remporte la catégorie « Racing 65 » avec 2 tours d’avance sur son dauphin, Antoine Benne sur Lotus Elan, José Beltramelli, son principal opposant, n’ayant pu voir le drapeau à damier.

Le top 5 Asavé Racing 65 : 1. Rousselot (Cobra Daytona), 2. Benne (Lotus Elan), 3. Mora (Porsche 911), 4. Beltramelli (TVR Griffith), 5. Bernolli (Shelby Cobra).

Le top 5 Asavé Racing 75 : 1. David/De Murard (Lola T70), 2. Regnier (Porsche 910), 3. Dauxerre (Porsche 911 SC), 4. Lagache (Porsche 914), 5. Dusailly (Ford Escort RS).

Débutée aux sons des cloches de la cathédrale Sainte-Cécile d’Albi, classée par l’UNESCO, à 12h00 dimanche, cette seconde manche ressemble à un remake de la course de la veille, Josserand De Murard/Jean-Marc David devant Pierre-François Rousselot. Sylvain Regnier un des animateurs du samedi terminera sa course hors-piste. Les deux plus hautes marches des podiums respectifs resteront la propriété des vainqueurs de samedi.

Le top 5 : Asavé Racing 65 : 1. Rousselot (Cobra Daytona), 2. Benne (Lotus Elan), 3. Mora (Porsche 911), 4. Bernollin/Machoir (Shelby Cobra), 5. Fazi (Triumph TR4).

Le top 3 : Asavé Racing 75 : 1. David/De Murard (Lola T70), 2. Dauxerre (Porsche 911 SC), 3. Lagache (Porsche 914).

La Folle Journée des roadsters Pro Cup

Forte de 32 inscrits la Roadster Pro Cup se voit, pour ses cinq ans, attribuer la piste pour elle seule. Une nouvelle ère commence.

Pour cette folle journée les pilotes fouleront l’asphalte Albigeois dès 8h30 pour y revenir pour la pénultième course du meeting. 8 leaders se succéderont en tête du peloton dans la première course de l’Historic Tour à Albi qui finira par tomber dans l’escarcelle de Nicolas Ariscon pour 172/1000 et moins d’une seconde sur le troisième.

Seulement deux pilotes assureront le leadership dans cette course, Laurent Fresnais mène la danse dans les premières boucles mais il perd le commandement au profit de Axel Castillou suite à un Drive Through pour non-respect de la route de course suivi d’un autre pour non-respect de la ligne de sortie des stands. Axel Castillou sortira vainqueur avec plus de 11,5’’ d’avance sur Nicolas Ariscon et 25 sur Steeve Hergault.

Le top 5 Course 1 : 1. Ariscon, 2. Fresnais, 3. Hergault, 4. Castillou, 5. Laborie.

Le top 5 Course 2 : 1. Castillou, 2. Ariscon, 3. Hergault, 4. Nougaret, 5. Josquin

SportProtosCup : A la poursuite du V6 Alfa

Au menu : deux courses de 16 ou 25 minutes.

Dans la course du samedi, seul le BMW M12-7 2L de la Lola T292 de Louis Kolly, ex-Gérard Larrousse, a pu s’immiscer au milieu des V6 Alfa en terminant sur la petite marche du podium derrière Dominique Vulliez sur Bogani 91 Alfa V6 12s-3L et Rémy Fraisse sur sa Lucchini SP94 / ALFA V6 24S. les quatrième, cinquième et sixième places sont aussi revenues à des comburants propulsés par le V6 Italien.

Le top 5 : 1. Vulliez (Bogani Alfa), 2. Fraisse (Lucchini Alfa), 3. Kolly (Lola BMW), 4. De Murard (Merlin Alfa), 5. Dougnac (Epsilon Alfa).

Dans la course dominicale de l’Historic Tour à Albi la firme milanaise place cinq V6 aux cinq premières places. Parti en tête Dominique Vulliez domine les débats jusqu’à son retrait à cinq tours de l’arrivée. Rémy Fraisse s’empare du commandement pour ne plus le lâcher. Il retrouvera sur le podium Gianluigi Candiani et Alexandre Dougnac.

Le top 5 : 1. Fraisse (Lucchini Alfa), 2. Candiani (Lucchini Alfa), 3. Dougnac (Epsilon Alfa), 3. Boch (Lucchini Alfa), 5. De Murard (Merlin Alfa).

200 km de l’Historic Tour : Arrête-moi si tu peux

90 minutes de course pour ce qui reste le morceau de bravoure de l’Historic Tour à Albi. Cette course aux équipages déjà engagés dans les plateaux GT/Tourisme et Protos l’opportunité d’une confrontation longue durée.

Seulement 2’’ séparera les vainqueurs Franck Quagliozzi et Fabien Julia sur Honda Civic de leurs poursuivants José et Brady Beltramelli sur Ford Escort Mk1. C’est dire si la bataille a été rude. Seule la famille Sirgue Didier et Arthur sur la Ginetta G27 orange a pu mener un des cinquante tours, la Honda et la Ford se partageant les 49 autres, respectivement 36 à 13.

Le top 5 : 1. Quagliozzi/Julia (Honda Civic), 2. Beltramelli/Beltramelli (Ford Escort), 3. Roche/Roche (Porsche 996), 4. Sirgue/Sirgue (Ginetta G27), 5. Manganaro/Hawes (Mazda MX-5).

Le prochain rendez-vous de l’Historic Tour ce sera à Dijon du 6 au 8 Août (les infos ici).

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Une belle ouverture pour l'Historic Tour à Albi

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles