Le Tour Auto 2018 d’Antoine

Le Tour Auto 2018 d'Antoine
Le Tour Auto 2018 d'Antoine
Antoinehttp://www.antoinedellenbach.com/fr/accueil.html
Antoine est souvent sur le bord des routes et des circuits. Avec son appareil photo, il suit les grands événements. Et de temps en temps, il nous fait profiter de son travail !

À la une sur News d'Anciennes

Une MG très particulière bientôt proposée aux enchères

On aurait presque tendance à oublier qu'il n'y a pas que les maisons reconnues qui préparent des ventes aux enchères de voitures anciennes. Ainsi...

Essai d’une Citroën 2CV : Loin de tout sauf de l’essentiel

La deudeuche, un sujet compliqué auquel on ne s’est encore jamais attaqué dans notre rubrique essais. Pourquoi complexe ? Parce que c’est un thème vu...

Enchères Mécaniques : Maxime Lepissier nous présente la nouvelle émission auto de RMC Découverte

Si votre téléviseur ne diffuse que des émissions autos, vous êtes forcément, une bonne partie de la journée, calés sur RMC Découverte. Et vous...

Lotus Elite Type 14, les grandes premières

Cette auto, c'est une grande première. La marque de Colin Chapman a fait un saut dans une nouvelle ère avec sa Lotus Elite. Un...

La 27ème édition du Tour Auto Optic 2000 s’est déroulée du 23 au 28 avril 2018. Les 239 concurrents se sont élancés du Grand Palais (Paris) en direction de Nice, via des étapes à Besançon, Megève, Avignon et Aix-en-Provence. Les Circuits de Dijon-Prenois, Bresse, Lédenon et du Castellet ont aussi fait partis des festivités. Tous ainsi que moi-même ont partagé des moments d’émotion au volant de leur bolide patiemment préparé pour parcourir les 2100 kilomètres d’un parcours inédit. On vous a fait vivre la course ici, voici l’heure de vous parler de MON Tour Auto 2018.

Pour ma part, il s’agit de ma troisième participation au Tour Auto en tant que photographe. Une très belle édition jonchée de paysages et de route à couper le souffle avec une météo douce et ensoleillée. Comme ne pas oublier notre passage par le Col des Aravis, par le Mont Ventoux, les petites routes du Vercors ou encore par le col du Turini.

Comme l’a précisé Patrick Peter lors de la conférence de presse, les voitures engagés étaient « un peu moins » prestigieuses dû à l’augmentation constante de la valeur des plus rares (difficile d’engager des voitures a plusieurs millions d’euros sur ces distances ou les mécaniques sont soumises à rude épreuves). Néanmoins, quelques voitures exceptionnelles étaient présentes comme par exemple une Ferrari 250 MM Berlinetta ainsi qu’un monstrueuse Shelby Cobra Daytona, une des six produites portant le numéro de châssis CSX 2300, pour ne citer qu’elles.
Les petites cylindrés étaient également présentes comme une Citroën 2CV, une Fiat 600 ou encore une Honda N600.

Un fois encore, ce fut une semaine très intense. Difficile de s’en rendre compte de l’extérieur mais les journées sont très longues ; elles se déroulent de 6h du matin jusqu’à 21h le soir voir plus tard.
Il faut garder en tête que couvrir un Tour Auto ne se passe pas comme une couverture sur circuit. En effet, sur circuit, quand on rate sa photo, on peut attendre le prochain tour, ce n’est pas le cas au Tour Auto car une fois qu’une voiture est passée, elle ne repasse plus ! C’est aussi ça qui fait le charme.


 

Il faut également constamment être vigilant sur le paysage afin de trouver de bons endroits pour les photos. Tout se fait sur l’instant. Tout cela pour dire que ce fut une très belle édition 2018 également pleine de rebondissement au niveau du classement. J’ai déjà hâte d’être en Avril 2019. D’ici-là il y aura plein d’autres évènements a couvrir pour patienter

Seul petit bémol de mon point de vue : comme souvent les partenaires suivent le convoi du tour avec des véhicules modernes puissants (je ne citerai pas de marques !) de manière irraisonnée sans mesurer les dangers de la route, cela gâche un peu l’événement.



Le Tour Auto 2018 d'Antoine

Sur le même thème

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Portrait de Collectionneur : Yann, 23 ans, un héritier bien armé

Après Éric, le papa, dont on parlait ici, qui nous avait déjà étonné par le panel de véhicules qu'il possède et par toutes ses...

Aux vérifications du Grand Prix de Monaco Historique 2021

On est tellement habitué aux événements annulés qu'il est étonnant de voir des rendez-vous d'envergure se tenir. Un des premiers du genre en ce...

Porsche 993 Targa, essai de la 911 de tous les jours

Trop longtemps. Cela faisait beaucoup trop longtemps que je n'avais pas fait un tour en Porsche 911. En l'occurrence c'était une 2.4 T, une...

Lotus Elite Type 14, les grandes premières

Cette auto, c'est une grande première. La marque de Colin Chapman a fait un saut dans une nouvelle ère avec sa Lotus Elite. Un...