Le Loisir de Conduire reprenait son rassemblement de Montfort l’Amaury

Le Loisir de Conduire reprenait son rassemblement de Montfort l'Amaury
Paul Guy
Paul aime passer son temps à courir après les véhicules anciens. Au sens large puisque les autos côtoient les trains et les avions ! Il a rejoint l'équipe à l'été 2018.

À la une sur News d'Anciennes

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat...

Certificat d’Immatriculation de Collection (ancienne Carte Grise Collection) : quelques rappels

En France on adore les lois. Et on en a tellement, qui sont amendées tellement souvent qu'on peut s'y perdre facilement. Du...

Essai d’une Motobécane 50, la mobylette des 70’s

Impossible de faire l'impasse sur la mobylette quand on aime les anciennes. Synonyme de jeunesse et de liberté, la mob a autant...

Une jolie première pour le Rétro Rencard de Montauban

Dimanche était lancé le Rétro Rencard de Montauban un nouveau rassemblement de voitures anciennes. Cet événement lancé par l'association Ca Monte En...

Comme les manifestations évoquées la semaine dernière à Versailles, que vous retrouverez ici, et à Vincennes, dont Bertrand vous a parlé là, l’ensemble des associations rouvrent petit à petit leurs rassemblements, toujours dans le respect des gestes barrières. Ce dimanche on vous emmène avec la sympathique équipe de l’association Le Loisir de Conduire à Montfort l’Amaury dans les Yvelines.

Cette association ne nous est pas inconnue puisque nous avions eu le loisir (sans mauvais jeux de mots) de rouler avec eux lors d’une visite mémorable de l’amicale Jean Baptiste Salis lors d’une sortie baptisée “des volants et des ailes” que nous vous avions présenté .

C’est dans un tout nouveau lieu que nous accueille l’association plus historique que le précédent parking de supermarché, aux portes de la belle cité yvelinoise, rue du palais pour être précis

Alors devant la multitude de rencontres qui éclosent tel des fleurs aux printemps depuis quelques semaines pourquoi celui là plutôt qu’un autre me direz-vous ?

Tout simplement, parce qu’au delà du traditionnel rassemblement dominical de parking ou chacun devise sur l’opportunité du changement d’un carburateur ou d’une injection Kugelfischer sur la 404 cabriolet de Tonton André, avec le loisir de conduire, on roule.

Arrivé dès poltron minet, une belle italienne au sang bleu et le buggy de Pascalou qui est l’auteur de ces jolies photos nous accueillent

Des cabriolets comme s’ils en pleuvaient

Sans doute cette belle journée d’été a-t-elle donnée envie aux amateurs d’anciennes de sortir cheveux aux vents puisque c’est une flopée de décapotables toutes plus belles les unes que les autres qui nous rejoignent. Mention spéciale pour une splendide Facel Vega Facellia, ou cette très aristocratique Jaguar, dont le propriétaire nous avoue que le décapotage est tellement fastidieux que celle ci restera fermée.

Toujours dans les cabriolets mais plus popus (quoique) et toujours français, l’inspecteur Columbo est revenu directement des amériques au volant de sa mythique 403. Une rarissime Pan-pan découvrable avait aussi fait le déplacement.

Une youngtimer d’Ingoslstadt :

Toujours décapotable, mais plus récente, le trésorier du club nous laissait admirer sa récente acquisition une magnifique et rarissime Audi 80 cabriolet motorisée par le 5 cylindre maison, avec moins de 40.000 kms au compteur et acquise pour un prix presque dérisoire. Qui dit mieux ?

Des roadsters anglais à 3 et 4 roues

Comme la semaine passée à Versailles, les roadsters anglais étaient venus en nombre, y compris la charmante réinterprétation du cyclecar britannique, le Morgan Threewheelers avec son look inimitable d’avion sans ailes

Tout ce joli monde est épaulé par quelques popus anglaises et francaises (Austin Mini, Renault Juvaquatre et Citroën DS).

En route vers Cherizy

Après s’être rassemblées de façon statique, les collectionneurs prennent ensuite la route pour une virée d’une cinquantaine de kilomètres, sur les vicinales bucoliques de l’ouest parisien vers l’Eure et Loire.

Nos anciennes si chères à nos cœurs sont avant tout des auto(mobiles) dont l’attrait ne peut être que renforcé par leur capacité à nous faire voyager lors d’une balade bucolique à travers l’espace mais aussi le temps. Un bel exemple avec ce croisement inopiné et imprévu entre une Citroën DS, et ce que je crois avoir reconnu comme étant une C4 d’avant guerre.

Le Loisir de Conduire reprenait son rassemblement de Montfort l'Amaury

La sympathique virée se termine donc sur un étang ou le cabotage est possible laissant penser qu’on pourrait être au bord de mer par un sympathique pique-nique convivial.

En conclusion, une bien belle journée ensoleillée ou nos anciennes n’ont pas fait que se laisser admirer, mais nous ont prouvé qu’elles savaient aussi rouler !

Le Loisir de Conduire reprenait son rassemblement de Montfort l'Amaury

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Certificat d’Immatriculation de Collection (ancienne Carte Grise Collection) : quelques rappels

En France on adore les lois. Et on en a tellement, qui sont amendées tellement souvent qu'on peut s'y perdre facilement. Du...

Une jolie première pour le Rétro Rencard de Montauban

Dimanche était lancé le Rétro Rencard de Montauban un nouveau rassemblement de voitures anciennes. Cet événement lancé par l'association Ca Monte En...

Italian Meeting 2020, Grazie mille !

L’autodrome de Montlhéry accueillait l’Italian Meeting 2020 ce samedi. Malgré un temps gris, la journée consacrée aux Italiennes a été un franc...

Le Mans Motors Cup 2020, un beau bouquet final

Après une saison bien remplie par l'Historic Tour, Les rouges et noirs de chez HVM ont terminé l'année au circuit Bugatti avec...