La petite histoire derrière les prises NACA

La petite histoire derrière les prises NACA
La petite histoire derrière les prises NACA
Pierre
Tombé dans la marmite automobile quand il était petit, il a rejoint l'équipe de News d'Anciennes en 2015. Expatrié en Angleterre depuis Mai 2016, il nous partage les évènements de là-bas. En dehors de ça, il partage une bonne partie de son temps sur la route entre une Opel Ascona et une Mazda RX-8.

À la une sur News d'Anciennes

Le Mans Classic 2021 pourra-t-il avoir lieu ?

L'annonce du report des 24h du Mans "normales" aux 21 et 22 Août au lieu des 12 et 13 Juin vient de tomber. Pas...

80 véhicules au RDV des Dérouillés de Février

Les Dérouillés des Trois Provinces avaient déjà réintégré leur lieu habituel du Champilambart à Vallet (44) le mois dernier (Marc en avait parlé ici)....

La Matra Murena, carrière éclair pour un coupé original

À la fin des années 70 chez Matra on surfe sur les succès. La Bagheera se vend toujours bien tandis que l'original baroudeur Rancho...

1er Rass’Auto’Mobile, la balade des gens heureux !

Ce dimanche, comme dans beaucoup d’autres endroits, l’association Volants et Vallée était privée de son rassemblement mensuel. Mais si dans l’Eure on n’a pas...

C’est un des éléments de style qui ont marqué les années 70-80. Pourtant les prises NACA n’étaient pas là juste pour décorer. Revenons dessus plus en détail.

Des origines aéronautiques

Coupons court à tout suspense, si ces prises d’air ont un nom spécifique, c’est parce qu’il vient du NACA, l’organisme qui les a créées à l’origine.

Le NACA est le National Advisory Committee for Aeronautics (Comité consultatif National pour l’aéronautique) et, accessoirement, l’ancêtre de la NASA.

Le comité recherchait un moyen d’intégrer une prise d’air au fuselage d’un avion, afin de pas générer autant de pertes aérodynamiques qu’une prise externe.


Pour faire un très très gros résumé, l’air n’aime pas les bosses. A haute vitesse, une excroissance peut générer de grosses turbulences aérodynamiques, et donc, augmenter la trainée. C’est un problème mécanique et pas seulement aéronautique ! Ce fut, par exemple, un des gros problèmes de l’Aston Martin DBR4, dont l’entrée d’air faisait office de frein à haute vitesse.

La prise d’air NACA a été dessinée dans le but de profiter de la couche d’air plus lent qui se déplace le long du fuselage d’un avion, afin de créer moins de turbulences. C’est pour cela que sa pente est plutôt douce et la forme globale s’évase vers l’arrière (dans le sens de la marche).

Ironie de l’histoire, cette prise d’air a été dessinée pour les avions à réaction, et c’est là où vous ne la verrez jamais. Pour des raisons complexes à détailler, une prise NACA ne peut malheureusement pas fournir un débit équivalent a une prise d’air externe de section identique. En revanche, l’aviation à hélice y a régulièrement recours, et surtout, ce qui va nous intéresser, les voitures.

Les prises NACA dans l’automobile

La première apparition de la prise NACA sur un engin à quatre roues est à attribuer à Frank Costin, dont on retient les chassis en bois, comme sur les Costin-Nathan.

C’est en 1956 qu’il intègre ce nouveau type de prise d’air, en lieu et place de l’admission externe, sur la Vanwall VW5 de Grand Prix, qui sera utilisée à partir de la saison suivante.
De ce fait, la première voiture à adopter la prise NACA sera également la première voiture championne du monde de F1.

Il faudra attendre encore un peu avant de la retrouver sur une voiture de route. La première que j’ai réussi à retrouver (si jamais, je me suis trompé, merci de me le faire savoir) est la Lamborghini Espada en 1968.

A partir de cette date, on commence à en voir fleurir sur à peu près toutes les voitures à haute performance, de l’Alfa Romeo Montreal (qui était purement décorative) à la Dodge Viper, qui la conservera jusqu’à l’arrêt de sa production. Les deux exemples les plus marquants, peut-être, sont la Lamborghini Countach avec ses deux prises qui viennent empiéter sur les portières, et la F40 qui n’en arbore pas moins que 10 sur sa carrosserie.

Elles servent à peu près à tout. Le plus classique est l’admission d’air, surtout sur les voitures à moteur central (Countach et F40, encore une fois, ou encore Lancia Stratos). L’autre principal usage est le refroidissement, comme sur les Clio 16S et Williams, où elle sert à refroidir le collecteur d’échappement. On l’utilise aussi pour aérer l’habitacle (F40 toujours, en même temps vu le nombre, rien d’étonnant, et nombre de voitures de course, où elle fait de la résistance, mais pas à l’air !).

De nos jours, la prise NACA tend à disparaitre, pour deux raisons. Tout d’abord, elle ne permet pas d’entrée d’air dynamique, les vortex générés dans la prise d’air empêchent l’air d’atteindre une vitesse égale à celle de déplacement de la voiture.

D’autre part, l’aérodynamique des voitures a énormément évolué, et les voitures présentent de moins en moins de surfaces à géométrie simple, nécessaires à l’implantation d’une prise NACA.

Maintenant, vous savez tout, et pourrez briller en soirée !

Crédits Photos : News d’Anciennes, Wikimedia

La petite histoire derrière les prises NACA

Sur le même thème

3 Commentaires

  1. Pour information et corriger l’explication sur les avions; tous les “avions à réaction” commerciaux actuels possèdent des prises NACA, notamment en bout d’aile pour la ventilation des réservoirs de carburant.
    Information supplémentaire, le sens de montage de la prise d’air peut soit permettre de faire rentrer l’air quelque part, soit l’aspirer à l’extérieur. Si vous positionnez une prise NACA pointe en direction de l’arrière du véhicule, alors vous avez un dépression qui se crée dans la cavité à cause de l’écoulement de l’air, et donc une aspiration. Dans une conception optimale avec un habitacle “étanche” (ou un compartiment moteur étanche), chaque entrée d’air NACA devrait être contrebalancé par une sortie d’air NACA pour éviter une surpression de l’habitacle. Amener l’air frais quelque part c’est bien, évacuer l’air chaud en complément, c’est mieux !

    • Le raccourci était effectivement maladroit, mea culpa.

      Et oui, on peut jouer sur l’orientation d’une prise NACA, mais n’oubliez pas que nous nous sommes focalisés sur les applications automobiles. Une NACA d’extraction ou un compartiment étanche sont des configurations pour l’aéronautique qu’on ne croise pas sur le plancher des vaches.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

La Matra Murena, carrière éclair pour un coupé original

À la fin des années 70 chez Matra on surfe sur les succès. La Bagheera se vend toujours bien tandis que l'original baroudeur Rancho...

Cabourg Rétro Show 2021, les anciennes ont rendez-vous sur la côte

Les organisateurs baptisent eux-mêmes le futur événement : "l'édition du monde d'après". Le Cabourg Rétro Show 2021 se prépare pour la fin du mois...

Porsche 550 Coupé, un toit pour ouvrir le bal

On va s'attaquer à un sacré morceau en vous proposant de vous replonger dans l'histoire de la mythique 550. Mais avant de parler des...

Le Mans Classic 2021 pourra-t-il avoir lieu ?

L'annonce du report des 24h du Mans "normales" aux 21 et 22 Août au lieu des 12 et 13 Juin vient de tomber. Pas...