Ambiance British et Sport pour la vente Osenat du 25 Avril à Versailles

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Ambiance British et Sport pour la vente Osenat du 25 Avril à Versailles
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Ce n’est pas parce qu’il y a un confinement que le monde de l’automobile ancienne s’arrête de tourner ! Les maisons de vente aux enchères, en particulier, se sont mis à la digitalisation et c’est en s’appuyant sur ce fait que la maison Osenat proposera une vente le 25 Avril prochain à Versailles.

La vente Osenat du 25 Avril à Versailles

Après la vente de Fontainebleau du 29 Mars, les résultats sont là, c’est à Versailles que se tiendra la prochaine. Au menu : 25 automobiles sympathiques.

Pour le moment l’exposition publique est prévue les 24 avril de 11h à 18h et 25 avril de 11h à 15h. Évidemment les restrictions de circulation dépendant des conditions sanitaires vous permettront, ou non, de vous y rendre. L’idéal est, dans tous les cas, de contacter l’équipe de la maison de vente.

La star de la vente

La star, en couverture du catalogue et avec la plus grosse estimation, c’est cette Porsche 911 S/T. Ce n’est pas une des 24 2.5 S/T d’époque mais c’est une réplique réalisée en Allemagne par PS Automobile. Basée sur une 2.2T, elle embarque bien un 2.5 revu et corrigé, et tous les éléments qui font le look de ces autos si désirables. Elle est estimée entre 150 et 180.000 €.

Les belles anglaises

Les amateurs de belles anglaises trouveront de quoi se régaler. On commence avec trois Jaguar. La plus insolite ? C’est forcément la Type D. Ici ce n’est pas une réplique Lynx mais une L & R, société qui produisait un kit très fidèle, ici monté sur une base de Type E 4.2. Très réussie, l’auto est estimée entre 70 et 90.000 €.

Une Type E, on en trouvera une également, une Type E, série II cabriolet de 1970 à moteur 4,2 litres, estimée entre 60 et 80.000 €.

Pour ceux qui veulent du plus ancien, une XK120 OTS de 1952, très bien restaurée, est également au programme avec une estimation comprise entre 70 et 90.000 €.

Pour ce qui est des autres anglaises, on trouvera une Van Den Plas Princess 3L MkII de 1963, la version la plus cossue de l’Austin Princess. Cette auto en bon état d’origine est estimée entre 10 et 15.000 €.

Les amateurs de tout-terrains trouveront deux Land Rover dans le catalogue de la vente Osenat de Versailles. Le bleu, série I de 1954 est un ancien de la Gendarmerie Belge, entièrement restauré et estimé entre 25 et 35.000 e.
Le vert est également un Série I, de 1952 cette fois, il a également été restauré et son estimation est comprise entre 20 et 25.000 €.

On terminera avec une auto pas totalement anglaise puisque pensée uniquement pour les USA : une Hudson Nash Metropolitan de 1956 estimée entre 25 et 35.000 €.

Gros et petits cubes italiens

Du côté des italiennes, on trouvera deux V8. D’abord dans une Ferrari 308 GT4 de 1976, à réviser, estimée entre 25 et 35.000 € !
Ensuite, un plus gros moteur dans une Maserati Indy, une version 4.2 litres de 1971 à rafraichir, mais bien roulante, estimée entre 55 et 65.000 €.

Si vous préférez une auto plus petite et que vous voulez bricoler, Osenat proposera également une Fiat 500 L de 1971. C’est une base de restauration plutôt saine, estimée à un petit prix : entre 1500 et 2000 €.

Des youngtimers

On voit de plus en plus de Youngtimers dans les ventes aux enchères et celle d’Osenat du 25 Avril à Versailles ne fait pas exception.

Évidemment il y aura une 205 GTI. On parle ici d’une 1.6 115 de 1990 qui demandera une petite révision mais reste en bon état. Elle est estimée entre 12 et 15.000 €.

Ensuite, plus rare, une japonaise, une Nissan 300 ZX Z32 de 1989. Moteur atmo et boîte manuelle pour ce beau coupé estimé entre 12 et 18.000 €.

Même année pour un gros coupé, une Mercedes 560 SEC avec son gros V8 et dans un bon état. Elle est estimée entre 15 et 20.000 €.

Enfin une italienne, pas si courante non plus, une Alfa Romeo 164, avec son 2 litres et une estimation comprise entre 5 et 8000 €.

Tout le catalogue de la vente est à retrouver ici.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles