À la découverte du FCA Heritage Hub et des joyaux de Fiat et Lancia

À la découverte du FCA Heritage Hub et des joyaux de Fiat et Lancia
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Au volant d’une Facel III, élégante douceur

Plus d'une centaine d'essais sur News d'Anciennes. Et enfin une Facel Vega. D'accord on ne démarre pas avec un gros V8 sous le capot....

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat dans le...

Le Calendrier des Courses Historiques 2021

En 2020 on a pu voir quelques courses historiques sympathiques. Mais il faut bien dire que la saison a été réduite et ultra condensée....

Musée Matra, la France et pas n’importe laquelle

Mis sous le feu des projecteurs récemment quand la MS 670 a été retirée de l'exposition, il serait quand même dommage de réduire le...

On vous a déjà fait découvrir pas mal de beaux musées. Des musées généralistes, de la Collection Schlumpf au Musée Automobile de Vendée, mais aussi des musées dédiés uniquement à certaines marque comme celui de Porsche. Le FCA Heritage Hub est plutôt dans cette veine avec deux marques représentées seulement. Mais il est très particulier… puisqu’il n’est pas ouvert au public.

Le FCA Heritage Hub n’abrite pas toutes les marques du groupe

L’usine de Mirafiori, ça vous parle ? Moins connue que le Lingotto et son anneau de vitesse sur le toit, cette énorme usine Turinoise est toujours active. C’est là bas qu’on y retrouve le FCA Heritage Hub, après avoir dépassé les entrées des ateliers de Abarth et le siège du fabricant de matériel agricole New Holland.

Le lieu est récent puisqu’il n’a ouvert que début Avril ! On pourrait penser qu’il regroupe toute l’histoire du groupe FCA… mais non. Ferrari ou Alfa ont leur musée. Ici on ne retrouve que les marques turinoises de FCA : Fiat bien sûr mais aussi Lancia et Abarth.

Pour le moment, rares sont ceux qui ont pu le visiter. Le FCA Heritage Hub n’est pas encore un musée public. On insiste bien sur le “pas encore” car c’est bien la volonté qui est affichée, mais les installations nécessaires à l’accueil du public sont encore à installer avant que tous les passionnés puissent découvrir les lieux. C’est en repérage pour un prochain superbe projet avec Mecanicus que nous avons pu pénétrer dans ce sublime hangar.

Découvrons le FCA Heritage Hub

Il y a dix parties distinctes à découvrir dans l’ancien atelier 81 de l’usine Mirafiori. Commençons par les parties centrales. Elles sont 8, selon autant de thèmes différents et regroupent chacune… 8 autos.

Ici on aime autant Lancia que Fiat et dès qu’on se retrouve devant l’espace “Record & Races”. Les deux plus visibles arborent la célèbre livrée du fabricant de vermouth national et sont deux Lancia, une LC2 et une Montecarlo Turbo. Les Abarth sont représentées par des autos de record tandis que du côté de Fiat on retrouve S61 de 1908. Deux autres Lancia sont notables : la 12HP « Alfa » Sport, elle aussi de 1908 et la Lancia D50 de F1.

En face, les couleurs Martini sont toujours présentes mais également celles d’Alitalia. C’est l’espace dédié aux autos de rallye. Côté Lancia, on retrouve des mythes nommés Fulvia 1600, Stratos, Delta et 037 (HF évidemment) tandis que chez Fiat ce sont les 131 et 124 Abarth qui sont à l’honneur. On notera aussi la présence d’une rareté, la ECV2, mais on en reparlera !

Ensuite c’est un espace dédié aux autos ayant accompli de grands voyages qu’on retrouve. Deux auto de compétition pour commencer : la Fiat 131 Abarth Diesel de Bob Neyret qui a couru le Londres-Sidney et la Delta de Miki Biasion du Safari 1988. Elles côtoient notamment une 1100 E qui a fait le tour du monde en 72.000 km ou une Campagnola qui mit 11 à relier Le Cap et Alger.

Ensuite on retrouve les Archistars. Des autos révolutionnaires pour leur époque comme la Lambda, première monocoque au monde ou la Flavia, première traction italienne. Les 600 et Topolino sont également de la partie tout comme les Punto et Uno, restées dans l’imaginaire grâce à leur diffusion.

Passons maintenant aux Concept-Cars et Voitures Personnalisées. La famille Agnelli était très friande de la seconde catégorie et on retrouve ainsi une 130 Familiar et la Panda Rock Moretti, toutes deux avec des équipements pas du tout conventionnels. C’est également ici qu’on retrouve l’Abarth 2400 Coupé Allemano de Carlo Abarth ou la Flaminia Coupé Loraymo.

Un peu de green washing ensuite. Pourquoi pas… Le FCA Heritage Hub accueille un espace dédié aux autos étudiées pour la nature. Enfin pour ne pas trop l’impacter. Voitures électriques et recyclables s’y retrouvent mêlées.

Petites et Sûres regroupe des petites autos du groupe, mais voulue comme étant sûres. Les Lancia Augusta et Ardea y figurent pour leur sécurité passive avec l’emploi de la monocoque ou les roues indépendantes. Peu de photos malheureusement. Un événement était en train de se monter juste à côté…

Dernier espace thématique du FCA Heritage Hub, celui dédié aux autos de style. On y retrouve quelques bijoux. Côté Lancia deux Aurelia, mais aussi une D24 de course, une Gamma Coupé et une Flaminia Coupé sont représentées. Côté Fiat, une petite et élégante Barchetta orange attire l’œil et une magnifique Dino Spider la complète.

8 espaces. On a tout vu ? Non, pas du tout. Ces espaces sont au centre, mais de chaque côté le FCA Heritage Hub regroupe ce qu’on appellerait des réserves dans d’autres musées. Là ce sont deux enfilades de magnifiques autos.

La première est pour Lancia. Des premiers modèles jusqu’à la toute dernière Delta sortie des chaînes, elles sont toutes là ou presque. On y retrouve des mythes, comme une 037 Stradale déjà vue à Rétromobile ou bien plusieurs Delta de rallye. Les populaires de la marque sont également de ce côté avec quelques Flavia ou Fulvia… berlines. On en voit peu alors profitons-en.

Côté Fiat, il y a encore plus d’autos. Il faut avouer qu’avec les puces qu’à produit la marque, ça prend moins de place. Là encore l’alignement est long et on retrouve quelques raretés et concept-cars.

Bientôt vous ?

On vous l’a dit, le FCA Heritage Hub sera prochainement ouvert au public. On ne sait pas quand, on ne sait pas combien de temps ni à quel tarif. En tout cas, vous pouvez vous tenir informé en vous inscrivant à la newsletter sur le site dédié (cliquez par ici).

On se quitte avec une dernière série de photos. Bientôt on vous fera découvrir tout cela en vidéo. Restez connectés !

À la découverte du FCA Heritage Hub et des joyaux de Fiat et Lancia

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Une belle Simca 1000 dans la rue

Des Citroën, des Renault, des Peugeot anciennes, on en voit dans la rue. Les Simca sont bien plus rares. Pourquoi ? C'est une très...

Triumph Italia 2000, un beau mariage… mais pas sur le papier

Non, les coupés Triumph ne se sont pas tous appelés TR quelque chose. À la fin des années 60 la Triumph Italia 2000 était...

Au volant d’une Facel III, élégante douceur

Plus d'une centaine d'essais sur News d'Anciennes. Et enfin une Facel Vega. D'accord on ne démarre pas avec un gros V8 sous le capot....

Le Calendrier des Courses Historiques 2021

En 2020 on a pu voir quelques courses historiques sympathiques. Mais il faut bien dire que la saison a été réduite et ultra condensée....