RM Sotheby’s à Monterey 2018 : vous en rêviez ? C’est au catalogue !

Comment diable la maison de vente aux enchères a-t-elle fait ? Quand on tease d’aussi beaux modèles avant la parution complète du catalogue, on se dit que ce sont les plus beaux modèles. C’est vrai. Mais le reste du catalogue de la prochaine vente RM Sotheby’s à Monterey 2018 est tout aussi exceptionnel.

La vente RM Sotheby’s à Monterey 2018

Ce sont les 24 et 25 Août que le centre des conférences de Monterey accueillera la vente RM Sotheby’s à Monterey 2018. Une vente au catalogue hallucinant. Sur 175 lots, il faut se dire que 34 pourraient se vendre au dessus du million d’euros et que 4 d’entre elles peuvent même dépasser les 10 millions.

Les stars de la vente

Les grosses estimations

On vous a déjà parlé de trois autos qui seront au catalogue. La plus grosse estimation est pour une Ferrari 250 GTO, dont on vous parle en détail ici : La Ferrari 250 GTO 3413 GT bientôt aux enchères : Record en Vue ?. Le record est en vue puisque l’estimation est comprise entre 45 et 60 millions de dollars.

Et pour la seconder, on trouvera deux autos qui ont écrit l’histoire de la course auto. L’unique Aston Martin DP 215, dont on parle ici : RM Sotheby’s frappe encore : l’Aston Martin DP 215 passera aux enchères à Monterrey, estimée entre 18 et 22 millions de dollars et la Ford GT40 MkII dont les détails sont là : P/1016, La Ford GT40 MkII 3e des 24h 1966 Bientôt sous le Marteau de RM Sotheby’s qui est elle estimée entre 9 et 12 millions d’euros.


Quelques autres millionnaires impressionnantes

On ne va pas vous parler des 31 autres autos du catalogue RM Sotheby’s à Monterey 2018 qui pourraient dépasser le million de dollars. Mais on en a noté certaines. On commence avec les italiennes.

Evidemment les Ferrari sont ici en nombre. On commence avec une 250 GT SWB Berlinetta de 1960, une des autos réalisées en alu, en parfait état, qui se présente avec une estimation elle aussi énorme : entre 9.5 et 12.5 millions de dollars.
D’autres 250 remarquables sont au catalogue mais on notera surtout une des 15 250 MM Berlinetta réalisée par Pinin Farina, nous sommes en 1953. Cette auto fit partie de la collection du Mas du Clos et elle est estimée entre 7.5 et 9 millions de dollars.
On continue avec une des douze 375 America, carrossée par Vignale, l’auto exposée au salon de Genève 1954 et en parfait état. Elle est estimée entre 3.5 et 5 millions de dollars.
Plus anguleuse, l’unique Ferrari 365 GTB/4 Spider Competizione crée par Michelotti (les autres sont des coupés). Une auto qui a couru les 24h du Mans et de Daytona et qu’on avait croisé notamment au Tour Auto 2015. Elle est estimée entre 2.3 et 3.5 millions de dollars.
On termine cette sélection au cheval cabré avec une Ferrari 288 GTO, la première à avoir été envoyée au Japon. Seuls 13.200 km sont au compteur et son état exceptionnel joue sur son estimation : entre 2.75 et 3.25 million de dollars.

Mais il n’y pas que des Ferrari qui soient italiennes et remarquables dans le catalogue de RM Sotheby’s à Monterey 2018. On retrouvera la 11e des 20 Maserati A6G/2000 carrossée par Zagato. Une auto qui a fait les Mille Miglia 1956 et qui a depuis été magnifiquement restaurée et a gagné de nombreux prix en concours d’élégance. Elle est estimée entre 4.25 et 5.25 millions d’euros.
Enfin une auto qui ferait presque classique, une Lamborghini Miura SV de 1971. Une auto avec l’ai conditionné qui sera proposée à la vente avec une estimation comprise entre 2.2 et 2.4 millions d’euros.

On terminera avec des allemandes. Trois bêtes de course. La plus ancienne est une Porsche 550A Spyder avec un palmarès américain, en superbe état, et qui est devenue une compétitrice de concours d’élégance. Elle est estimée entre 4.6 et 5 millions de dollars.
On poursuit avec une Porsche 908 “queue courte” de 1968. C’est une voiture qui fut engagée par l’usine directement, notamment avec Elford et Neerspach aux 1000km de Spa 1968. Une magnifique auto estimée entre 2.3 et 2.8 millions de dollars.
Enfin une Mercedes. Une auto très particulière, une CLK GTR de 1998, la 9e des 25 exemplaires nécessaires à l’homologation des autos pour les 24h du Mans ! Une rareté qui compte 1500 km au compteur et qui est estimée entre 4.25 et 5.25 millions de dollars.

Les valeur sures de la vente RM Sotheby’s à Monterey 2018

Les valeur sures sont des autos chères, mais tellement réputées qu’on ne se fait pas trop de soucis pour elles. Ainsi on trouve dans ce registre les 300 SL. Si Artcurial a frappé fort au Mans Classic en en vendant une à plus de 3 millions de dollars, la vente RM Sotheby’s à Monterey 2018 jouera le nombre : elles seront 4, deux roadster et deux coupés. Par contre leur cote est élevée : aucune n’est à moins de 1.4 million en estimation basse. A noter qu’elles viennent toutes de la même collection !

Dans les autres valeur sures, on trouvera des Ferrari 250 GT Coupé et Cabriolet, Lusso, estimées entre 575.000 et 1.9 million de dollars !

Raretés et autres originales

Forcément avec un catalogue riche comme celui de la vent RM Sotheby’s à Monterey 2018, on trouve des autos originales.

On commence avec quelques lots à ne pas mettre sur toutes les routes. On commence avec la Lola T153 Sunoco Special. Une auto unique engagée en course par Roger Penske. Elle finira notamment seconde aux 500 Miles 1970 anec Mark Donohue. Elle est estimée entre 500 et 700.000 €.
L’autre est un Hot Rod légendaire des courses de dragster aux USA. “404 Jr” a été préparée par les frères Berardini, elle a longtemps détenu le record de sa classe. Une auto estimée entre 400 et 600.000 €.

Ensuite deux autos extravagantes à leur sortie. La célèbre Tucker pour commencer, une auto rare, entièrement restaurée et estimée entre 1.8 et 2.1 millions de dollars. L’autre est une Lamborghini LM002, le massif tout terrain, ici dans une rare version à carburateurs, estimé entre 350 et 450.000 €.

Enfin, les originale ont un parfum italien. On commence avec une Fiat 750 préparée par Patriaca. Une auto avec un châssis de 500 C, une carrosserie alu par Faina et un moteur de 750. Le tout fit quand même 3e de sa classe aux Mille Miglia 1950 ! La voiture est estimée entre 200 et 250.000 €.
Les autres autos sont des rencontres entre les autos américaines et les designers italiens. La première est une rare Dual cabriolet dont la ligne est signée Ghia. En parfait état elle est estimée entre 400 et 500.000 €.
Ensuite une Chrysler ST Special, elle aussi carrossée par Ghia. Il n’y en a eu que 4 et celle-ci fut exposée au salon de Turin 1955. Une rareté estimée entre 600 et 800.000 €.
Enfin une Plymouth Asimmetrica Roadster, elle aussi est une oeuvre de Ghia. Une ligne très particulière, un moteur de NASCAR, et cela donne une absolue rareté estimée entre 400 et 600.000 €.

Collections privées et bonnes œuvres

Seules trois autos du catalogue de RM Sotheby’s à Monterey 2018 font partie de collections reconnues. On trouve ainsi une Packard Twelve Cabriolet Victoria carrossée par Dietrich et une Isotta Fraschini Tipo 8A carrossée par Fleetwood. Elles font partie de la collection du Joseph et Margie Cassini et son respectivement estimées entre 4.5 et 6 millions et entre 1.5 et 2 millions de dollars !

La troisième fait partie de la collection de la Famille Swig. C’est une petit Lancia Appia Coupé de 1959 carrossée par Pininfarina. Une belle auto estimée entre 50 et 70.000 $.


Enfin on notera une Ferrari LaFerrari de 2014, qui n’a presque pas roulée et qui est mise en vente au profit du College For Creative Studies. Elle est estimée entre 3 et 4 millions d’euros.

Les françaises

Deux françaises au catalogue de la vente RM Sotheby’s à Monterey 2018. Seulement ? Oui, mais deux jolis noms. La première est une Delage D8 Sports de 1934. Une auto restaurée sans compter, dans un parfait état et estimée entre 250 et 325.000 $.

La seconde est une Delahaye 235 de 1952. C’est la dernière Delahaye carrossée par Saoutchik, et l’auto fut exposée sur son stand au salon de Paris 1952. Une belle auto, loin de certaines extravagances vues sur les 135, et estimée entre 600 et 800.000 $.

Une affaire ?

Il y aura peut-être des affaires dans cette vente. Mais ce sont plutôt les gros portefeuille qui seront à l’honneur dans cette vente. En tout cas on la suivra avec intérêt parce qu’elle devrait marquer les esprits… si les acheteurs sont au rendez-vous.

Tout le catalogue est à voir ici.

Photos : RM Sotheby’s

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

2 commentaires sur “RM Sotheby’s à Monterey 2018 : vous en rêviez ? C’est au catalogue !”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.