Mans Classic 2018

Les Résultats de la vente Artcurial au Mans Classic 2018

C’était une des attractions du week-end du Mans Classic (qu’on vous propose de revoir ici). La vente Artcurial au Mans Classic 2018 présentait de beaux lots, mais tout ne part pas, et les gros prix en subissent les conséquence.

La vente Artcurial au Mans Classic 2018

C’est ce samedi à 14h que commençait la vente. Une belle vente avec des beaux lots… et dans une certaine chaleur, la clim ne suffisant pas ! Au final Artcurial vend pour 12,6 million d’euros d’autos et signe quatre records du monde aux enchères. Une vente correcte mais 51 lots sur les 117 ne se vendent pas. Et il y avait du lourd dans ces lots !

Les stars de la vente

La grosse estimation

Elle était posée comme la star de la vente avec entre 6.5 et 7.5 millions d’euros d’estimation. Mais la Ferrari 365 GTB/4 Groupe 4 ne se vend pas. Du coup l’auto la plus chère de la vente est une des deux Mercedes 300 SL. C’est le roadster, très peu kilométrée et première main, qui s’adjuge le record mondial de ce modèle : 3.143.400 €, pour une estimation comprise enter 1 et 1.5 million !


Et une seconde millionnaire

Le catalogue d’Artcurial au Mans Classic 2018 présentait en plus de la 365 sept autres autos qui pouvaient grimper au dessus du million. Finalement une seule le fera, il s’agit de la seconde Mercedes 300 SL qui part pour 1.013.200 €.

Du coup, du côté des millionnaires potentielles, la 308 GTB Groupe B Michelotto, estimée entre 800.000 et 1 million d’euros ne se vend pas. La Carrera 2.7 L RS Lightweight de 1973, estimée entre 1 et 1.2 million d’euro non plus et la 964 RSR 3.8 L de 1993, estimée entre 800.000 et 1 million d’euro les imite…

Du côté des Lamborghini, la Miura est bien présente avec une P400 de 1968, part à 834.300 € pour une estimation comprise entre 800.000 et 1 million d’euro et la Countach LP400 Periscopio, estimée entre 900.000 et 1 million d’euros monte à 977.400 €.

Les insolites et raretés se vendent, mais bas

Quelques autos soit rares soit insolites étaient au catalogue d’Artcurial au Mans Classic 2018. Deux raretés italiennes pour commencer. Une autre Ferrari 365 GTB/4 Daytona Spyder “conversion”, estimée entre 500 et 700.000 € part à 584.080 € mais l’Iso Rivolta IR300 estimée entre 85 et 105.000 € ne se vend pas.

Plus sportive, on trouvait une Ford Zakspeed Capri Turbo Groupe 5, estimée entre 550 et 750.000 €, grâce à son gros palmarès. Il ne suffit pas à la vendre.
On continue avec un Mitsubishi Pajero L040 de 1989 qui a participé au Dakar en 1994. Estimée entre 40 et 50k€ elle part pour un prix légèrement inférieur à 38.144 €. Enfin une Marcos Mantis GT3 de 2001, estimée entre 60 et 100.0000 €, elle part elle aussi en dessous de l’estimation à 52.000 €.

Du sport du côté des françaises

Quelques françaises étaient inscrites au catalogue d’Artcurial au Mans Classic 2018. La Citroën Traction 11 Cabriolet de 1937, estimée entre 105 et 125.000 € ne se vend pas. Le plus petit prix de la vente, un triporteur Peugeot était estimé entre 2500 et 3500 € et monte à 2980 €.
La R5 Turbo de 1982, avec son coloris peu courant ne se vend pas. Elle était estimée entre 100 et 120.000 €.

On trouvait dans le catalogue un des 10 D.B HBR5 surbaissé, estimé entre 80 et 100.000 € il part à 115.624 €. Plus sportif, le Monomill ex Bernard Consten, estimé entre 25 et 35.000 € ne se vend pas.

L’Alpine A110 Groupe IV “Bis” 1800 de 1977 du catalogue d’Artcurial au Mans Classic 2018 était une des 13 autos compétition client Estimée entre 200 et 250.000 €, elle ne se vend pas.

La Venturi 400 GT de 1998, impressionnante même à l’arrêt était estimée entre 180 et 240.000 € mais elle ne se vend pas. Enfin la Sovam 1100, estimée entre 8 et 12.000 € atteint 11.920 €.

Une affaire ?

On avait pas vraiment trouvé de bonne affaire dans le catalogue d’Artcurial au Mans Classic 2018… et on dirait que les acheteurs se sont fait la même réflexion. En tout cas les résultats complet sont à voir ici.



Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

4 commentaires sur “Les Résultats de la vente Artcurial au Mans Classic 2018”

  1. Autant d’invendues, c’est bien la preuve que la baisse continue, même sur du très haut de gamme, mais les vendeurs (ou plutôt investisseurs) ne veulent pas l’entendre ! Ce sont les acheteurs qui font le marché, pas les vendeurs. A suivre…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.