Auto Moto Retro Rouen 2017, un salon dans la cour des grands

Le week-end dernier, après Montlhéry et ses Grandes Heures, je suis allé faire un tour à Rouen pour l’Auto Moto Retro Rouen 2017. Au fil des années et depuis que l’ACO en est partenaire à plein temps, ce salon n’a cessé de grandir pour atteindre, encore cette année, le succès populaire qui lui permet de rentrer dans le cercle des grands salons Français. Avec cette édition où les clubs, la bourse et les expositions étaient juste superbes, Rouen reste un incontournable !


Je disais en préambule que le succès avait été au rendez-vous, car dès mon arrivée une belle file d’attente s’est déjà formé aux caisses, c’est un premier signe plutôt encourageant. De plus, les nécessaires travaux du parc des expositions étant maintenant terminés, Rouen nous accueille sur un site entièrement rénové et surtout plus fonctionnel.

Dès l’entrée, le partenariat de l’ACO permettait cette année de présenter quelques belles voitures sorties tout droit de leur musée des 24H du Mans. On retrouvait ainsi une sélection historique allant d’une rare Vinot-Deguingand des années 20, en passant par une Renault 4CV des années 50 ou la Matra MS670 de Pescarolo, une Ferrari 250 GTO, pour terminer avec une Porsche et une Audi de l’époque ‘’moderne’’. Une superbe scénographie en tout cas. Petit scoop à propos du musée des 24h, News d’Anciennes vous le fera très bientôt visiter.

Le hall 3 accueillait une première partie du très grand nombre de clubs présent à l’Auto Moto Retro Rouen 2017. Là aussi, on retrouvait les 24h, avec une évocation de l’ACO qui nous offrait une rare et fabuleuse Alpine A310 “Poisson Dieppois” voiture qui participa à cette épreuve en 1977. Alpine toujours, on est presque sur les terres de la marque, Alpine donc et en grande quantité avec plusieurs clubs, très bien regroupés et qui nous offraient une bonne vingtaine de modèle différents. On notait par exemple un attelage Renault JS5 tractant une A610, attelage déjà rencontré lors de la bourse de Lisieux, article à lire ici.


Le club des Rétros du Plateau était également de la partie, avec bien entendu nettement moins de voitures que lors de leur rassemblement au Neubourg, que l’on vous a fait découvrir ici. Mais le club présentait notamment une Renault Colorale en version dépannage, juste magnifique. Cette année encore, les clubs et associations ont encore progressé en mise en situation ou présentation de leurs stands. Il est juste dommage que certains soient un peu trop serrés. Le club de Gournay en Bray exposait un Citroën HY, plus neuf que neuf ! Mais bien d’autres clubs étaient présents, qu’ils soient multi ou mono marques. Citons au hasard, Facel Véga, La Licorne, Salmson ou même Simca, sans oublier les voisins d’en face avec MG, en tout cas un beau plateau .

On ne vient pas à l’Auto Moto Retro Rouen 2017 que pour les présentations des clubs, mais aussi et surtout pour les commerçants repartis dans les halls et la bourse en extérieur. Cette année encore ces exposants étaient au nombre de 250, et très sincèrement si vous ne trouviez pas votre bonheur, c’est que vous y mettiez de la mauvaise volonté.

L’offre est pléthorique, que ce soit en miniatures, là c’est du délire, en livres, en bidons d’huile, bref de tout pour les collectionneurs de tout poil ! Les pièces détachées étaient également en abondance, ailes, portes, volants, des trucs impossibles à reconnaitre, mais que quelqu’un cherchera sûrement, là aussi un superbe inventaire à la Prévert. Bien sur nos amis de Classic Auto Elec étaient là pour la partie électrique de votre auto.

La seconde partie des clubs se répartissait dans les halls 7 et 8. Là aussi on pouvait voir de très belles mise en scène, rappelant le salon de Reims. Le stand de vente de chaussures sur un marché avec une ID break était génial, mais ma préférence ira au club 2CV/Mehari Normandie, pour leur présentation de plusieurs AZU et AKA, avec bottes de pailles, pot à lait et panier a patates.

Tout ça sentait bon le terroir. Restons dans les utilitaires avec, là aussi, deux superbes Renault Juvaquatre dans un sublime état de restauration, que ce soit la Pèr’Lustucru ou celle de ce torréfacteur situé à Elbeuf, toute deux bien mises en valeur avec des petites présentations très sympa. Cette dernière voisinait avec une rare version berline.

Le travail c’est bien, mais les vacances c’est mieux, le rétro camping était présent aussi avec deux superbes Estafette, l’une à toit escamotable et l’autre avec une cellule ‘’Star’’ fleurant bon les années 70. Quelques véhicules militaires et voitures américaines venaient grossir ce déjà très beau plateau.


On ne peut pas parler de l’Auto Moto Retro Rouen 2017 sans évoquer le gigantesque parking des anciennes venues par la route. Ce parking est situé en plein cœur du site et bien sûr demeure une incontournable visite. Cette année la régulation se fit sans soucis… après le “petit” soucis réside dans le choix, parfois étrange, des voitures qui rentrent ! Bien sûr, je ne suis pas là pour dire qui qu’a droit et qui qu’a pas droit, mais j’avoue que certaines voitures me laissèrent fortement dubitatif… Ce fameux parking, nous réservait quand même de bien belles autos, pas de super raretés, mais de petites choses bien sympas. Comme les images valent mieux qu’un long discours je vous laisse les découvrir !

Après les Autos, les Motos font également partie intégrante de cet Auto Moto Retro Rouen 2017, là aussi de bien belles machines nous étaient présentées. Les clubs de marques étaient assez nombreux, notamment le “Viva l’solbar” qui comme son nom l’indique réunis les fanas du Solex, ou Motobécane Passion. Ces deux clubs nous proposaient un grand nombre de machines, tout comme les clubs Honda et Suzuki, dommage pour ce dernier un peu trop serré. Des marques moins connues comme Monet-Goyon ou les Bernadet nous étaient également données à découvrir.

Cet Auto Moto Retro Rouen 2017, fut incontestablement une superbe réussite. La journée du samedi était noire de monde, plusieurs commerçants réguliers me confirmèrent que cette première journée fut mémorable en termes de fréquentation, on ne pourra que s’en réjouir. Pour ma part, la visite du dimanche, fut plus calme, même si la fréquentation était encore importante.

En tout cas, le salon a réalisé de réels progrès dans sa disposition et dans son organisation. Il reste çà et là de petites choses à revoir, mais rien de bien grave. Les véhicules sont d’un bon niveau et de plus en plus les participants jouent le jeu pour nous faire de belles présentations. Maintenant rendez-vous en 2018 pour encore plus belles autos et motos et toujours sous le beau soleil Normand !

La galerie de mon dimanche est ici


Vous aimez ? Partagez !

bertrand
photographe/reporter

rédacteur et photographe à news d’anciennes.

Passionné d’histoire et de véhicules anciens, il rejoint la rédaction de news d’anciennes en 2015. Armé de son fidèle Nikon, il écume les rasso et salons pour vous les faire découvrir.


2 commentaires sur “Auto Moto Retro Rouen 2017, un salon dans la cour des grands”

  1. dommage que la gestion des entrées de voiture ancienne soit mal organisé résultat beaucoup d’autos anciennes reste dehors alors qu’avant elles avaient accès au parc

Laisser un commentaire