Vue dans la rue : Triumph TR4

Vue dans la rue : Triumph TR4
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Vue dans la rue : Triumph TR4
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Rencontre avec François Allain, présentateur de Vintage Mecanic

News d'Anciennes est allé à la rencontre de François Allain pour revenir sur l'origine de sa passion mais aussi sur la saison 6 de Vintage Mecanic.

Triumph GT6, bien plus qu’une Spitfire couverte

Une petite auto, racée, avec un 6 cylindres sous le capot. La Triumph GT6 aime se faire remarquer ! Cette auto peut faire penser...

Jidé et Scora, les petites sportives de Jacques Durand

C'est le genre d'auto qu'on croise peu... et dont on se souvient. Dès qu'on l'aperçoit, on sait pourquoi elle est conçue : le sport....

On a testé : la Vaillante Académie

Ce Mercredi c'était retour à l'école. Après avoir tâté du stage pilotage de monoplace avec la Classic Racing School, cette fois le but était...

On vous avait déjà déniché une Triumph Spitfire, et une TR3A voici maintenant celle qui partagea les concessions Triumph avec la première, tout en succédant à la seconde, la TR4.

dsc_0764

La TR4 est la suite logique chez Triumph des rustiques TR2 et TR3. Elle succède directement à la TR3A, dont le moteur 1991 cm³ avait été porté à 100 ch. Le 2.2L de la TR4 sortie en 1962 développe alors 105ch, est accouplé à une boîte 4 et permet à l’auto de 991 kg d’atteindre les 100 km/h en 10.7s. La vitesse de pointe, performance peu regardée sur des roadsters, s’élève à 190 km/h.

Mais l’évolution est plutôt à chercher du côté stylistique. Le design rondouillard de la TR3 est remplacé par des lignes plus tendues mais tout aussi élégantes dessinées par l’Italien Michelotti.
La voiture sera produite à 40.253 exemplaires de 1962 à 1965 et sera remplacée par la TR4A, simple évolution du train arrière avec des roues indépendantes.
Enfin en 1967, son design sera repris et presque inchangé pour la TR5 qui adopte alors un 6 cylindres.

 

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Vue dans la rue : Triumph TR4

Sur le même thème

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Nos Anciennes Abandonnées : les françaises sous le soleil

Ce mois-ci on suit les traces de Philippe. Ce lecteur a découvert ce cimetière de voitures françaises. C'est un endroit plutôt caché, pas visible...

Jidé et Scora, les petites sportives de Jacques Durand

C'est le genre d'auto qu'on croise peu... et dont on se souvient. Dès qu'on l'aperçoit, on sait pourquoi elle est conçue : le sport....

On a testé : la Vaillante Académie

Ce Mercredi c'était retour à l'école. Après avoir tâté du stage pilotage de monoplace avec la Classic Racing School, cette fois le but était...

Essai d’une TVR 3000 M, moins radicale qu’il n’y paraît

Quand Thibaut me parle de l'essai d'une TVR 3000 M, je suis ravi. Il faut dire que j'ai déjà fait un tour dans une...