Vente RM Sotheby’s à la Villa Erba

Vente RM Sotheby's à la Villa Erba
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Vente RM Sotheby's à la Villa Erba
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Rosengart Supertraction, premières oubliées

Vous avez peut-être déjà croisé ces magnifiques autos françaises au style américaine et affirmé. Mais les Rosengart Supertraction ne sont pas que ces magnifiques...

Enchères Mécaniques : Maxime Lepissier nous présente la nouvelle émission auto de RMC Découverte

Si votre téléviseur ne diffuse que des émissions autos, vous êtes forcément, une bonne partie de la journée, calés sur RMC Découverte. Et vous...

Nos Anciennes Abandonnées : les françaises sous le soleil

Ce mois-ci on suit les traces de Philippe. Ce lecteur a découvert ce cimetière de voitures françaises. C'est un endroit plutôt caché, pas visible...

Jidé et Scora, les petites sportives de Jacques Durand

C'est le genre d'auto qu'on croise peu... et dont on se souvient. Dès qu'on l'aperçoit, on sait pourquoi elle est conçue : le sport....

Ce Week-End, en parallèle du concours d’élégance de la Villa d’Este, une vente aux enchères se tiendra tout près avec quelques joyaux qui devraient partir à prix d’or.

La maison de vente proposera 53 lots, et hormis une sculpture de Bugatti Type 35, tous sont des véhicules. En effet, il n’y aura pas que des voitures puisqu’une moto BMW K1 et un bateau Riva Florida seront proposés.

9 Ferrari à plus d’un million d’euros

Si 14 voitures possèdent une estimation dépassant le million d’euros, le cheval cabré représente 9 de ces autos.

La plus haute estimation (même si elle reste, pour le moment, secrètement gardée) est à mettre au crédit d’une Ferrari 250 GT SWB Berlinetta Competizione de 1960. C’est l’une des 45 voitures construites avec une carrosserie aluminium, réalisée par Scaglietti en 1960. Sans grand palmarès, elle est néanmoins exigible à de très nombreux grands événements de l’automobile ancienne. On l’a déjà vue par le passé à Goodwood ou encore à Silverstone. Parfaitement restaurée elle devrait dépasser les 15 millions d’euros lors de la vente.

Seconde estimation, une autre Ferrari 250 GT SWB, cette fois une California Spider de 1961. Là aussi la carrosserie a été confiée à Scaglietti et c’est l’un des 16 exemplaires construits sans cache-phare. La voiture a été entièrement restaurée par les équipes de Ferrari Classiche entre 2007 et 2010. En 2011 elle remportait la Ferrari Classiche Cup et le Cavallino Classic. Enfin, elle a été présentée lors du concours d’élégance de la Villa d’Este en 2013 avant de rejoindre le musée Ferrari pour une exposition temporaire. Son prix est forcément élevé : entre 11 et 13 millions d’euros.

Troisième estimation, une Ferrari 212 Export Barchetta de 1952 carrossée par Touring.  Cette voiture est une authentique Ferrari de course, la dernière 212 Export passée entre les mains de Touring. Elle a notamment participé à la Targa Florio en 1952 et en 1953 puis elle a notamment été engagée aux Mille Miglia en 1956. La voiture est donc éligible à toutes les grandes courses de voitures anciennes et le fait qu’elle soit Matching Numbers lui a permis d’être certifiée par Ferrari Classiche. Son prix de vente est là aussi conséquent : entre 5.5 et 7.5 millions d’euros.

Dans la suite des millionnaires on trouvera donc :
– Une Ferrari 250 GT/L Berlinetta Lusso de 1963 carrossée par Scaglietti, totalement matching numbers et proposée entre 1.8 et 2.2 millions d’euros.
– Une Ferrari 288 GTO de 1985, l’un des 282 exemplaires, elle aussi matchnig numbers, estimée entre 1.6 et 2 millions d’euros.
– Une Ferrari 250 GT Cabriolet Series II carrossée par Pininfarina en 1960, encore matching numbers, estimée entre 1.4 et 2 millions d’euros.
– Une Ferrari 195 Inter Berlinetta carrossée par Ghia aux débuts de Ferrari en 1950 et ex participante de Liège-Rome-Liège en 1957, estimée entre 1.25 et 1.65 millions d’euros.
– La première non-Ferrari, une Fiat 8V de 1953 carrossée par Vignale estimée entre 1.1 et 1.4 millions d’euros.
– Une Ferrari F50 de 1996 estimée entre 1.05 et 1.35 millions d’euros.
– La seconde non-Ferrari, une Porsche 911 Carrera RS 2.7L Sport Lightweight de 1973 estimée entre 950.000 € et 1.35 millions d’euros.
– Une Lamborghini Miura P400 S de 1971 estimée entre 900.000 € et 1.4 million d’euros.
– Une Austin-Healey 100S de 1955 estimée entre 900.000€ et 1.1 million d’euros.
– Une Mercedes-Benz 300 SL Roadster de 1958 estimée entre 850.000€ et un million.
– La dernière millionnaire, une Ferrari Enzo de 2002 estimée entre 800.000€ et un million.

Le reste du catalogue, visible dans son intégralité en cliquant ici, n’est pas inintéressant pour autant, on trouvera notamment une Lancia Stratos, une Ferrari 575 Superamerica, une Lagonda V12 Drophead Coupé, etc…

Photos : RM Auctions Sotheby’s.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Vente RM Sotheby's à la Villa Erba

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Roadbook d’Anciennes Episode 32 : Le Viapac, la route de l’art, un itinéraire contemporain

Alexandre Pierquet est l’auteur de plusieurs guides qui permettent aux collectionneurs de voitures anciennes de vivre de beaux voyages en voiture ancienne. Dans Roadbook...

Nos Anciennes Abandonnées : les françaises sous le soleil

Ce mois-ci on suit les traces de Philippe. Ce lecteur a découvert ce cimetière de voitures françaises. C'est un endroit plutôt caché, pas visible...

Jidé et Scora, les petites sportives de Jacques Durand

C'est le genre d'auto qu'on croise peu... et dont on se souvient. Dès qu'on l'aperçoit, on sait pourquoi elle est conçue : le sport....

On a testé : la Vaillante Académie

Ce Mercredi c'était retour à l'école. Après avoir tâté du stage pilotage de monoplace avec la Classic Racing School, cette fois le but était...