Route des Châteaux 2020 : une 5e édition record

Route des Châteaux 2020 : une 5e édition record
Thibaut
Copilote, président de l'AutoMoto Classic de l'Ouest, Directeur de Course FFSA... et rédacteur/photographe pour News d'Anciennes (depuis 2017) lorsque les évènements s'y prêtent. C'est au volant d'un Mazda MX-5 ND (pas une vieille, désolé) que j'arpente les routes de France... c'est fort de ces différentes casquettes que je tâcherai de vous faire vivre par procuration autant d'évènements que possible : pas toujours de manière professionnelle, mais avec une constante sincérité...Viendriez-vous avec moi découvrir ce que la passion de l'auto ancienne a de plus diversifié ?

À la une sur News d'Anciennes

Acheter Une Voiture Ancienne : attention aux restaurations « made in USA »

Qu’elles semblent belles certaines anciennes venues d’Amérique. Des véhicules rutilants à prix très concurrentiels. Une Ford Mustang GT de 1967 à 16.000...

Certificat d’Immatriculation de Collection (ancienne Carte Grise Collection) : quelques rappels

En France on adore les lois. Et on en a tellement, qui sont amendées tellement souvent qu'on peut s'y perdre facilement. Du...

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat...

Renault Dauphine, succès-story d’une star de la régie

Pour diversifier sa gamme Renault avait besoin de voir plus gros que la 4CV. Mais on a pas fait les choses à...

Racontée par Fabien en 2018 et présentée par mes soins en 2019, la Route des Châteaux prenait cette année la direction d’un nouvel écrin de prestige pour souffler sa 5ème bougie… ça vous dit un détour par Celles sur Belle, découvrir le plus gros plateau de l’histoire de l’AMCO (association organisatrice) ? Bref, voici la Route des Châteaux 2020.

Un site d’exception : l’Abbaye de Celles sur Belle

Une Route des Châteaux, depuis quelques années, ça commence par un site d’exception. Et je crois que cette année, nous avons fait encore plus fort que d’habitude : c’est l’un des sites touristiques les plus visités et les plus prestigieux du département qui a servi d’écrin à notre événement. L’Abbaye de Celles sur Belle, c’est une histoire qui prend sa source dans le XIIème siècle et l’essor d’un certain nombre de miracles et pèlerinage locaux. Mais il faudra attendre les années 70 pour que la Mairie fasse l’acquisition du site et le propose à la location au public.

Petit aparté

Pour ma part, l’Abbaye de Celles sur Belle c’est aussi l’histoire d’une rencontre… celle d’un photographe amateur-éclairé, passionné de bagnoles surtout lorsqu’elles sont plus vieilles que lui, et d’un site spécialisé un peu en mal de reporters locaux. En effet, alors que le Tour Auto Optic 2000 édition 2017 pose ses tables de repas à l’Abbaye et que j’y fais un saut appareil au poing, Benjamin verra passer mes images (sûrement bien aidé par un certain Toma de Seaulieu) et me proposera de les mettre à disposition… quelques dizaines d’articles en solo plus tard, me voici à rédiger ces lignes. Petit retour en images sur l’Abbaye, sous le soleil de 2017…

Un plateau d’exception : 95 engagés, 90 partants…

Si nous (l’organisateur) avions tout tenté pour limiter le nombre d’engagés (puisqu’il n’aurait pas été de bon ton de pousser les murs de l’Abbaye), force est de reconnaître que ce fut un échec : ce sont pas moins de 95 équipages qui nous ont fait confiance pour l’édition 2020 ! Alors forcément, situation sanitaire et inévitables pannes de dernière minute ont érodé ce nombre pour le ramener à 90 partants, mais tout de même ! Et, tout aussi “forcément”, cela amène un plateau des plus diversifiés… des années 30 à 2019, il y en avait pour tous les goûts ! Alors voici quelques exemples… avant mes habituels coups de cœur !

Mes coups de cœur : diversité, diversité chérie…

Mamie’s on the road : le Brexit attendra, vive la Riley !

Voilà bien un équipage qui, jusqu’à la dernière minute, aura soufflé le chaud et le froid fièrement dressé dans ses chaussettes rouges… lorsqu’il m’annonce qu’il veut prendre part à mon rallye, je m’attends à voir le Lomax dans la zone réservée au véhicule engagé. Sauf que… Sauf que ce cher Philippe m’envoie la photo d’une incroyable Riley dont il vient de faire l’acquisition. Evidemment, je suis fou de joie. Il me recontacte un peu plus tard et me dit que finalement, la Riley ne sera pas opérationnelle pour l’événement, ce sera donc le Lomax. Légère frustration… jusqu’à samedi soir. Alors que nous nous préparions la Salle du Réfectoire, je vois passer un camping-car et un plateau, tractant un superbe cabriolet vert : la Riley nous proposera ses premiers tours de roues !

Merci Françoise, merci Philippe… surtout pour cette philosophie dont vous m’avez gratifié lorsque j’ai pris de vos nouvelles : “mais une bagnole c’est fait pour rouler enfin” ! Années 30 et boîte Wilson pendant 150km, ça force le respect les copains…

Presque un plateau invité : MX-5, de A à D

Propriétaire d’un MX-5 ND depuis peu et ayant fait toutes mes recos de parcours avec lui, c’est assez naturellement que j’ai fait passer le mot aux adhérents du Club MX-5 France de l’organisation de cette Route des Châteaux. C’était sans savoir que l’idée ferait son chemin… ainsi, entre les habitués de notre rallye et les Miatistes recrutés pour l’occasion, ce sont toutes les générations de MX-5 qui se seront présentées au départ, un ND “30ème anniversaire” nous faisant même l’honneur de la présence de son orange vibrant. Diversité je vous dis…

Merci aux photographes qui ont accepté de nourrir nos images pour l’occasion :

Sébastien que vous retrouverez sur Facebook

JC Chaudron que vous retrouverez sur Surgères (c’est pas un site, mais une commune si jamais)… je chine, vous le trouverez aussi sur Facebook et sur son site !

Jean Marc, de l’AMCO, dont les photos sont dispos sur notre site www.amco.club

Route des Châteaux 2020 : une 5e édition record

Sur le même thème

2 Commentaires

    • En effet, je dois admettre que nous avons eu beaucoup de chance… ni la Préfecture ni les food-trucks ne nous ont fait défaut, ce qui a permis d’assurer le rallye aussi qualitativement que nous le souhaitions… mais entre la menace COVID et celle météo (on roulait près des marais), les nuits ont été agitées ! :p

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

La Elkhart Collection cartonne sous le marteau de RM Sotheby’s

Deux jours d'enchères pour une énorme collection. Dans l'Indiana la Elkhart Collection a attiré les regards par son ampleur... mais aussi par...

On a lu : “Dossier Michel Vaillant – Circuit Paul Ricard”

Lancée en 1995 avec un album consacré à James Dean, la série "dossiers Michel Vaillant" revient pour retracer l'histoire du circuit Paul...

Vu dans la rue : un “Coupé” Rover P5

Dans la série "au marché", après l'ID Break, l'Amazon Break et la Daimler Double Six c'est une autre anglaise que j'ai dénichée....

Acheter Une Voiture Ancienne : attention aux restaurations « made in USA »

Qu’elles semblent belles certaines anciennes venues d’Amérique. Des véhicules rutilants à prix très concurrentiels. Une Ford Mustang GT de 1967 à 16.000...