Retour sur le Rallye des Givrés 2017

Retour sur le Rallye des Givrés 2017
Retour sur le Rallye des Givrés 2017
Marc
Passionné d'autos sportives et de photos. Ancien parmi les anciennes, ça ne dépareille pas trop, d'autant que sa deuxième matière grise, métallisée celle-ci, lui accorde de bonnes virées nostalgiques, une Renault R8 ragaillardie. Il est sous le régime News d'Anciennes depuis depuis début 2016.

À la une sur News d'Anciennes

Le Mans Classic 2021 pourra-t-il avoir lieu ?

L'annonce du report des 24h du Mans "normales" aux 21 et 22 Août au lieu des 12 et 13 Juin vient de tomber. Pas...

80 véhicules au RDV des Dérouillés de Février

Les Dérouillés des Trois Provinces avaient déjà réintégré leur lieu habituel du Champilambart à Vallet (44) le mois dernier (Marc en avait parlé ici)....

La Matra Murena, carrière éclair pour un coupé original

À la fin des années 70 chez Matra on surfe sur les succès. La Bagheera se vend toujours bien tandis que l'original baroudeur Rancho...

1er Rass’Auto’Mobile, la balade des gens heureux !

Ce dimanche, comme dans beaucoup d’autres endroits, l’association Volants et Vallée était privée de son rassemblement mensuel. Mais si dans l’Eure on n’a pas...

Après 5 ans à arpenter les routes autour de Clisson, les Dérouillés des Trois Provinces font honneur à leur nom et ont donc déplacé le Rallye des Givrés 2017 à Cholet. Cet événement porte bien son nom à tous les niveaux, et ce n’est pas le thermomètre qui nous contredira, ni les propriétaires des véhicules de 1927 à 1983.

Le Rallye des Givrés 2017, dédié à l’un des piliers du club, Jean-Hubert, a mis à mal la volonté des participants avant même le départ de la course. Pour être au rendez-vous, les 172 participants ont dû affronter le froid matinal glacial et le salage des routes (vigilance orange annoncée par Météo France). A la distribution du road-book, le grésil pointe le bout de son nez, on s’interroge quelque peu pour la suite… Mais la pluie prend le relais et redonne espoir à démarrer les belles mécaniques, malgré peu, voire pas, de chauffage pour certains. Motards et cyclomotoristes sont emmitouflés, mais quelques irréductibles givrés ont fait toute la promenade décapotés. Il parait que cela permet d’éviter la buée, certes…

Malgré les conditions, peu de désistements, et dès 9h, à la découpe du ruban tricolore, le cortège des participants au Rallye des Givrés 2017 quitte la ville. Place aux petites routes de campagne, bordées de vergers.

Petite pause ravitaillement à 10h30, puis direction le haut-lieu de l’expédition, et le mot n’est pas trop fort. Notre-Dame des Gardes et plus précisément “Les Gardes”, situées à 210m d’altitude, d’où le nom du restaurant, le 210, situé à proximité de l’abbaye qui domine le village. L’accès est difficile pour les petites cylindrées, les utilitaires et les cyclos. Et oui, 130m de dénivelé avec 15 à 25% de déclivité ! De quoi laisser de beaux souvenirs à certains. C’est l’occasion d’une petite pause près de l’abbaye, même si on aurait préféré être au printemps. C’est aussi l’occasion de se rappeler que l’endroit (l’accès Nord-Est) fut aussi dans les années 80 le théâtre de la course de côte de la Peignerie.

Le Rallye des Givrés 2017 prend alors la direction de Trémentines, pour la pause déjeuner bien méritée (entre le froid et l’effort demandé aux vieilles mécaniques) et l’accueil de l’Amicale des Vieilles Soupapes. Deux heures plus tard, les équipages et les mécaniques s’ébrouent à nouveau, après quelques réglages et compléments nécessaires. C’est maintenant l’heure de parcourir des routes sinueuses, tracées dans les bois et traversant de nombreux villages. Le public s’est montré chaleureux tout au long du parcours.

Jusqu’à l’arrivé, à 17h30, Place des Halles. Les centaines d’enthousiastes réunis là-bas offrent une belle récompense pour nos Givrés, qu’ils soient organisateurs, participants ou encore bénévoles.

Rendez-vous l’an prochain, probablement en Vendée, mais certains participants sont déjà prêts à repartir, quel que soit le lieu.

 

Retour sur le Rallye des Givrés 2017

Sur le même thème

8 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

La Matra Murena, carrière éclair pour un coupé original

À la fin des années 70 chez Matra on surfe sur les succès. La Bagheera se vend toujours bien tandis que l'original baroudeur Rancho...

Cabourg Rétro Show 2021, les anciennes ont rendez-vous sur la côte

Les organisateurs baptisent eux-mêmes le futur événement : "l'édition du monde d'après". Le Cabourg Rétro Show 2021 se prépare pour la fin du mois...

Porsche 550 Coupé, un toit pour ouvrir le bal

On va s'attaquer à un sacré morceau en vous proposant de vous replonger dans l'histoire de la mythique 550. Mais avant de parler des...

Le Mans Classic 2021 pourra-t-il avoir lieu ?

L'annonce du report des 24h du Mans "normales" aux 21 et 22 Août au lieu des 12 et 13 Juin vient de tomber. Pas...