Rassemblement de Fayence

Rassemblement de Fayence : on déconfine les belles mécaniques !

Le 3e dimanche de chaque mois, le David HRTeam, créé, présidé par Julien David et animé par de nombreux membres passionnés, organise le Rassemblement de Fayence, dans le Haut-Var. Et ce 19 Juillet, ça déconfinait !


Vous le verrez, les Alpine sont à la fête, mais ce n’est rien comparé à la journée spéciale qui est organisée en février et que nous couvrirons, espérons-le, l’année prochaine.

Comme toujours, le plateau du Rassemblement de Fayence est très éclectique, avec évidemment des françaises, mais aussi des italiennes, allemandes, anglaises, américaines et japonaises, allant des années 30 aux années 90. Beaucoup de véhicules sont magnifiquement entretenus et nous ont permis de déconfiner, aussi, nos oreilles.

Tour d’horizon des autos du Rassemblement de Fayence

On commence par les gardiennes du temple, fidèles au poste : des Alpine A110, les originelles évidemment, et des R5 Turbo ! D’entrée ça impose le respect puisqu’elles sont venues en nombre !

Nos françaises sont évidemment à l’honneur, avec quelques anciennes et youngtimers sportives. Pour les plus jeunes, on trouve une belle Clio 16S très bien restaurée (voir le bloc moteur, superbe) ou une une R21 Turbo qui ne passe pas inaperçue avec sa livrée bicolore et ses jantes dorées. Mais on trouve aussi des autos plus anciennes, avec une Dauphine Gordini, une A310, des Peugeot, de la Simca 1000, une Visa, les incontournables Gordini, etc.

Les populaires n’étaient pas si nombreuses mais on note la présence d’une belle Citroën Ami 8 verte et d’une 2CV décapsulée.

L’Allemagne est bien là au Rassemblement de Fayence, avec des impressionnantes BMW série 5 E28 et Mercedes Klasse E coupé surbaissées, mais aussi du plus classique BMW coupé et M3, Opel, Golf GTI. Mention spéciale à la Porsche 944 avec sa petite cocarde sur l’aile gauche (!) et aux superbes cabriolets Mercedes 190 & 230 SL, dont les intérieurs ont toujours autant de charme.

Moins de prétendantes pour représenter l’Italie, mais les quelques-unes présentes avaient de beaux arguments. D’abord, une superbe Ferrari 308, une Lancia Beta Spider, une Fiat 110 et une rayonnante Alfa Romeo Nuova Giulia 1300 dans un état parfait.

L’Angleterre n’est pas en reste au Rassemblement de Fayence avec des autos variées et de tous âges. On commence avec une MG d’avant-guerre, on enchaîne avec une TVR M series, une Morris 1000, des Triumph et bien sûr des Jaguar, notamment une Type E.

Des américaines, il y en avait évidemment au Rassemblement de Fayence. On ne pouvait passer à côté d’une monstrueuse Lincoln Continental de 6 mètres de long et équipée d’un V8 de 7.5 litres, dont une version modifiée fut la star du film horrifique “The Car”. Les incontournables Mustang et Chevy Corvette Stingray, enfin une AC Cobra (dont le volant n’est plus d’origine) complétaient le tableau.

Pour terminer, quelques originalités, avec un Peugeot 504 Pick-up bien chaussé, une Renault 7 TL pas très gracieuse (mais état nickel) et une Cox “Restomod”

C’était un beau Rassemblement de Fayence pour le déconfinement ! On y retournera, c’est promis. Et en attendant vous retrouvez toutes les infos concernant les prochains sur la page Facebook du David Historic Racing Team.


Nicolas Anderbegani on EmailNicolas Anderbegani on Linkedin
Nicolas Anderbegani
Rédacteur-Photographe à News d'Anciennes
Nicolas est un passionné de belles autos et de leurs histoires. Déjà auteur et photographe sur d'autres supports, il a rejoint l'équipe de News d'Anciennes en Mars 2020.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.