Rallye Monte-Carlo Historique 2021 : les “jeunettes” arrivent

Rallye Monte-Carlo Historique 2021 : les "jeunettes" arrivent
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Acheter Une Voiture Ancienne : attention aux restaurations « made in USA »

Qu’elles semblent belles certaines anciennes venues d’Amérique. Des véhicules rutilants à prix très concurrentiels. Une Ford Mustang GT de 1967 à 16.000...

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat...

Renault Dauphine, succès-story d’une star de la régie

Pour diversifier sa gamme Renault avait besoin de voir plus gros que la 4CV. Mais on a pas fait les choses à...

La Elkhart Collection cartonne sous le marteau de RM Sotheby’s

Deux jours d'enchères pour une énorme collection. Dans l'Indiana la Elkhart Collection a attiré les regards par son ampleur... mais aussi par...

Alors qu’on a encore l’édition 2020 dans un coin de la tête (vous la revivez ici) l’Automobile Club de Monaco annonce déjà la couleur pour le Rallye Monte-Carlo Historique 2021. Et il y aura du changement !

Réduction du nombre de départs

L’édition 2020 avait proposé 7 villes de départ à ses concurrents qui partaient ensuite pour un parcours de concentration à destination de Buis-les-Baronnies : Glasgow, Athènes, Bad Homburg, Reims, Barcelone, Monte-Carlo et Milan.

En 2021 on en retrouvera deux de moins puisque Athènes et Glasgow (qui avaient accueilli 10 autos) sautent. On retrouvera néanmoins un départ d’Oslo, qui était absent des deux dernières éditions.

Réduction du nombre de moyennes

Jusqu’à présent les concurrents pouvaient s’engager en moyenne Basse, Moyenne et Haute. Le choix se faisait en fonction des capacités des pilotes et de la voiture. Le Rallye Monte-Carlo Historique 2021 n’en proposera plus que deux : Basse et Haute. On se doute que la moyenne basse sera néanmoins rehaussée car c’est celle qui accueillait le moins d’autos.

LA grosse nouveauté : des autos plus récentes au Rallye Monte-Carlo Historique 2021

On retrouvera toujours quatre catégories d’autos au départ du Rallye Monte Carlo Historique 2021 mais leur définition change.

Ainsi la Catégorie I qui regroupait les autos d’avant 1961 est plus explicite avec des autos construites entre 1911 et fin 1961. Cette catégorie appelée “Les Classiques” permettra peut-être de revoir des autos d’avant-guerre. La difficulté est que les autos éligibles ne faisaient pas du tout le même genre de rallye à l’époque, pas de course notamment.

La Catégorie II regroupera les autos qui étaient dans la III jusqu’à présent : celles construites entre 1966 et fin 1971.
La Catégorie III accueillera les autos de 1972 à 1976.

Mais c’est dans la catégorie IV qu’il y a le plus de changements. Jusqu’en 2020 la limite était fixée aux autos d’avant 1979. Désormais ce groupe comprendra les autos d’entre 1977 et 1981. Ce qui permet l’arrivée de quelques autos notables.

Les nouvelles autos du Rallye Monte-Carlo Historique 2021 :

Toutes les groupes B ne seront pas encore au programme… Mais on va voir de sacré autos sur les routes pour la prochaine édition.

Pour l’année 1981, les stars seront les Audi Quattro et les Renault 5 Turbo. On les imagine déjà focaliser une partie de l’attention du public. Mais on retrouvera aussi les Citroën Visa Super, Datsun Bluebird RS Turbo, Fiat 127 Sport, Lada 1300, Nissan Langley, Opel Kadett D 1300S, Peugeot 505 SRD (si si) et STI, 604, Reliant Kitten, Toyota Scarlett, et les Volvo 242 GT.

Pour l’année 1982, quelques reines du rallye feront leur entrée : Citroën Visa Trophée, Ferrari 308 GTB, Ford Escort XR3, Mistubishi Lancer Turbo et Renault 5 Alpine Turbo. On ajoutera les Alfasud Sprint, BMW 323i, 635 CSi, Fiat Ritmo 105 TC, Isuzu Gemini, Lancia Beta HPE, Matra Murena, Mazda 323 et 818, Porsche 924 Carrera GTS et Seat 124 2000.

Enfin quelques autos de 1983 sont également au programme et là encore on retrouver des stars, dont des Groupe B : Lancia 037 et Nissan 240 RS ! Le reste est également alléchant : Alfetta GTV6, Visa Chrono, Fiat Panda et Ritmo Abarth, Escort RS 1600i, Nissan Pulsar Coupé et Silvia, Opel Manta B GTE, R18 Turbo, Seat Ritmo 75, Subaru Leone et les Talbot Samba GLS et Rallye.

Un coup de neuf qui devrait attirer de nouvelles autos et certainement de nouveaux spectateurs !

Rallye Monte-Carlo Historique 2021 : les "jeunettes" arrivent

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Liberté Égalité Roulez 2020, des anniversaires bien arrosés pour les Françaises !

Pour ce Liberté Égalité Roulez 2020, les Françaises ont été arrosées comme jamais sur notre anneau de Linas-Montlhéry. En même temps, elles...

Au volant d’une Volvo 850R, quick brick

Une Volvo, c'est une auto carrée. Une Volvo c'est une auto qui est plus solide que le mur dans lequel elle rentre....

La Elkhart Collection cartonne sous le marteau de RM Sotheby’s

Deux jours d'enchères pour une énorme collection. Dans l'Indiana la Elkhart Collection a attiré les regards par son ampleur... mais aussi par...

On a lu : “Dossier Michel Vaillant – Circuit Paul Ricard”

Lancée en 1995 avec un album consacré à James Dean, la série "dossiers Michel Vaillant" revient pour retracer l'histoire du circuit Paul...