Pôle Collection de Mars 2020 : Il pleut sur Nantes

Pôle Collection de Mars 2020 : Il pleut sur Nantes
Morganhttp://webmaster.simca.free.fr/
Passionné par les anciennes, mais surtout par les Simca, Morgan est également bon photographe et sait prendre sa plume à l'occasion. Il a rejoint l'équipe au printemps 2019. Il gère également le site http://webmaster.simca.free.fr/

À la une sur News d'Anciennes

Musée Matra, la France et pas n’importe laquelle

Mis sous le feu des projecteurs récemment quand la MS 670 a été retirée de l'exposition, il serait quand même dommage de réduire le...

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat dans le...

La MEP Daphné, le coupé chevronné et oublié

Quand on associe MEP et Citroën on pense à ces monoplaces en coin, bleu et blanches qu'on voit régulièrement sur des événements tels les...

Notre sélection de cadeaux de noël pour des passionnés d’anciennes

Même si on est loin de la frénésie de Noël avec l'ambiance actuelle, ça approche, c'est dans moins d'un mois maintenant ! Et si...

Pôle Collection, ce rassemblement devenu un incontournable nantais, a démarré l’année 2020 ce Dimanche 8 mars avec une météo capricieuse mais qui n’a pas arrêté les passionnés. Un parking plus clairsemé qu’à l’accoutumée, certes, mais loin d’être vide avec des véhicules et leurs propriétaires qui avaient fait honneur à l’équipe de bénévoles de l’événement !

Côté anciennes : ciel gris, diversité et qualité

On les imaginait en faible nombre à cause de la météo, mais il n’en est rien : les anciennes étaient bien là pour cette reprise du Pôle Collection.

Les européennes : “La pluie fait des claquettes” !

On attaque avec les françaises, dont toutes les grandes marques généralistes étaient représentées : Citroën 2CV, DS et AX Sport, Renault Caravelle et R4, Peugeot 104, 204 et 403 Cabriolet.

Alpine, qui était la marque à l’honneur de l’exposition de ce mois-ci, était représentée notamment par une GTA V6 Turbo jaune qui semblait tenter de nous apporter un peu de soleil, à sa façon. Présence remarquée aussi de deux Simca, dont une intéressante P60 Montlhéry Spéciale, et enfin d’une rare Venturi 260.

On note la présence d’une belle Clio Williams phase 1 de 1993, produite à seulement 5.417 exemplaires. Ici dans un état de présentation exceptionnel avec toutes ses spécificités d’origines, intérieures comme extérieures : jantes Speeline et logos dorés vont de pair avec la sellerie gris moucheté brodée du W bleu, assortie au fond des compteurs et au pommeau de levier de vitesse. La mythique sportive des 90’s diffuse ainsi tout son charme, elle qui aura été la seule bombinette française de sa génération a osé fièrement le 2.0l !

Côté allemandes, on retrouve les classiques avec des Mercedes, dont une toujours impressionnante W126 500 SEL, des BMW E30, 635 CSi et une Z3 Coupé, une Opel Manta GT/J et enfin une Coccinelle cabriolet. Enfin ça, c’était sans compter les Porsche 911 qui, fidèles à leurs habitudes sur ce rassemblement, étaient venues en nombre ! Une grande famille comportant notamment une très belle 964 Turbo.

Les anglaises n’étaient pas en reste non plus avec les traditionnels roadsters et cabriolets : Triumph, MG et Austin Healey étaient de la partie. Parmi les TR3, TR4, Spitfire, B GT et 3000 se tenait une petite pépite à l’histoire insolite.

En effet, une Triumph TR3B de 1962 avait fait le déplacement : sorte de TR3 hybride à moteur 2.2l de TR4 délivrant 105 chevaux, elle ne fût produite que durant quelques mois, à seulement 2.804 exemplaires. Sa principale différence se situe donc sous son capot, on la reconnait à son bouchon de remplissage d’huile situé côté volant moteur et non côté distribution comme sur les TR3A à moteur 2.0l. Ce modèle précis a en plus une histoire hors du commun : achetée par un GI américain stationné en Allemagne, elle a été rapatriée aux USA lors de son départ d’Europe, dans le Missouri, avant de revenir environ 40 ans plus tard en Europe où elle a été intégralement restaurée.

Les italiennes avaient elles aussi bravé la météo du jour, avec quelques Alfa-Roméo, une Innocenti Mini Cooper 1300 et une Autobianchi A112 Abarth 70 HP Série 5 de 1982. Cette dernière, dans un état d’origine remarquable, a passé la plus grande partie de sa vie en Italie à Imola et n’affiche que 27.000 km au compteur !

Toujours côté anciennes une suédoise charismatique n’avait elle aussi pas été effrayée par le temps nordique. Semblant tout droit échappée de la série Le Saint, une belle 1800 S blanche avait rejoint le parking de ce premier Pôle Collection de l’année 2020.

Les américaines : “Singin’ in the rain” !

Les américaines et leurs V8 étaient aussi de la fête, toujours présentes en nombre à cet évènement mensuel. On note la présence de plusieurs Mustang de première et seconde séries, de Corvette C3, dont une version “25th anniversary “de 1978, ainsi que d’une superbe Oldsmobile 442 de 1969. Une sympathique Taunus 1300 break représentait les Ford européennes et une imposante Cadillac Coupe DeVille de 1974 avaient elles aussi répondu présentes malgré la pluie.

Côté modernes : sportives et GT sous les gouttes

Pour terminer, les sportives et GT modernes occupaient elles aussi une bonne partie de l’exposition : Porsche, Ferrari, Lotus, Aston Martin, Ford, Dodge et Corvette sont des fidèles du Pôle Collection. Ainsi s’achève ce reportage, rendez-vous est d’ores et déjà noté pour le dimanche 12 avril 2020 avec une thématique “anglaises”. L’équipe des bénévoles vous y attendra toujours avec le sourire, mais on espère cette fois-ci avec le soleil !

Pôle Collection de Mars 2020 : Il pleut sur Nantes

Sur le même thème

8 Commentaires

  1. Merci pour le coup d’œil dans l’intimité d’une Mustang 66 lâchement abandonnée sous la pluie … L’heureux propriétaire que je suis était au sec, en train de boire un café avec ses copains de Pôle Collection.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Le Calendrier des Courses Historiques 2021

En 2020 on a pu voir quelques courses historiques sympathiques. Mais il faut bien dire que la saison a été réduite et ultra condensée....

Musée Matra, la France et pas n’importe laquelle

Mis sous le feu des projecteurs récemment quand la MS 670 a été retirée de l'exposition, il serait quand même dommage de réduire le...

Bixhope Art, des autos, des couleurs et Bull The Dog

Malgré son nom, c'est bien un artiste français qu'on vous présente aujourd'hui. Et même un jeune artiste car s'il est né en 1968, c'est...

La MEP Daphné, le coupé chevronné et oublié

Quand on associe MEP et Citroën on pense à ces monoplaces en coin, bleu et blanches qu'on voit régulièrement sur des événements tels les...