Les Voitures Anciennes de nos lecteurs, l’Alfa Spider de Jacques-Emmanuel

Les Voitures Anciennes de nos lecteurs, l'Alfa Spider de Jacques-Emmanuel
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

[Acheter Une Voiture Ancienne] Contrôle technique, ce qu’il faut savoir lors de l’importation d’une voiture ancienne

Le contrôle technique pour les voitures de plus de 30 ans est devenu un véritable casse-tête pour les collectionneurs que nous sommes. Avec l’harmonisation...

Essai d’une Traction 15 Six H, digne fin de règne

J'avais déjà eu la chance il y a quelque temps de m'installer au volant du mythe de l'automobile française qu'est la Citroën Traction, c'était...

Distribution, tout est dans le timing

La distribution est l'organe vital de votre moteur. Sans elle, tout fout le camp, mon bon monsieur ! Penchons-nous quelques instants sur son rôle,...

Visite chez Méca Rétro Sport 76, l’atelier qui ne passe pas à la télé

Le patron de Méca Rétro Sport 76, en fait beaucoup de passionnés le connaissent. Aurélien est le mécano officiel de Wheeler Dealers France depuis la...

Cette semaine on part en Italie. Pas seulement parce que c’est la patrie d’origine de ce Spider Alfa Romeo mais aussi parce que c’est là bas que Jacques-Emmanuel en profite !

Mon Spider en quelques mots :

Mon auto, en fait l’une de mes deux Alfa Romeo, est la dernière évolution – le Spider 4 – d’une belle lignée qui a démarré dans les années 60 avec le fameux Spider Duetto dessiné par PininFarina.

Cette ultime version est animée par le célèbre moteur double arbre Alfa Romeo d’une cylindrée de 2 litres en l’occurrence (une version 1600 étant disponible à l’époque sur le marché italien).

Pourquoi elle ?

Excellente question ! Ma première voiture fût une Peugeot 203, à 20 ans (en 1974) je roulais en Mercedes 190 SL… plus tard ont suivi de nombreuses Volvo 122S, MG Midget, Lancia Aurelia GT, Triumph TR6, etc. Mais surtout, au début des années 80, une rarissime (900 et quelques exemplaires construits) Alfa Romeo Giulia GTC avec le moteur double arbre 1600.

Cette voiture qui nous avait mené d’une traite dans le sud de l’Espagne a laissé une trace définitive sur mon disque dur sans parler d’un de mes oncles qui conduisait dans ma jeunesse les Giulia Super & berlines 1750 et 2000 dont le bruit a aussi laissé son empreinte sur ma carte son.

News d’Anciennes a essayé un GTC, c’est à lire par ici.

Au point que, après un sinistre total en 2005 avec la Triumph TR6 (accident au Sardegna Classic), je n’ai pas pu envisager l’arrivée du printemps 2006 sans une Alfa Romeo Spider. J’ai alors trouvé cette voiture en Belgique mais récemment importée d’Italie avec son hard-top et seulement 48.000 km au compteur. Le vendeur (plutôt grand) s’était rendu compte en s’asseyant dedans qu’il touchait les arceaux de la capote… Il voulait donc s’en séparer !

Ce qui a été fait dessus :

Pour une auto qui avait 15 ans, elle n’avait pas beaucoup roulé ce qui n’est jamais l’idéal… L’injection Bosch n’était pas en grande forme et je me suis donc rendu chez un spécialiste qui a remis tout le système d’injection en état.

Et comme je n’ai pas beaucoup roulé moi-même pendant les 10 premières années, les joints et autres bourrages du moteur commençaient à se laisser aller au point qu’il a fallu sortir le moteur de la voiture pour remplacer tous les joints.

Au passage, le sorcier italien (bien qu’officiant à Bruxelles) qui s’est occupé de ce travail (et que je remercie encore au passage), a subtilement décalé les deux arbres à cames du moteur ce qui améliore considérablement la réactivité du moteur original.

Sans parler du remplacement du pot d’origine par un pot spécial super sport qui rend à ce spider le légendaire « bruit » Alfa dont il n’aurait jamais dû être dépourvu !

Quelques souvenirs à son volant :

Le premier grand souvenir est ma participation au Centenaire Alfa Romeo organisé au circuit de Francorchamps en 2010 avec la participation de plusieurs centaines d’Alfa Romeo venant des 4 coins de l’Europe.

Mais le plus beau souvenir est évidemment le mariage de notre plus jeune fils au volant du spider avec de belles photos à la clé.

Et puis ma première petite-fille qui s’est mise à son volant lors d’un meeting statique à Bruxelles.

Suivent plusieurs participations à des rallyes touristiques. Et finalement le meilleur souvenir, et le plus récent, c’est le départ du Spider pour le sud de l’Italie où nous avons construit une maison pour notre retraite !

Et maintenant :

Je veux profiter à fond de la conduite du Spider, et jusqu’à plus soif, sous le soleil et sur les petites routes des Pouilles en croisant de nombreux « petits pots de yaourt » et autres anachronismes automobiles tellement plus attachants que les voitures dites modernes.

Les Voitures Anciennes de nos lecteurs, l'Alfa Spider de Jacques-Emmanuel

Sur le même thème

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour, Serait-il possible de me communiquer les coordonnées de Jacques-Emmanuel concernant l’article sur son ALFA ROMEO spider ROSSO série 4.
    Merci de faire suivre. Cordiales salutations. Thierry

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Les Voitures Anciennes de nos lecteurs, la MG B d’Arthur

Après un cabriolet italien la semaine dernière, voici une anglaise. Et pas n'importe laquelle puisque Arthur a le cabriolet qui fut longtemps le plus...

Nouveau : des sérigraphies pour les amoureux d’anciennes

L'idée nous trottait dans la tête depuis quelques temps. Le salon de Rouen a été le déclic puisque nous avons trouvé LE bon partenaire...

Distribution, tout est dans le timing

La distribution est l'organe vital de votre moteur. Sans elle, tout fout le camp, mon bon monsieur ! Penchons-nous quelques instants sur son rôle,...

Essai d’une Traction 15 Six H, digne fin de règne

J'avais déjà eu la chance il y a quelque temps de m'installer au volant du mythe de l'automobile française qu'est la Citroën Traction, c'était...