Les BMW 02, dynamisme comme maître mot

Les BMW 02, dynamisme comme maître mot
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Les BMW 02, dynamisme comme maître mot
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Rencontre avec François Allain, présentateur de Vintage Mecanic

News d'Anciennes est allé à la rencontre de François Allain pour revenir sur l'origine de sa passion mais aussi sur la saison 6 de Vintage Mecanic.

Essai d’une TVR 3000 M, moins radicale qu’il n’y paraît

Quand Thibaut me parle de l'essai d'une TVR 3000 M, je suis ravi. Il faut dire que j'ai déjà fait un tour dans une...

Rosengart Supertraction, premières oubliées

Vous avez peut-être déjà croisé ces magnifiques autos françaises au style américaine et affirmé. Mais les Rosengart Supertraction ne sont pas que ces magnifiques...

Rassemblement de l’AVAVA, divine surprise !

C’est avec une petite fraicheur, mais sous un magnifique soleil que l’AVAVA nous a fait une belle surprise en organisant son rasso mensuel de...

Deux chiffres pour définir une série… et relancer une marque. Si les BMW 02 n’ont pas fait le travail seules, elles ont clairement apporté un vent frais sur BMW et ont permis à la marque à l’hélice de se refaire une image dynamique, sportive et plutôt jeune. Une image que la marque a toujours ! On vous raconte donc leur histoire.

La série des 02… avant le 02

Quand on parle des BMW 02 il faut se dire qu’elle commence avec des autos qui ne comportent pas le 02 dans leur nom !

Leur histoire commence avec les BMW Neue Klasse. Cette série de berlines se lance en 1962 avec la 1500. Celle-ci est dessinée par l’italien Michelotti et va amorcer la relance de BMW. Produite pendant deux années c’est une 4 portes exclusivement. Elle est remplacée par la 1600, dès 1964, qui reprend le dessin mais son moteur passe de 1499 à 1573 cm³. Elle aussi restera peu de temps en production.

C’est au salon de Genève 1966 qu’elle est remplacée par une nouvelle BMW 1600 Jubilé ou 1600-2. Le dessin évolue en douceur mais sa principale caractéristique c’est qu’elle est uniquement proposée en 2 portes. Du coup elle est moins longue de 20 cm mais reste habitable pour des adultes en ne perdant que 5 centimètres d’empattement. Si sa carrosserie est également plus étroite de 8,5 centimètres les voies sont les mêmes. Le moteur est également un 1573 cm³ qui garde sa puissance de 83ch.

Le dynamisme est bien au rendez-vous et pas que pour le style ! Les qualités du châssis sont louées et sa carrière commerciale est encourageante. BMW ne va pas se laisser aller et va vite la décliner.

C’est ainsi qu’apparaît la première version sportive, la 1600 Ti en Septembre 1967. Le moteur garde évidemment sa cylindrée mais emprunte les carbus Solex des berlines 1800 Ti. Résultat la puissance bondit à 110 ch. Avec une auto qui pèse 935 kg, cela permet de l’emmener à 175 km/h !

En parallèle on propose un cabriolet, produit par Baur. Il restera plutôt confidentiel mais permet à la 1602 de se doter d’une vraie gamme. En tout cas BMW voit son chiffre d’affaire augmenter de 25% entre 1966 et 1967… en même temps on partait de bas ! Le dynamisme n’est pas que sur les routes !

La première BMW 02 : la 2002

La BMW 2002 va être la toute première auto a porter le 02. Elle apparaît en Janvier 1968 mais elle était attendue, notamment par Max Hoffman qui réclamait une version plus puissante pour les USA. Mais chez BMW on était déjà convaincu puisque Alex von Falkenhausen, concepteur du moteur M10 ET Helmut Werner Bönsch, directeur produit, roulaient tous deux avec des 1600-2 équipées de moteur 2 litres.

Car c’est bien là la nouveauté. Si la carrosserie et le châssis sont similaires, le moteur passe à 1990 cm³ et sort 100 ch. En fait il est emprunté aux berlines 2000.

Mais ce n’est pas tout. On le complète directement avec une version à deux carburateurs et un taux de compression en hausse. C’est la BMW 2002 ti avec 119 ch au programme !

1969 voit l’arrivée d’une nouvelle 2002, l’Automatic avec sa boîte 3 rapport pensée pour le marché américain.

1971 : premiers changements et nouvelle venue

En 1971 quand on décide de grandes manœuvres. Ainsi la 1600-2 devient officiellement la 1602. Sa version cabriolet est arrêtée au profit de la 2002 Cabriolet. Elle même ne restera en production que 6 mois pour laisser sa place au Targa, toujours produit chez Baur. S’il perd en classe, au moins il répond aux normes américaines.

Côté 2002 la ti est remplacée par la tii. Cette fois le moteur passe à l’injection Kugelfischer et la puissance grimpe à 130 ch. En plus l’auto peut recevoir une boîte 5 vitesses.

Et puis toutes connaissent un lifting. Les pare-chocs reçoivent du caoutchouc sur toute leur longueur, un tableau de bord en deux parties et de nouveaux sièges.

Enfin la dernière nouveauté de l’année c’est l’arrivée de la 1802. Elle reprend la carrosserie des 1602 et 2002 (y compris Touring) mais sous son capot c’est le 1766 cm³ de la berline 1800 et ses 90ch qu’on retrouve.

Enfin toutes ces autos sont disponibles dans une nouvelle carrosserie Touring avec un hayon à l’arrière.

La nouvelle gamme connaît des changements dès l’année suivante quand la 1602 Touring disparaît.

1973, nouveau lifting pour les BMW 02

Nouveaux changements. Toutes les BMW 02, à l’exception des version Touring, reçoivent des feux arrière carrés en remplacement des ronds. Par contre au niveau de la calandre, tout le monde passe au plastique noir, plus à la mode que les chromes.

Autre nouveauté : la gamme est chapeautée à partir du Salon de Francfort par la 2002 Turbo. Première européenne à adopter le Turbo de série, elle délivre 170 ch. Sa production est lancée en Janvier 1974. Par contre on est en plein choc pétrolier et la nouvelle venue est certes performante mais elle consomme beaucoup et ses performances en font une auto relativement dangereuse.

Chez BMW on travaille désormais à la remplaçante des séries 02. Les 1802 et 2002 Touring sont les premières à tirer leur révérence en 1974.

Pourtant l’année suivante on présente la plus petite des 02. C’est la 1502. Pour le coup cela ne désigne pas sa cylindrée puisque le moteur est le 1573 cm³ de la 1602 avec un taux de compression abaissé et une puissance de 75 ch.

La BMW E21, la première Série 3 apparaît cette année là. Du coup les 1602, 1802 et 2002 s’arrêtent… mais pas la 1502 !

Cette dernière continuera sa production jusqu’en 1977 !

La production des BMW 02

1600-2 / 16021966-1975266.967
dont 1600 Ti1967-19688670
dont 1600-2 Cabriolet1967-19711682
dont 1602 Touring1971-19724379
18021971-197683.351
dont 1800 et 1802 Touring1971-19734075
20021968-1975339.092
dont 2002 ti1968-197116.448
dont 2002 Automatic1969-197636.660
dont 2002 tii1971-197538.702
dont 2000, 2002 et 2002 tii Touring1971-197421.752
dont 2002 Cabriolet1971200
dont 2002 Targa1971-19752317
dont 2002 Turbo1973-19751672
15021974-197772.632

Les BMW 02 de nos jours

Pour le coup on ne va pas vous parler de gamme de prix. En effet les versions sont nombreuses et entre une 1600-2 (pire une 1502) et une 2002 Turbo l’écart est énorme.

On signalera quand même que les deux versions les plus rares, les 2002 Turbo et Cabriolet s’échangent respectivement au dessus des 100.000 et 55.000 € !

Par contre on ne s’étonnera pas vraiment de la rareté des BMW 02. En fait la protection des tôles était… limitée. De fait beaucoup ont fini en dentelle avant d’arriver en collection. Pour le reste de la mécanique le moteur M10 est fiable. S’il est arrivé en 1961 on le retrouvera sous le capot des E30 jusqu’en 1989 !

Source principale : BMW02

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Les BMW 02, dynamisme comme maître mot

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Jidé et Scora, les petites sportives de Jacques Durand

C'est le genre d'auto qu'on croise peu... et dont on se souvient. Dès qu'on l'aperçoit, on sait pourquoi elle est conçue : le sport....

On a testé : la Vaillante Académie

Ce Mercredi c'était retour à l'école. Après avoir tâté du stage pilotage de monoplace avec la Classic Racing School, cette fois le but était...

Essai d’une TVR 3000 M, moins radicale qu’il n’y paraît

Quand Thibaut me parle de l'essai d'une TVR 3000 M, je suis ravi. Il faut dire que j'ai déjà fait un tour dans une...

Rosengart Supertraction, premières oubliées

Vous avez peut-être déjà croisé ces magnifiques autos françaises au style américaine et affirmé. Mais les Rosengart Supertraction ne sont pas que ces magnifiques...