Hubert Haberbusch reçoit le Prix de la Culture de la FIVA

Hubert Haberbusch reçoit le Prix de la Culture de la FIVA
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Hubert Haberbusch reçoit le Prix de la Culture de la FIVA
Benjaminhttp://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Le carrossier Strasbourgeois accumule les récompenses. Cette fois c’est la Fédération Internationale des Véhicules Anciens qui honore Hubert Haberbusch en lui décernant le Prix de la Culture FIVA.

Une récompense de plus

Hubert Haberbusch est donc un carrossier installé à Strasbourg. Si vous ne connaissez pas son activité, on vous propose de la découvrir dans cet article :

Spécialisé dans la carrosserie des véhicules anciens depuis 1976, il n’en est pas à sa première récompense. Son entreprise H H Services (pour Hubert Haberbusch Services) est devenue Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV) en 2007. Une autre récompense suivra en 2017 et pas des moindres : le Ministère de la Culture l’a reconnu Maître d’Art. Une mention on ne peut plus juste vu le travail effectué.

Le Prix de la Culture FIVA

C’est une nouvelle fois de culture qu’il s’agit. Pour être précis c’est dans la catégorie “Apprentissage, formation et projets de sensibilisation” que Hubert Haberbusch a été récompensé.

Et ce n’est pas un hasard. Administrateur du collège professionnel de la FFVE il est également en charge du programme spécifique “transmission des savoirs“. Ce programme a tout simplement pour but de former ceux qui restaureront nos anciennes demain, notamment en mettant en place des Certificats de Qualification Professionnelle spécialisés dans plusieurs établissements d’enseignement en France (plus d’infos par ici). Un travail lourd, dans l’ombre des métiers de l’automobile moderne, mais forcément bien plus passionné.

Il déclare :
“Les véhicules anciens font partie du patrimoine de la France. La valorisation des métiers de restauration et d’entretien de ce patrimoine est essentielle pour le pérenniser. Mon travail est une passion pour moi, depuis plus de 50 ans. Je fais en sorte de transmettre cette passion et ce savoir aux jeunes générations car c’est un véritable trésor culturel !”

Souhaitons qu’il soit rejoint par le plus de professionnels passionnés possibles et que cette transmission de savoir soit de plus en plus active. Il en va de l’avenir même de nos automobiles.

On se quitte avec quelques photos de son magnifique atelier :

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Hubert Haberbusch reçoit le Prix de la Culture de la FIVA

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles