Grand Prix de Monaco Historique 2018 : le retour des moteurs mélodieux en principauté.

Grand Prix de Monaco Historique 2018 : le retour des moteurs mélodieux en principauté.
Grand Prix de Monaco Historique 2018 : le retour des moteurs mélodieux en principauté.
Cédrichttp://www.retro-viseur.com/
Passionné par la course automobile et par son histoire depuis son plus jeune âge, c'est au début de l'année 2016 qu'il a rejoint l'équipe News d'Anciennes. Amoureux des voitures italiennes et plus particulièrement des Ferrari, c'est pourtant au volant d'une Porsche 944S2 Cabriolet qu'il parcourt les routes du Grand Est le week end.

À la une sur News d'Anciennes

La Peugeot 404, populaire classique ET innovante !

La Peugeot 404 est restée 19 ans au catalogue de la marque au lion. Belle performance ! Et cette auto qu'on pourrait croire classique...

Essai d’une Citroën 2CV : Loin de tout sauf de l’essentiel

La deudeuche, un sujet compliqué auquel on ne s’est encore jamais attaqué dans notre rubrique essais. Pourquoi complexe ? Parce que c’est un thème vu...

Beau catalogue pour Cornette de St Cyr pour sa prochaine vente Bruxelloise

C'est dans une semaine tout pile que la maison de vente Cornette de St Cyr proposera une nouvelle vente de voitures de collection. On...

Concepts et Études, ép. 21 : Saab 9000 Coupé, à l’assaut des États-Unis

Parce que toutes les autos anciennes ne sont pas arrivées sur nos routes, on vous propose d’en découvrir régulièrement. Rendez-vous pour cela le 3e...

Dans moins de trois semaines aura lieu la onzième édition du Grand Prix de Monaco Historique 2018, et pour la première fois, News d’Anciennes y sera.

Grand Prix de Monaco Historique 2018 : le retour des moteurs mélodieux en principauté.
Affiche 11e Grand Prix Monaco Historique 2018

Qui dit année paire, dit Grand Prix de Monaco Historique, et comme tous les deux ans, les plus belles Formule 1 de l’histoire rouleront dans les rues de la Principauté pour le plus grand bonheur des fans.

Cette année le Comité d’Organisation, en partenariat avec la section Historique de l’Automobile Club de Monaco a retenu trois axes forts. En effet, à la demande des concurrents des voitures de course d’avant-guerre, la série A (qui a été organisée en démonstration en 2016) a été réintroduite sous forme d’une course dans le but de devenir LE rendez-vous mondial et incontournable de cette catégorie de voitures de Grand Prix, appelées Formule 1 d’après guerre.

De son succès attendu dépendra la pérennisation, à terme, de la série. La course Sport a également été repensée, afin de proposer, pour cette édition du Grand Prix de Monaco Historique 2018, un plateau composé des plus belles voitures de Sport de la première décade de l’après-guerre, sans éliminer bien évidemment les éventuelles voitures ayant participé au seul Grand Prix de Monaco disputé selon cette formule en 1952.

Enfin les monoplaces de petites cylindrées (Formule Junior et F3), dont Monaco constituait une sorte de Championnat du Monde, ont été abandonnées. On pourrait le regretter s’il ne s’agissait pour l’ACM d’axer d’avantage encore le meeting sur la Formule 1, reine incontestée des courses de vitesse et star incontestée de ce Grand Prix de Monaco Historique 2018

Avec la série des « Avant-Guerre », ce sont plus de 180 voitures de Grand-Prix sélectionnées pour leur intérêt historique et leurs degrés d’authenticité qui sont en effet attendues sur l’emblématique circuit de la Principauté de Monaco pour disputer de véritables courses. Autant dire que pour chaque unité comme pour l’ensemble, c’est du rare, voire du très exceptionnel, auxquels les spectateurs seront conviés lors de ce Grand Prix de Monaco Historique 2018 .

​Cette partie du meeting est décomposée en 5 grilles différentes, donnant ainsi une vision unique des 30 premières années du Championnat du Monde de Formule 1. Pendant deux jours et demi, les concurrents feront partager au public leur passion pour la compétition au plus haut niveau. Car les voitures ne sont pas statiques dans une salle fermée mais présentes réellement en situation de course, avec les bruits et les odeurs qui les caractérisent, et surtout, confrontées à celles avec lesquelles elles concourraient jadis pour la victoire sur un circuit édifié au cœur de la Principauté de Monaco, dont le tracé, identique à 80% à celui de 1929, est encore utilisé tous les ans dans le cadre du Championnat du Monde FIA de Formule 1.

En attendant d’y être, nous vous proposons déjà de découvrir le programme, ainsi que la liste des engagés de ce 11e Grand Prix de Monaco Historique 2018.

En attendant les nôtres, voici quelques photos de la dernière édition par le talentueux Thomas de Saulieu :

 

Grand Prix de Monaco Historique 2018 : le retour des moteurs mélodieux en principauté.

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Essai d’une Citroën 2CV : Loin de tout sauf de l’essentiel

La deudeuche, un sujet compliqué auquel on ne s’est encore jamais attaqué dans notre rubrique essais. Pourquoi complexe ? Parce que c’est un thème vu...

Beau catalogue pour Cornette de St Cyr pour sa prochaine vente Bruxelloise

C'est dans une semaine tout pile que la maison de vente Cornette de St Cyr proposera une nouvelle vente de voitures de collection. On...

Concepts et Études, ép. 21 : Saab 9000 Coupé, à l’assaut des États-Unis

Parce que toutes les autos anciennes ne sont pas arrivées sur nos routes, on vous propose d’en découvrir régulièrement. Rendez-vous pour cela le 3e...

Sur les pistes de l’Histoire : Reims, Gueux mais pas que

Après vous avoir emmené en Bourgogne pour parler des circuits autour de Dijon, direction une autre ville française qui a vu défiler les F1,...