Grand Format, les Coupes de Printemps 2016

Grand Format, les Coupes de Printemps 2016
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

[Acheter Une Voiture Ancienne] Contrôle technique, ce qu’il faut savoir lors de l’importation d’une voiture ancienne

Le contrôle technique pour les voitures de plus de 30 ans est devenu un véritable casse-tête pour les collectionneurs que nous sommes. Avec l’harmonisation...

Essai d’une Traction 15 Six H, digne fin de règne

J'avais déjà eu la chance il y a quelque temps de m'installer au volant du mythe de l'automobile française qu'est la Citroën Traction, c'était...

Visite chez Méca Rétro Sport 76, l’atelier qui ne passe pas à la télé

Le patron de Méca Rétro Sport 76, en fait beaucoup de passionnés le connaissent. Aurélien est le mécano officiel de Wheeler Dealers France depuis la...

Distribution, tout est dans le timing

La distribution est l'organe vital de votre moteur. Sans elle, tout fout le camp, mon bon monsieur ! Penchons-nous quelques instants sur son rôle,...

Hier se déroulait l’édition 2016 des Coupes de Printemps sur le mythique circuit de Montlhéry. Un très bel événement avec des autos exceptionnelles, du spectacle en piste mais une météo un peu fraîche.

Si la météo a été moins belle que ce qui était annoncé, c’était mieux que l’an dernier, mais moins bien que ce qu’on annonçait. La pluie n’a pas été de la partie et cela a au moins eu le mérite que toutes les voitures ait pris la piste… sauf ennuis mécaniques. Les premiers participants arrivent tôt et la montée vers le circuit est un premier point de rencontre.

Le circuit était tout ouvert, les spectateurs plutôt nombreux pouvaient accéder partout, et en particulier aux autos. Le parking collection était peu fourni mais avec des autos de qualités dont les propriétaires n’étaient jamais loin et toujours prêts à répondre au question.
Et si ce n’était pas assez, le paddock était complètement ouvert et personne n’empêchait les passionnés d’accéder aux autos.

Les autos étaient réparties en trois plateaux, avec une intéressante diversité, des voitures exotiques, et des bêtes de course prêtes à en découdre. Quelques autos en particulier attiraient l’attention. Deux Ford GT40 tout d’abord, ensuite la très rare Maserati 8 CM, dont ou vous avait parlé iciune belle délégation de DB Panhard, dont la DB HBR5 Camionnette des 24h du Mans 1959 ou encore quelques superbes Bugatti.

La journée, elle, commence un peu avant 10h par la parade du club Bugatti. Certes sous safety car, ce défilé d’autos exceptionnelles lance magnifiquement les Coupes de Printemps. Par contre, certains ont oublié de venir en Bugatti…

Ensuite s’enchaînent les différents plateaux jusqu’à la pause de midi. Le premier regroupe les plus anciennes autos engagées aux Coupes de Printemps. Ac Aceca Bristol, Bugatti Type 51, Allard J2, Jaguar Xk120 et Xk140, MG TA, Frazer Nash BMW 320, Aston Martin, ainsi que trois petites monoplaces. Malgré l’âge des voitures, les voitures ne sont pas là pour la balade !

Dans le second plateau on trouve l’armada de DB Panhard. Les voitures sont loin d’être ridicules avec leur petit moteur. Elles sont moins rapides que les deux Lotus, une Elan et une Elite, qui tournent autour des autres autos de ce plateau. On trouve ici des Porsche 356, des Alpine A110 jaunes, une René Bonnet et une Matra Djet…

Dernier plateau, une floppée d’Austin Healey est présente. Les reines du plateau sont une Jaguar Type E, une Chevron B8 et une Ford GT40. La BBM Simca des coupes de l’avenir est elle aussi rapide avec son petit bloc, la Peerless GT apporte une touche d’exotisme, tout comme la BMW 3.0 CSL.

A midi, tout le monde est regroupé pour la remise des prix après le repas. Les coupes de printemps sont remise, avec notamment la coupe féminine pour Muguette Demantes sur la Panhard Dyna Z du plateau 1 et la coupe générale va au propriétaire de la camionnette, toujours chez Panhard.
Tous les primés repartent avec leurs cadeaux Motul et Chapal, parties prenantes de l’organisation de la manifestation.

L’après-midi n’est pas beaucoup plus chaud et les voitures sont toujours autant rapides. Un peu de casse cependant, comme la Frazer Nash BMW qui perd de l’huile, fume beaucoup et ne redémarre pas ou la Mini qui a touché un mur et perd elle aussi de l’huile.

Encore une bien belle édition des Coupes de Printemps, un événement à ne pas rater dans le futur.

Beaucoup de photos dans cette galerie, et les photos de Julien sont à voir ici.

Grand Format, les Coupes de Printemps 2016

Sur le même thème

12 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Distribution, tout est dans le timing

La distribution est l'organe vital de votre moteur. Sans elle, tout fout le camp, mon bon monsieur ! Penchons-nous quelques instants sur son rôle,...

Essai d’une Traction 15 Six H, digne fin de règne

J'avais déjà eu la chance il y a quelque temps de m'installer au volant du mythe de l'automobile française qu'est la Citroën Traction, c'était...

La Porsche 917 K 81, quand une légende revient en piste

Championnat du monde des voitures de sport, 24h du Mans, CanAm, Interserie, entre 1969 et 1973 la Porsche 917 est une tueuse et s'adjuge...

[Acheter Une Voiture Ancienne] Contrôle technique, ce qu’il faut savoir lors de l’importation d’une voiture ancienne

Le contrôle technique pour les voitures de plus de 30 ans est devenu un véritable casse-tête pour les collectionneurs que nous sommes. Avec l’harmonisation...