Froid de Canard mais des Autos Sympa au Rasso Mensuel de Gazoline

Froid de Canard mais des Autos Sympa au Rasso Mensuel de Gazoline
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Froid de Canard mais des Autos Sympa au Rasso Mensuel de Gazoline
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Rosengart Supertraction, premières oubliées

Vous avez peut-être déjà croisé ces magnifiques autos françaises au style américaine et affirmé. Mais les Rosengart Supertraction ne sont pas que ces magnifiques...

Enchères Mécaniques : Maxime Lepissier nous présente la nouvelle émission auto de RMC Découverte

Si votre téléviseur ne diffuse que des émissions autos, vous êtes forcément, une bonne partie de la journée, calés sur RMC Découverte. Et vous...

Nos Anciennes Abandonnées : les françaises sous le soleil

Ce mois-ci on suit les traces de Philippe. Ce lecteur a découvert ce cimetière de voitures françaises. C'est un endroit plutôt caché, pas visible...

Jidé et Scora, les petites sportives de Jacques Durand

C'est le genre d'auto qu'on croise peu... et dont on se souvient. Dès qu'on l'aperçoit, on sait pourquoi elle est conçue : le sport....

Après avoir écumé les routes des Yvelines lors de la Nocturne (à revivre par ici), notre Alfa Romeo Spider jaune redemandait une balade le dimanche matin. Bailly était proche, alors nous voilà parti voir les confrère de Gazoline.

Le magazine organise ce rassemblement qui attire normalement beaucoup de monde. Sauf que ce matin, le ciel est bas et le mercure l’imite. Nous on arrive décapoté !
Une fois l’auto garé, on va dire bonjour. L’accueil se fait dans l’atelier où le magazine restaure de superbes autos depuis des années. Là, café et galette des rois nous attendent.

Maintenant faisons le tour des autos présentes. Déjà en ressortant, on a visiblement donné des idées aux propriétaires de cabriolets environnants. Les deux Peugeot 306 et la BMW Z1 tombent leurs capotes.

Comme sur la plupart des rassos mensuels, la diversité prime. Rien que dans l’allée où nous sommes on trouve une petite Fiat, la 203 break d’assistance des rallyes Gazo, une Golf GTI 16, une 993, une 205 préparée pour un raid et une XM. Un peu plus tard une cousine de notre jaune, une Giulia Super se joint à la fête tandis que deux anglaises, une Lotus Esprit et une Jaguar Type E viennent compléter le tableau.

Plus loin, on retrouve encore une sacrée variété d’autos. Deux Lexus et trois 406 Coupé misent sur l’avenir. Concernant les youngs “habituelles” une Honda Civic côtoie une 205 GTI. Pour les plus anciennes, on retrouve deux 204, une 2CV, une Alfa Romeo Giulietta, une Ford Mustang, ou encore une 4L.

Enfin la dernière partie du rasso concentre quelques beautés. La Renault Frégate Chapron (dont on a déjà parlé, c’est ici) s’aligne avec une Jeep et une Berlinette. Bientôt une Super 5 GT Turbo vient compléter le tableau.

En face, l’alignement est plus hétéroclite. Une Mustang est à côté d’une Safrane Biturbo, d’une DS passablement défraîchie et d’une Mercedes 190.

Le rasso ne se vide pas vraiment puisque même après 11h ça continue à arriver, mais autant repartent. Comme nous. C’est l’heure de remonter sur la capitale pour rendre notre cabriolet. En tout cas pour une première, personnelle, c’est un beau rasso. En été, avec plus d’autos cela doit vraiment être génial. Allez on recapote, et à la prochaine !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Froid de Canard mais des Autos Sympa au Rasso Mensuel de Gazoline

Sur le même thème

1 COMMENTAIRE

  1. La DS “passablement défraîchie” appartient à une connaissance, que tout le monde, au club, surnomme affectueusement “Le Ferrailleur”.
    Il possède également une P60, dans un état sensiblement identique.
    Je les connais, lui et ses autos, depuis un certain temps déjà et je peux vous affirmer que c’est volontairement qu’il les laisse dans ce jus.
    Par contre, niveau mécanique, ce sont de vraies horloges, capables, s’il le fallait, de traverser la France sans aucun souci…ce que nombre de Belles, bien plus rutilantes, n’oseraient peut-être pas.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Roadbook d’Anciennes Episode 32 : Le Viapac, la route de l’art, un itinéraire contemporain

Alexandre Pierquet est l’auteur de plusieurs guides qui permettent aux collectionneurs de voitures anciennes de vivre de beaux voyages en voiture ancienne. Dans Roadbook...

Nos Anciennes Abandonnées : les françaises sous le soleil

Ce mois-ci on suit les traces de Philippe. Ce lecteur a découvert ce cimetière de voitures françaises. C'est un endroit plutôt caché, pas visible...

Jidé et Scora, les petites sportives de Jacques Durand

C'est le genre d'auto qu'on croise peu... et dont on se souvient. Dès qu'on l'aperçoit, on sait pourquoi elle est conçue : le sport....

On a testé : la Vaillante Académie

Ce Mercredi c'était retour à l'école. Après avoir tâté du stage pilotage de monoplace avec la Classic Racing School, cette fois le but était...