Concepts et Études, ép. 13 : NSU Trapeze, le chant du cygne

Concepts et Études, ép. 13 : NSU Trapeze, le chant du cygne
Concepts et Études, ép. 13 : NSU Trapeze, le chant du cygne
Pierre
Tombé dans la marmite automobile quand il était petit, il a rejoint l'équipe de News d'Anciennes en 2015. Expatrié en Angleterre depuis Mai 2016, il nous partage les évènements de là-bas. En dehors de ça, il partage une bonne partie de son temps sur la route entre une Opel Ascona et une Mazda RX-8.

À la une sur News d'Anciennes

Au volant d’une Renault 5, un plaisir simple

Une Turbo ? Non. Une R5 Alpine Turbo alors ? Non plus. Pourquoi la Renault 5 devrait-elle être sportive pour être intéressante....

Artcurial fait un carton avec la vente de la Collection André Trigano

La vente de la collection Trigano devait être une des ventes phares du printemps. Repoussée à ce dimanche 13 Septembre elle a...

Mon Tour Auto 2020 par Benjamin

Le Tour Auto 2020 s'est terminé il y a deux semaines. Je vous avoue que ce n'est pour autant que j'ai fini...

On a vu Wheeler Dealers Saison 14 : Le changement dans la continuité

Pendant que les collègues étaient à Epoqu'Auto, j'arpentais les allées du Salon de Birmingham de l'autre coté du Channel. C'était également l'occasion de voir...

Parce que toutes les autos anciennes ne sont pas arrivées sur nos routes, on va vous proposer d’en découvrir régulièrement. Rendez-vous pour cela le 3e dimanche de chaque mois (les autres sont là). Aujourd’hui abordons la NSU Trapeze.

Avec le développement du moteur à piston rotatif (dont on vous retrace l’histoire ici), NSU avait pris une direction avant-gardiste. La Trapeze, présentée par Bertone en 1973, permettait en quelque sorte de résoudre la quadrature du cercle.

On ne change pas une équipe qui gagne

Après la réussite indéniable de la Stratos, la direction de Bertone veut enchainer sur une autre voiture, tout aussi spectaculaire, mais plus “pratique” au quotidien. Le cahier des charges est assez simple : quatre vraies places, un moteur à piston rotatif en position centrale et une tenue de route à l’avenant.

Du côté de la mécanique, on part piocher chez NSU. Le nouveau prototype utilise le Comotor 626 qui équipe la NSU Ro80. Le petit bloc moteur d’un litre de cylindrée développe la bagatelle de 115 chevaux, de quoi assurer une belle vitesse de pointe pour une voiture qui ne devrait pas dépasser la tonne. En plus la douceur de fonctionnement du Wankel est tout à fait adéquate pour une voiture à vocation grand tourisme.

C’est une nouvelle fois Marcello Gandini qui s’attèle à la planche à dessin, et il est flagrant que la Stratos n’a pas encore complétement disparu de son esprit. On retrouve le capot plongeant acéré et le vitrage panoramique qui sont des clés de design de la célèbre italienne.

Rapidement, Gandini prend une décision atypique. Afin de conserver une certaine compacité pour la voiture, les sièges arrière sont installée de chaque coté du moteur, qui vient empiéter dans l’habitacle. Ils sont donc décalés par rapport au sièges avant, formant un.. trapèze. Le nom Trapeze était ainsi trouvé.

La disposition particulière des passagers donne à la NSU Trapeze une habitabilité impressionnante pour une voiture de ce gabarit (à peine plus de 4 mètres de long). Bertone y voit aussi un bon moyen de faire du pied au marché américain. La voiture évolue pour faire la part belle à la sécurité passive.

La position des sièges avant offre un espace de sécurité en cas de choc latéral, et Gandini décide d’enfoncer le clou en démontrant qu’on peut répondre aux normes DOT américaines, sans sacrifier l’esthétique. Là où les constructeurs européens avaient recours à d’affreux (soyons honnêtes) pare-chocs afin de répondre au Federal Motor Vehicle Safety Standard 215, la NSU Trapeze arbore une bande plastique qui vient ceinturer la caisse et souligner ses lignes. Élégante déclaration d’intentions !

La NSU Trapeze, projet mort-né

Malheureusement, au moment-même de sa conception, il était impossible que cette voiture voie le jour. Le développement du moteur à piston rotatif avait vidé les caisses de NSU, et Volkswagen avait décidé de racheter son concurrent en 1969 via Audi, afin d’assurer le développement de cette dernière.

Comble de l’ironie, la Trapeze est présentée au Salon de Paris 1973, soit deux jours avant le premier choc pétrolier qui signera la mort des moteurs Wankel en Europe. Comme timing hasardeux, on peut difficilement mieux faire. La Trapeze restera le dernier prototype arborant la marque de Neckarsulm.

La NSU Trapeze aujourd’hui

Comme NSU, la Trapeze est relativement tombée dans l’oubli de nos jours. Elle était pourtant conservée dans la collection Bertone, exposée dans l’usine de Turin. Elle sera mise aux enchères lors de la faillite du carrossier, avec les 78 autres voitures de la collection.

Toutefois, l’intervention du ministre des affaires culturelles italien, qualifiant la collection de bene di interesse culturale, a permis à la collection de rester entière, reprise par l’Automotoclub Storico Italiano. Elle n’a cependant pas fait partie des véhicules amenés à Rétromobile cette année.

Crédits photos : Rainer W. Schlegelmilch, AlVolante

Concepts et Études, ép. 13 : NSU Trapeze, le chant du cygne

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Concepts et Études, ép. 14 : Ford GT70, du Mans au rallye

Parce que toutes les autos anciennes ne sont pas arrivées sur nos routes, on va vous proposer d’en découvrir régulièrement. Rendez-vous pour...

Mon Tour Auto 2020 avec un appareil photo et une ancienne

Peter auto sait nous régaler avec ses événements tels que Spa Classic ou encore Chantilly Art & Elégance. Mais le clou du calendrier...

Mon Tour Auto 2020 par Benjamin

Le Tour Auto 2020 s'est terminé il y a deux semaines. Je vous avoue que ce n'est pour autant que j'ai fini...

Mon Tour Auto 2020 par Vincent

Deux semaines après la fin de ce Tour Auto 2020, la tête est encore pleine d'images et de souvenirs. Je vous propose...