Classic Days 2020, le bonheur est dans le circuit !

Classic Days 2020, le bonheur est dans le circuit !
bertrand
rédacteur et photographe à news d'anciennes. Passionné d'histoire et de véhicules anciens, il rejoint la rédaction de news d'anciennes en 2015. Armé de son fidèle Nikon, il écume les rasso et salons pour vous les faire découvrir.

À la une sur News d'Anciennes

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat...

Nos Anciennes Abandonnées : un réservoir de Land !

Ce mois-ci c'est dans la Haute-Marne qu'on vous emmène. Un de nos lecteurs, François, y a trouvé un cimetière... ou plutôt un...

Essai d’une Motobécane 50, la mobylette des 70’s

Impossible de faire l'impasse sur la mobylette quand on aime les anciennes. Synonyme de jeunesse et de liberté, la mob a autant...

Choisissez les photos du calendrier News d’Anciennes 2021 (et précommandez-le) !

Déjà en 2019 et en 2020 News d'Anciennes vous a proposé un calendrier. Vous avez été nombreux à l'afficher chez vous. Cette...

C’est sur le circuit de Magny-Cours qu’il fallait être pour avoir la banane ce week-end ! Car c’est ici que les Classic Days 2020 se jouaient. Covid ou pas Covid, les Classic Days ont encore été une belle fête. Tout le monde était là, tous les plateaux étaient ras-la-gueule, avec les monos places venues en nombre, les R12 Gordini qui ont juste mis le feu à la piste, les avant-guerre avec l’orchestre des Bugatti et Talbo Lago, du coup on en a pris les mirettes ! Certes le record de la parade n’a pas été battu, mais quel pied quand, et je pèse mes mots ! Avec là-dessus une organisation plus proche d’une montre suisse que de la kermesse à Tata Ginette, on était très proche du bonheur !

Les Classic Days reviennent à Nevers !

Après un passage, en 2019, sur les terres sarthoises sur le Bugatti du Mans (mon article est à relire ici), les Classic Days sont de retour sur les fonds baptismaux du circuit de Nevers Magny-Cours pour cette édition 2020. Puis, tiens comme vous m’êtes sympathique, je vous livre un scoop, ils y resteront pour 2021, voilà, ça s’est dit, et bien dit !

Normalement on les retrouvera sur le dernier week-end d’avril, cette année, à cause du machin-chose à couronne, ils ont dû glisser sur cette fin aout. Il faut le dire, ces deux jours ont été une parfaite réussite. Les plateaux de roulage étaient aux nombres de huit, il y a eu de belles bagarres en piste. À ce petit jeu, c’est la bande des R12 qui a été la meilleure. Cela dit, le plateau des monoplaces avec les MEP et autres formule Ford, ont également mis de l’ambiance.

Côté programme, c’était plus que chargé ! Entre le village marchand, la visite des stands et celle des clubs ou visiteurs venues en anciennes, il y avait de quoi faire. Et là vous me dites, c’est tout ? Mais que nenni, coté invités il y avait du Vatanen, du Henri Pescarolo sur sa March 721, des Talbot avec la venue de la T26C, une formule 1 de 1950. Et pour faire bon poids, une petite visite d’une 205 turbo 16 en démo sur la piste ! Et encore là, je ne suis pas exhaustif, niveau programme.

Mais allez, trêve de bla-bla, on passe aux images !

Les Classic Days aiment les petites jeunes !

Les youngtimers étaient très bien représentées ce week-end à Nevers. Avec deux plateaux, GT Young et GT Young Comet, les petites jeunes s’en sont donné à cœur joie ! Sur la piste les BMW 320i ou les oranges E21 ont mis le paquet. Quelques françaises comme une 309 ou Super 5 GT turbo mettaient également de l’ambiance, le tout sous le regard et la participation de très nombreuses Porsche.

Les Classic Days 2020 aiment les petites vieilles !

C’est avec pas moins de trois plateaux que le cœur des roulages était organisé. Ces plateaux étaient repartis sur les OLD 1, les OLD et les OLD Compet. Dans ces anciennes, le spectacle a été assuré par le gang des R12, ces dernières se sont littéralement éclatées sur la piste. Mais quel spectacle ça a été ! Je suis peut-être partial, mais tant pis, cela valait bien une rubrique rien que pour elles !

Le reste des plateaux n’a bien entendu pas démérité ! Les Américaines avec des Corvette ou Camaro ont elles aussi assuré le spectacle, tout comme l’armada d’Alfa présente ces deux jours. La France avait envoyé ses Alpine pour contrer tout ce beau monde. Les Anglaises et leurs MG ou Austin-Healey on fait des merveilles. Les plateaux étaient vraiment très fournis, difficile de citer toutes les voitures !

Les Classic Days aiment les avant-guerre !

Un des plateaux les plus attendus était celui des avant-guerre, même si comme je le dis plus haut ce dernier était un moins fourni que les autres années. Il ne faut pas bouder son plaisir, les Bugatti et autres Alfa, avec une 8C Monza et une superbe réplique d’une Tipo de 1959, nous ont offert un beau spectacle. La Berliet Type BD 40cv de 1908 était la plus ancienne des plateaux. Sa consœur la Delahaye 135 S, n’a pas fait de la figuration. Mais la reine de ce plateau était bien sur la Talbot T26 C, une voiture juste sublime dans sa robe jaune de l’équipe belge de formule 1. À noter que, toujours chez Talbot, il y avait également une T26 GS, un autre modèle magnifique.

Les Classic Days 2020 en monoplace !

Là aussi, c’est un plateau bien chargé avec une bonne cinquantaine de monoplaces qui ont bien bataillé sur la piste. Que se soit les Formule VEE et leur moteur de VW, les GRAC qui poussaient fort avec comme compagnes les Formule Ford et Renault et surtout les Martini venus en très grand nombre. Bref, un beau choix de petites turbulentes qui ont mis de la bonne ambiance sur le tracé de Magny-Cours !