Autodrome Italian Meeting 2019, l’anneau passe les Alpes !

Autodrome Italian Meeting 2019, l’anneau passe les Alpes !
bertrand
rédacteur et photographe à news d'anciennes. Passionné d'histoire et de véhicules anciens, il rejoint la rédaction de news d'anciennes en 2015. Armé de son fidèle Nikon, il écume les rasso et salons pour vous les faire découvrir.

À la une sur News d'Anciennes

Les Voitures Anciennes de nos lecteurs, la Triumph Sebring d’Eric

Après nous avoir présenté son Checker Marathon (le taxi new yorkais, c'est par ici), Eric nous présente une autre de ses belles....

[Vidéo] Le Saviez-Vous ? Les Renault et leur empattement variable !

Cela faisait longtemps qu'on ne vous avait pas proposé une vidéo "Le Saviez-Vous". Après vous avoir parlé des Renault Gordini, c'est à...

Liberté Égalité Roulez 2020, des anniversaires bien arrosés pour les Françaises !

Pour ce Liberté Égalité Roulez 2020, les Françaises ont été arrosées comme jamais sur notre anneau de Linas-Montlhéry. En même temps, elles...

Certificat d’Immatriculation de Collection (ancienne Carte Grise Collection) : quelques rappels

En France on adore les lois. Et on en a tellement, qui sont amendées tellement souvent qu'on peut s'y perdre facilement. Du...

Pour ce dernier rendez-vous de l’année, ce samedi c’était au tour de l’Autodrome Italian Meeting 2019 d’investir l’autodrome de Linas-Montlhéry. Pour cette dernière, c’était quelques 600 Italiennes sur deux ou quatre roues, qui sont venues clore une belle saison 2019. Même si le temps n’a pas été avec nous, ça n’a nullement entamé ni le moral et l’enthousiasme des pilotes et du public. Encore moins celui des équipes de Paris Auto Events qui ont réalisé un sacré job !

L’Autodrome Italian Meeting 2019 c’était la dernière séance !

C’est toujours avec un petit pincement au cœur que je vois une saison de Montlhéry s’achever. Car cette année encore le mythique anneau nous a encore fait vivre un fabuleux tour du monde. D’abord ce furent les Anglaises en mars, puis les Allemandes en avril, les Japonaises sont venues en mai, les Françaises en juin, les Américaines c’était en septembre et aujourd’hui les Italiennes. Un sacré tour du monde quand même !

Bien sûr entre tout ça, il y a eu le Vintage Revival en mai et les Youngtimers au début avril. Si avec ça le mythique anneau n’est pas en vie et actif, il ne le sera jamais. De bien belles manifestations toutes organisées de mains de maître par les équipes, bénévoles, de Paris Auto Events.

Cette chose étant dite, on revient à nos belles Italiennes qui sont toutes très impatientes de prendre la piste… sous la flotte… mais basta, è per divertimento !

Les Italian Classiche

C’est avec le plateau des anciennes qu’on attaquait cet Autodrome Italian Meeting 2019. Comme à chaque fois les participants tourneront deux fois le matin et tout autant l’après-midi. Ça laisse le temps aux pilotes comme au public de pouvoir admirer les autos… et les motos aussi !

Donc, ce sont les classiques qui ouvrent la piste. Celle-ci étant détrempée les pilotes la jouent cool, pour ne pas abîmer les carrosseries. Le plateau est trusté par les Alfa Romeo fortes à l’aise sur ce tracé. Pour contre-balancer cette domination, les Fiat et Lancia mirent les bouchées doubles. Spéciale dédicace au pilote de l’Alfa Guilietta Sprint pour son beau spectacle.

Italian Veloche !

Avec les sportives des années 80 à nos jours, ont a été aussi gâté. Un plateau assez animé mais là aussi sans casse ! Bon, on a eu quelques tète à queue, mais sans grande gravité, fort heureusement. Les Lancia Delta Integrale étaient à la noce, mais un groupe de Fiat Coupé jouèrent les troubles fêtes sous le regard de deux Fiat Abarth Cinquecento. Enfin Alfa sortait la grosse artillerie avec ses, plus récentes, 147 GTA et 156 ou les toujours aussi belles 4C.

Les Ferrari, attraction attendue de l’Autodrome Italian Meeting 2019

Dans toutes les manifestations, il y a toujours un plateau plus attendu que les autres. Pour l’Autodrome Italian Meeting 2019, c’était celui des Ferrari. C’est vrai que c’est un spectacle toujours aussi beau, et cette année n’a pas dérogé à la tradition. Pour les anciennes il y avait 308 GT4, de la 308 GTB et pour les plus récentes on avait de la 458 ou de la 488 ! Mon coup de cœur ira sur une 488 avec une robe verte du plus bel effet, une auto vraiment magnifique.

Italian Ciclomotore, l’Autodrome Italian Meeting 2019 n’oubliait pas les motos

Ce samedi, il fallait avoir un gros cœur pour être un motard et prendre la piste ! Mais rien n’arrête ces motos et leurs incroyables sonorités de deux-temps ! Vous voyez la roulette chez le dentiste ? Ben là c’est mille fois pire ! Surtout qu’ils s’y mettent à plusieurs, puisque ce n’était pas moins d’une vingtaine de Gitane Testi et autres Minarelli qui étaient présentes. Leurs envolées lyriques, genre 14.000 tours, ont longtemps résonné sur l’anneau. On en oublie presque les quelques Vespa et gros 4 temps présents, mais pas grave, c’était beau !

La parade sous la douche

D’habitude la parade rameute les foules, cette fois ça a été un peu plus calme. Il faut dire que le ciel avait choisi ce moment-là pour nous déverser son trop-plein de liquide. Mais on a quand même fêté les 25 ans de L’Alfa Romeo GTV. Et sans être la parade de l’année, c’était une des plus prestigieuses, avec une demi-douzaine de Lamborghini sur le circuit.

Un parking à la hauteur !

Devant le 1924, on trouvait le traditionnel parking des Ferrari. On remarquera une belle 250 California qui voisinait avec une 250 GT Lusso, elle-même mitoyenne d’une 250 GT Cabriolet S2, pas mal pour un jour de pluie. Le reste était à l’avenant avec de très belles choses que je vous laisse découvrir en photo.

Les rêveries du 1924 !

Le pavillon de 1924 regroupait de belles expositions, comme Rêveries Mobiles avec ses œuvres d’arts commémorant le centenaire du carrossier Zagato. Ce dernier était aussi a l’honneur avec quelques autos présentées.

Après avoir entendu mon avis, quelques mots complémentaires de Romain :

Concernant mes impressions : des conditions difficiles pour les pilotes comme les photographes mais nombreux sont ceux à avoir bravé la pluie et c’est tant mieux parce qu’on a encore eu droit à du beau spectacle sur l’autodrome. Ce qui est toujours excitant dans un meeting 100% italien c’est la variété de design à laquelle on a droit en fonction des époques et des carrossiers. On ne sait plus où donner de l’objectif !

2019 c’est fini, vive 2020 !

Je l’ai dit plus haut, la saison 2019 a été superbe pour l’anneau. On était nombreux à être inquiet du résultat des travaux. Certes une bonne partie de la forêt a été détruite, mais maintenant c’est digéré et on a intégré tout ça. Il faut aussi savoir que ces travaux ont largement contribué à la pérennité de notre circuit préféré.

J’aimerais aussi revenir sur le gros travail des équipes de Paris Auto Events, car je peux vous dire que, pour avoir un peu vu les coulisses, c’est juste un job de malade pour toute cette préparation. Alors encore une fois on remercie les hommes et les femmes qui se décarcassent pour nous faire passer de superbes moments ! On leur dit à l’année prochaine pour une saison 2020 avec encore de très belles journées à Montlhéry !

Restés connectés les amis, car on se retrouve le 5 novembre vers midi pour la découverte du planning 2020.

Autodrome Italian Meeting 2019, l’anneau passe les Alpes !

Sur le même thème

3 Commentaires

  1. superbe photos, l’évènement semble au top malgré le temps.
    Vivement 2020.
    En attendant le 5 novembre on sait s’il y a une chance de revoir les grandes heures en 2020?

  2. Bravo pour ce looooong reportage ultra illustré !
    J’y étais l’après-midi, et la parade de clôture était elle au sec, les cabriolets avaient décapoté, y compris la sublime Ferrari 250 California qui menait la danse.
    Petit correctif à apporter : Veloce, c’est sans h !

    Didier

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

La Renault 12 à la conquête du monde

La Renault 12 on la connaît bien en France puisqu'elle y a été un vrai succès avec des millions d'exemplaires fabriqués et...

Le plastique et l’automobile ancienne

Quand on parle de plastiques dans une voiture, on pense immédiatement aux voitures des années 80 et aux tableaux de bords. Mais...

[Vidéo] Le Saviez-Vous ? Les Renault et leur empattement variable !

Cela faisait longtemps qu'on ne vous avait pas proposé une vidéo "Le Saviez-Vous". Après vous avoir parlé des Renault Gordini, c'est à...

Des avant-guerre pour le catalogue “The Golden Age of Motoring” de Bonhams

Jusque l'an dernier c'est Bonhams qui était sponsor titre du London to Brighton. Si l'événement est désormais sous la bannière de RM...