God Save The Car 2019, l’Anneau Passe La Manche

Ça y est, avec le God Save The Car 2019, la saison publique de l’Autodrome de Linas-Montlhéry reprenait enfin ! C’était donc avec les autos anglaises, et quelques motos, que les hostilités repartaient. Pour l’ouverture, c’étaient plus de 400 bagnoles qui avaient investi l’anneau.

Cette année les équipes de Paris Auto Events, nous ferons encore voyager aux pays des voitures. On vous donne toutes les dates dans cet article.

Un fog bien anglais… même pas peur !

Quoi de plus normal pour les autos anglaises que de retrouver du brouillard au petit matin ? Sauf que là les conditions n’étant vraiment pas optimum, la direction du circuit décida de reporter l’ouverture de la piste. Et c’est avec un peu plus de 45 min de retard que les premiers concurrents purent prendre la piste et lancer ce God Save The Car 2019.

Comme à l’habitude, la journée comportait plusieurs roulages avec quatre plateaux. Sans oublier les deux incontournables parades. Les animations ne manquaient pas non plus en dehors de la piste.

Dans les paddocks on fêtait les 60 ans de la Mini avec une bonne centaine de modèles présents. Un beau groupe de Taxi Londonien était venu avec François Allain. Plusieurs clubs 100% british avaient également fait le déplacement. Bien sûr le parking des anciennes nous permettait de découvrir de belles autos.

Les Oldies en formes !

C’est le plateau des Vintage GT et Roadster qui eu le privilège de s’élancer. Cette série n’eu pas la tache facile, car le brouillard était encore important. On roulait donc plutôt calment ! Mais lors des sessions d’après, le rythme devint plus énervé et les pilotes se lâchèrent un peu plus, pour notre plus grand plaisir.

Les ladies ont le rythme dans la peau

Le plateau des anglaises moderne était peut-être le plus animé du God Save The Car 2019. L’’anneau étant presque dégagé, ce fut donc un festival pour les Catheram et autres Lotus et Jaguar.

Je n’étais pas seul ce samedi, Paul était aussi de la partie. Ce dernier avait eu la chance de remporter un concours des copains de Bagnole-art, il nous en parle…

En plus d’un mug j’ai eu l’occasion d’avoir un baptême de piste à bord d’une Mini John Cooper Works. Eh bien mes amis, je peux vous assurer que les 230 chevaux sont tous bien là. Avec une auto menée de main de maître par Benjamin Breton, pilote professionnel, le célèbre anneau prend une toute autre saveur.
J’avais déjà eu l’occasion de rouler en passager à Montlhéry, à bord d’une Avantime, et lors du Jap’n car Festival 2018 dans une MX5, mais là remonter au sommet de l’anneau, faire l’intérieur puis l’extérieur à des pilotes moins chevronnés, c’est tout simplement jouissif !
Surtout que le petit malin de Benjamin avait pris soin de déconnecter toutes les béquilles électroniques, d’ailleurs malgré l’excellente motricité de la Mini, on l’a senti glisser de l’avant une ou deux fois.
Merci encore à France d’Hollander et Romain Bagnole-art, ainsi qu’à Fournier Automobiles et France Bleu pour ce moment inoubliable.

Mini, mais maxi plaisir !

Pour fêter dignement leurs 60 ans, il fallait bien une un plateau réservé aux Mini sur le God Save The Car 2019 ! Et là on peut dire qu’elles s’en donnèrent à cœur joie les petites, même un peu trop peut être ! Lors des quatre sessions, les attaques et les passages sur trois roues régalèrent le public venu nombreux.

Comme à la parade !

Si il y a bien un incontournable lors des manifestations à Montlhéry, c’est la parade ! Ou plutôt les parades, car elles sont au nombre de deux, une a la mi-journée et une en clôture. Pour ce God Save The Car 2019, c’étaient les Mini qui avaient l’honneur d’ouvrir le cortège.

L’intérêt de ces parades, c’est que toutes les autos participantes, y compris celles qui ne sont présentes que pour l’expo statique, peuvent prendre la piste. Ce qui donne une file impressionnante de voitures sur l’anneau. Les premières avaient déjà bouclé leur tour, que les dernières n’étaient pas encore rentrées. Mais quelle belle vue a chaque fois !

Encore un super moment au God Save The Car 2019

Premier événement de la saison 2019 et déjà un beau carton ! Le temps laissait craindre une fête gâchée, mais ce brouillard était juste parfait pour l’ambiance ! La fête fut complète, les parkings bien pleins, les pilotes content et le public ravi. Allez seul petit bémol sur la session moto, un peu vide. Allez les motards, ne faites pas la tête et venez nous voir l’année prochaine. Niveau musical, j’ai raté le groupe qui jouait en live, mais l’appel de la chicane nord a été trop fort !

Alors, on dit quoi ? Ah, bah on dit a dans quinze jours avec les Youngtimers le 6 avril et c’est bibi qui se fera un plaisir de vous en recauser !

bertrand
rédacteur et photographe à news d'anciennes.
Passionné d'histoire et de véhicules anciens, il rejoint la rédaction de news d'anciennes en 2015. Armé de son fidèle Nikon, il écume les rasso et salons pour vous les faire découvrir.
Paul Guy on Email
Paul Guy
Rédacteur - Photographe à News d'Anciennes
Paul aime passer son temps à courir après les véhicules anciens. Au sens large puisque les autos côtoient les trains et les avions !
Il a rejoint l'équipe à l'été 2018.

1 commentaire sur “God Save The Car 2019, l’Anneau Passe La Manche”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.