US Motor Show 2019, l’Autodrome de Linas-Montlhéry parfum Route 66

L’US Motor Show 2019 et ses grosses ricaines c’étaient ce samedi, après une grosse coupure, la dernière fois c’étaient les Françaises début juin. Le mythique anneau de Linas-Montlhéry, nous ouvrait ses portes pour une spéciale USA. Le programme était bien chargé, car en plus des voitures, des motos, les Cheerleaders ou le Foot US étaient également de la fête. Le soleil nous a fait quelques blagues, mais ça n’a pas du tout découragé le public venu massivement !

Montlhéry ça fait du bien !

Après un break de presque quatre mois, ça fait du bien de se retrouver dans mon jardin ! Même si les récents travaux ont quelques peu amputer mes beaux arbres. Pas grave, le plaisir est là et bien là même. Je ne suis pas le seul car la fréquentation était encore au rendez-vous ce samedi, tant en participant qu’en public. Au total on frisait les 400 véhicules inscrits quand même. Et pour ce qui est des visiteurs, les tribunes étaient bien pleines, ça fait plaisir à voir !

Cette fois encore, chapeau aux équipes de Paris Auto Events qui nous avaient gâté niveau programme. Beaucoup de choses à voir donc, que ce soit en expo statique comme sur la piste. Le programme était gargantuesque, en plus des cessions sur la piste, le centre de l’anneau nous offrait du beau spectacle pour nous faire plonger dans l’ambiance américaine. La liste des animations est longue, avec un village marchand, les paddocks, le foot US, le groupe live, bref un truc de dingue avec une belle ambiance. Allez, c’est quand même pour les autos que nous venus !

Le plateau des vintages de l’US Motor Show 2019 !

Un beau plateau avec une quarantaine de voitures. Pour leurs 55 ans les Mustang étaient en nombre face aux Cobras autres Corvette. Ça roulait un peu pépère au début puis rapidement, les pilotes prenaient de l’assurance et on passait à l’attaque. Mais tout est resté quand même bon esprit !

Je l’avais déjà remarqué l’année dernière, mais la Dart verte est juste sublime. Pour cette année deux autres autos avaient également mes faveurs : la Cobra Daytona et la Corvette Le Mans, deux magnifiques répliques de ses autos mythiques. Un plateau très sympa en tout cas !

Les plateaux de modernes

Au nombre de deux, les plateaux de moderne étaient beaucoup plus calmes que leurs grandes sœurs les anciennes. Il eut bien quelques passes, mais point trop n’en faut, ce n’est que du roulage. On y retrouvait, Corvette, Mustang et même des Tesla… oui, oui vous ne rêvez pas ! L’électrique était sur la piste ! Eh oui, faut vivre avec son temps ma bonne dame ! J’avoue que j’ai trouvé ça plutôt intéressant. En tout cas ces deux plateaux recelaient plus d’une centaine de voitures.

L’US Motor Show 2019, la piste mais pas que !

Comme je l’ai dit, le programme concocté par Paris Auto Events était juste énorme. Cette année encore les charmantes cheerleaders, des étudiantes de la Sorbonne, ponctuaient les cessions de leurs numéros de danse. Ambiance assurée !

Dans le même esprit de la danse country nous était aussi proposé. Pour réchauffer un peu l’ambiance en l’absence du soleil, c’est Alan Scott et son groupe qui nous donnait rendez-vous pour un peu de rock’n’roll live avec la scène au milieu du paddock.

Ce samedi on était vraiment de l’autre côté de l’Atlantique avec des démos de foot US, et là aussi le public a apprécié. En plus des divers food trucks, un village marchand nous offrait de nous faire tatouer, maquiller ou simplement nous trouver une petite miniature pour agrandir la collec’. Ou pourquoi pas un petit vêtement ? Oui, y avait aussi, quand je vous disais qu’il y avait de quoi faire, hein !

Parades ou runs ?

Les deux mon capitaine ! Enfin, plus que deux d’ailleurs, car les parades étaient nombreuses avec celle des motos et celle du Mustang Club de France, pour les 55 bougies de l’auto. Les traditionnelles parades de mi et fin de journée eurent lieu également. Celle de la mi-journée était tout bonnement énorme avec plus de 500 véhicules sur l’anneau.

Ensuite l’ami Igor se chargeait de commenter un des moments phares de cette journée : les très attendus runs devant les tribunes. Sous les ordres du starter Gilbert et ses deux Flag Girls, plusieurs autos se sont affronté devant un large public, et la victoire finale fut pour une Tesla… et oui…

Parkings et paddocks bien pleins !

Là aussi, la fête ne serait pas complète sans la visite des parkings et des paddocks. C’est toujours aussi sympa de voir de plus près les autos qui ont roulé sur la piste. Quant aux parkings et ce malgré le temps pas franchement radieux, on retrouvait de nombreuses voitures, certes avec une énorme quantité de Mustang, mais bon c’était leur aniv’ aussi. Bon, pour faire mon chipoteur, j’aurais bien voulu un peu plus d’autos des années 50 et 40 mais on a quand même vu de belles choses… et j’avais fait le plein avec la Normady Beach Race !

L’US Motor Show 2019 c’était trop bien !

Je pensais être rassasié d’Américaines après la Normandy Beach Race, mais non ! Car quel bonheur d’écouter un V8, de voir rouler ces grosses bestioles que sont les américaines tout en chromes et en lignes superbes. Du coup notre tour du monde est bien avancé car après les Anglaises, les Allemandes, les Françaises, il nous reste à aller en Italie avec l’Italian Meeting le samedi 19 octobre et là aussi ça risque d’être encore très très bien !

bertrand
rédacteur et photographe à news d'anciennes.
Passionné d'histoire et de véhicules anciens, il rejoint la rédaction de news d'anciennes en 2015. Armé de son fidèle Nikon, il écume les rasso et salons pour vous les faire découvrir.
Romain Gegauff
Rédacteur-photographe à News d'Anciennes
Romain est un photographe passionné par les autos... et la montagne. De quoi faire de belles photos séparément... ou quand ses deux passions sont combinées ! Il a rejoint l'équipe de News d'Anciennes en Juin 2019 !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.