Autodrome Italian Meeting 2018

Autodrome Italian Meeting 2018, Le Rouge Etait De Mise !

Voilà, avec cet Italian Meeting 2018, le célèbre anneau de Montlhéry finissait son tour du monde et en même temps sa saison. Et quelle fin les amis, sous un temps superbe se sont pas loin de 600 belles qui étaient présentes sur le circuit. Une fin en apothéose avec des plateaux magnifique et pour les goûts !

Les voyages forment la jeunesse !

Cet Italian Meeting 2018 venait donc clore la magnifique saison de l’autodrome de Montlhéry ! Pendant cette période, l’anneau presque centenaire à encore su nous faire vibrer, nous faire voir des autos superbes. Et bien sûr ce n’est pas fini, on remet ça l’an prochain (rendez-vous dans deux semaines pour le calendrier).

Tout au long de cette année, grâce aux équipes de Paris Auto Events notre anneau presque centenaire nous a fait voyager aux quatre coins du monde. Avec lui on a été en Angleterre avec God Save The Car, en Allemagne avec le Wagen Fest’, au Japon avec le Jap’n’Car, les USA avec le US Motor Show et pour finir en beauté l’Italie avec l’Italian Meeting 2018 de ce samedi, où l’on fut fort gâté niveau autos et motos avec les quatre plateaux présenté ce jour. En même temps, cet événement a de l’avance sur les autres puisque c’est le seul qui n’était pas une nouveauté.

Pisses feux en action !

Mais commençons par le commencement, c’est donc par le plateau des Italian Ciclomotore que la journée commence. Ce plateau mélangeait plusieurs générations de deux-roues transalpins. Les modernes côtoyant les plus anciennes. On retiendra les petites deux-temps Gitane Testi ou autres Minarelli et leurs envolées stridentes ! Bien sûr les scooters Vespa étaient de la fête. On pue ainsi découvrir un étrange trois roues sur base Vespa, dommage qu’un accident mette fin a cette belle découverte.

Italian Veloce !

Le premier plateau de l’Italian Meeting 2018 réservé aux autos était dédié aux voitures allant des années 80 à nos jours. Largement trusté par Alfa Romeo qui revient ces dernières années avec des modèles comme la 4C ou le Stelvio. Une belle Maserati Biturbo roulait également. Une belle petite équipe de Fiat Abarth ont un peu mis de l’ambiance dans le groupe, sous la vigilance de la toujours impressionnante Lamborghini Gallardo.

Et un plateau Ferrari prestige, un !

C’était un des rendez-vous les plus attendus de cette matinée, le plateau Ferrari ! J’entends plusieurs d’entre vous dire, bof, chuis pas fan, bof c’est des machins modernes. Certes, mais ce n’est pas les chignoles à Jo le clodo quand même ! Difficile de trouver en France (en dehors du Mans Classic ou des 500 Ferrari contre le Cancer) un plateau de Féfé comme ça. Elles étaient toutes là, des récentes avec des 458, 430 et 599. Les années 80 étaient représentées par une Testa Rossa et des 328 et 308. Les seventies avec une 308 Dino et les années 60 avec une 250 GTE et une 250 GT SWB, ces trois dernières furent bien sûr mes préférées !

Le plateau où ça bouge !

Le quatrième et dernier plateau, était celui des Classiche, celui des autos des années 50 à 70. Trusté par une armée d’Alfa qui alignait des GTV, des 1750 et autres Giulietta. Tout ce petit monde était à la bagarre avec les Lancia Fulvia bien à l’aise sur ce tracé. Mais mes deux petites préférées de la série furent, la toujours l’impeccable Alfa Montréal et la petite Fiat Abarth juste sublime !

Comme à la parade !

C’est désormais la coutume, à l’heure de midi toutes les autos sont conviées à une parade. Celle-ci réunis pratiquement tout le monde, car les parkings furent bien vides. Cette parade eu tellement de succès qu’elle se transforma presque en embouteillage, mais des comme ça on aimerai en avoir tout les jours.

Maranello à Montlhéry !

En effet, devant le 1924 on se serai cru au siège de la maison mère du cheval cabré. Là, était disposé toutes les Ferrari qui participaient à l’Italian Meeting 2018. On avait donc la possibilité de voir d’un plus près ces magnifiques autos. A l’intérieur du 1924, ce trouvait, au milieu des artistes, non pas une mais deux légendes de la marque. En premier lieu une magnifique F40 à coté d’une Daytona qui fêtait là ses cinquante bougies.

La visites des paddocks valait également son pesant de spaghettis. Quel plaisir de pouvoir déambuler au milieu de tant de beautés. D’ailleurs et comme devant le 1924, les nombreux visiteurs n’en perdirent pas une miette. A tel point que ce fut un peu le remake du salon de l’auto niveau affluence !

Je suis rital et je le reste !

Pour le dernier rendez-vous de l’année l’autodrome à vraiment fait fort ! Les plus de 3200 visiteurs purent se régaler avec des plateaux attrayant et variés, même le temps a été avec nous. D’ailleurs je crois que toute cette année les événements eurent du beau temps, ce qui est appréciable pour tout le monde. Les équipes de bénévoles ont encore réaliser un travail sans fautes, remercions-les au passage, tout comme les commissaires de pistes. Il faut se souvenir que sans eux, pas de belles manifestations. La saison 2018 était particulièrement bien réussie ! Merci a tous et à toutes pour ces bons moments passé. Je vous donne rendez-vous le 8 novembre prochain pour connaitre le planning 2019 et je peux vous dire qu’il va être génial !

bertrand
photographe/reporter
rédacteur et photographe à news d'anciennes.
Passionné d'histoire et de véhicules anciens, il rejoint la rédaction de news d'anciennes en 2015. Armé de son fidèle Nikon, il écume les rasso et salons pour vous les faire découvrir.

3 commentaires sur “Autodrome Italian Meeting 2018, Le Rouge Etait De Mise !”

  1. Merci Bertrand pour ce bien joli reportage qui me fait presque regretter de ne pas être venu. Belles brochettes de fefe comme tu les appelles affectueusement. Et puis voir s’arsouiller des Vespa sur l’autodrome ça devait être trop marrant

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.