Après la Type E Lightweight, revoilà la Jaguar XKSS

Après la Type E Lightweight, revoilà la Jaguar XKSS
Après la Type E Lightweight, revoilà la Jaguar XKSS
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Citroën Dyane, remplaçante remplacée

Presque 40 ans après la fin de sa carrière, on peut se dire que la Citroën Dyane a été un échec. Pourtant c'est avec...

Une collection tarnaise bientôt dispersée par Carprecium

Si les événements sont à l'arrêt, les ventes aux enchères d'automobiles anciennes continuent. Dans une dizaine de jours c'est une collection complète qui sera...

Parcours du Tour Auto 2021 : Paris-Nice… et les Alpes !

Il se prépare doucement ! On savait déjà que l'épreuve aurait lieu entre le 19 et le 24 Avril. Maintenant on peut se préparer,...

Les Anciennes s’exposent avec l’Atelier du Temps à Basse-Goulaine

En Janvier, les événements sont rares. Et en ce moment c'est encore pire. Pour autant les véhicules s'exposent, dans un centre commercial de Basse-Goulaine,...

Jaguar – Land Rover héritage n’est plus, il faut maintenant appeler ce département Jaguar – Land Rover Classic. Première annonce d’envergure, la fabrication de 9 Jaguar XKSS neuves.

On vous a déjà parlé de la fabrication de Jaguar Type E Lightweigt (tout sur le modèle sur notre article en cliquant ici) relancée par Jaguar pour que plus de 50 ans après, le nombre de voiture initialement prévu soit atteint.
Cette fois, c’est à une voiture un petit plus ancienne que va s’attaquer la branche classic du constructeur : la myhtique Jaguar XKSS.

Si vous ne connaissez pas la Jaguar XKSS, pas de panique, c’est une auto plutôt confidentielle. En effet, c’est un dérivé de la Jaguar Type D (tout sur le modèle dans notre article en cliquant ici). La Jaguar Type D a couru avec succès depuis son apparition en 1954, en prenant la suite de la Jaguar Type C (là aussi notre article complet est visible en cliquant ici). Elle a notamment remporté les 24h du Mans en 1955, 1956 et 1957.
A la fin de l’année 1956, Jaguar souhaite stopper son engagement officiel en compétition, en laissant ses voitures sur la route entre les mains d’écuries privées comme l’Ecurie Ecosse par exemple. Néanmoins, on ne stoppe pas les efforts car aux Etats-Unis la Jaguar Type D n’est pas homologuée comme une auto de route. Il faut pour cela 25 voitures “de série” pour l’homologation du SCCA.

C’est alors que Jaguar crée la Jaguar XKSS, dérivée de la Jaguar Type D, avec des pare-chocs, un porte bagage, une capote et une portière passager à gauche. La voiture est prévue à 25 exemplaires mais coup de théâtre, l’usine va brûler alors que seulement 16 sont sortis ! Du coup le modèle est particulièrement rare, et en dehors des répliques, il est extrêmement cher.

La série de Jaguar XKSS qui va voir le jour ne sera pas pour autant gratuite puisque la voiture neuve sera vendue 1 million de livres ! Elle sera, nous dit-on le fruit du meilleur de l’ingénierie Jaguar avec un look d’origine et un moteur XK aux petits oignons. 9 Modèles sortiront de production pour porter le total à 25 exemplaires. La production débutera dans un an.

Par contre, arrêtez de chercher le numéro de votre concessionnaire local, à moindre d’être un gros collectionneur et un gros client Jaguar ou Land Rover, vous ne pourrez pas le réserver !

Après la Type E Lightweight, revoilà la Jaguar XKSS

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Gregory Fromenteau, des anciennes… dans le futur !

Aujourd'hui on va vous parler d'un artiste qui n'hésites pas à placer les anciennes dans des environnements... pas très historiques ! Gregory Fromenteau a commencé...

Citroën Dyane, remplaçante remplacée

Presque 40 ans après la fin de sa carrière, on peut se dire que la Citroën Dyane a été un échec. Pourtant c'est avec...

Les Anciennes s’exposent avec l’Atelier du Temps à Basse-Goulaine

En Janvier, les événements sont rares. Et en ce moment c'est encore pire. Pour autant les véhicules s'exposent, dans un centre commercial de Basse-Goulaine,...

Une collection tarnaise bientôt dispersée par Carprecium

Si les événements sont à l'arrêt, les ventes aux enchères d'automobiles anciennes continuent. Dans une dizaine de jours c'est une collection complète qui sera...