Antoine Dufilho, sculpteur d’automobile par héritage

Antoine Dufilho, sculpteur d'automobile par héritage
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Acheter Une Voiture Ancienne : attention aux restaurations « made in USA »

Qu’elles semblent belles certaines anciennes venues d’Amérique. Des véhicules rutilants à prix très concurrentiels. Une Ford Mustang GT de 1967 à 16.000...

Renault Dauphine, succès-story d’une star de la régie

Pour diversifier sa gamme Renault avait besoin de voir plus gros que la 4CV. Mais on a pas fait les choses à...

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat...

La Elkhart Collection cartonne sous le marteau de RM Sotheby’s

Deux jours d'enchères pour une énorme collection. Dans l'Indiana la Elkhart Collection a attiré les regards par son ampleur... mais aussi par...

Aujourd’hui on vous parle d’un artiste français qui n’est pas vraiment arrivé à la sculpture par hasard. Tout jeune Antoine Dufilho est initié aux arts par son oncle, le comédien, peintre, sculpteur et collectionneur de Bugatti Jacques Dufilho. Le virus est attrapé et s’il commence des études de médecine, il se tourne vite vers l’architecture qui lui permet de mieux exprimer sa créativité. En parallèle il crée des sculptures et à partir de 2012 il s’y consacre complètement.

On retrouve évidemment des grands monuments architecturaux parmi ses créations. Mais aussi des automobiles, anciennes la plupart du temps, et toujours représentées de façon originale. Le figuratif est remplacé par l’évocation des lignes d’autos emblématiques, de la 250 GTO à la 300 SLR en passant par les Porsche 356 et des monoplaces.

Antoine Dufilho utilise la plupart du temps l’aluminium. Quelques fois il réalise la carrosserie complète de l’auto, mais ses œuvres les plus connues sont réalisées avec une succession de feuilles d’alu, comme un gabarit de carrossier.

On retrouve ses créations dans plusieurs galeries à travers le monde, ou même dans des musées. Une de ses œuvres, la Bugatti Type 57 Atlantic est ainsi exposée au Petersen Museum, à quelques mètres de la voiture originale. On a aussi pu voir Antoine Dufilho sur des salons spécialisés. On l’a vu plusieurs fois à Rétromobile et il y était revenu cette année.

Mais c’est lors d’Art Up ! à Lille qu’on pourra voir sa création la plus monumentale. Ce rendez-vous des arts contemporains accueillera 750 artistes du 5 au 8 Mars qui est reporté du 25 au 28 Juin, et exposera, face à l’entrée du salon, une Ferrari 330 P4 grandeur nature ! Une oeuvre à ne pas rater !

Pour en savoir plus et découvrir ses autres créations, c’est par ici.

Antoine Dufilho, sculpteur d'automobile par héritage

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Au volant d’une Volvo 850R, quick brick

Une Volvo, c'est une auto carrée. Une Volvo c'est une auto qui est plus solide que le mur dans lequel elle rentre....

La Elkhart Collection cartonne sous le marteau de RM Sotheby’s

Deux jours d'enchères pour une énorme collection. Dans l'Indiana la Elkhart Collection a attiré les regards par son ampleur... mais aussi par...

On a lu : “Dossier Michel Vaillant – Circuit Paul Ricard”

Lancée en 1995 avec un album consacré à James Dean, la série "dossiers Michel Vaillant" revient pour retracer l'histoire du circuit Paul...

Vu dans la rue : un “Coupé” Rover P5

Dans la série "au marché", après l'ID Break, l'Amazon Break et la Daimler Double Six c'est une autre anglaise que j'ai dénichée....