Belle première pour l’Aston et les Sorties de Grange de Guillaume Cheroyan

Un peu comme la collection Ruggieri en début d’année. Une grosse collection sortie de grange était proposée aux enchères par une maison pas spécialement reconnue pour les autos anciennes. Et pourtant les résultats sont là.

La vente du 26 mai

Ce n’est pas une grande maison habituée aux véhicules qui organisait cette vente mais l’étude de Guillaume Cheroyan. Pour autant le catalogue était fourni et proposait de belles autos ce 26 mai. Une grosse sortie de grange était présente, mais aussi d’autres belles autos que beaucoup de grandes maisons auraient aimé pouvoir vendre.

Presque tout est vendu et les prix sont plutôt bons (présentés ici hors frais). Revue des lots qu’on avait noté précédemment.

La star de la vente

Plus grosse estimation de cette vente, une Aston Martin DB MkIII de 1958. Bien soignée et dans un bel état de présentation on visait entre 180 et 220.000 €. Bien vu, elle part à 183.000 €.

Les sorties de grange

Cette vente avait attiré l’attention en raison d’un grand nombre de lots sortis de grange au catalogue.

Un des lots les plus marquants portait la griffe de Bugatti et de Gangloff sur une carrosserie de Type 44. Montée sur le châssis 44518 celui-ci roule certainement sous une autre robe. Estimée entre 15 et 25.000 €, c’est contre 18.000 € qu’elle est adjugée.

Plusieurs belles françaises résidaient dans cette grange. On notait par exemple une Salmson S4D dans une configuration proche de celle qu’on avait essayé, estimée entre 10 et 12.000 €, elle ne se vend pas.

Côté Delage une D6-70, complète est estimée entre 14 et 17.000 € dépasse l’estimation à 24.000 € tandis que la Type DE de 1925 se vend 14.000 € pour une estimation comprise entre 15 et 20.000 €.
Plus populaire, la Rosengart LR4SAI est aussi proposée se vend pour son estimation haute : 300 € !

Autres françaises, la Traction 7C ne se vend pas, la Renault Torpédo NN estimée 100-200 € part finalement à 700 €, la Dauphinoise atteint 850 € (est. 500-700 €) et la Peugeot 190 S part pour son estimation basse de 1500 €.

Les autres autos en bon état

En dehors de ces sorties de grange on retrouvait d’autres belles autos en bon état. Quelques belles françaises de toutes gammes de prix pour commencer. La Facel Vega Facel III en bon état, estimée entre 32 et 38.000 € part finalement contre 46.000€, la 404 Cabriolet estimée entre 38 et 45.000 € est adjugée 37.500 tandis que la Dauphine ne se vend pas.

La Peugeot 504 Cabriolet estimée entre 20 et 23.000 € monte jusque 25.000€ et la Simca 1000 Rallye 2 Groupe 2 (est. 25-30.000 €) atteint 31.100 €.

On avait aussi noté quelques étrangères. Deux Jaguar Type E étaient de celles-ci, un cabriolet Serie I de 1967 estimé entre 50 et 60.000€ atteint finalement 105600 € mais le coupé Serie III V12 de 1972 ne se vend pas (est. 50-60.000 €).
Côté allemand, une rare BMW 502 estimée entre 20 et 30.000 € part pour 29.000 mais la Porsche 924 Carrera GT ne se vend pas, la Bertone X1/9 estimée entre 10 et 15.000 € non plus

Tous les résultats sont à retrouver en cliquant ici.

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.