La Sortie de Grange des autos d’Henri Ruggieri a tenu ses promesses

Ce n’est pas une grande maison internationale qui était derrière cette vente. Adam Enchères a été mis sous le feu des projecteurs avec cette impressionnante sortie de grange, et les résultats confirment les attentes placées dans cette vente.

La vente

Dévoilée fin décembre (on en parlait ici) la vente avait grand bruit. Pas forcément à cause des nombreuses autos amassées par Henri Ruggieri mais plutôt par la seule présence d’une Lamborghini Miura estimée… au prix d’une Miura. Il y avait à dire sur cette auto, certes, mais ce n’était pas la seule à suivre attentivement. Voici quelques résultats.

A noter qu’en plus des autos en vente, des pièces détachées seront également proposées. Cela va des moteurs de populaire à des éléments de moteur Jaguar XK… mais aussi un kit carrosserie pour réaliser une réplique de 250 GTO !

La star cartonne

C’était donc l’énorme star de la vente. Une Lamborghini Miura de 1968. 118e Miura produite cette belle auto rouge cette auto pas totalement complète représente une bonne base de restauration. Estimée entre 400 et 600.000 € elle atteint la barre des 560.000 € !

Les beaux coupés ont bien marché

Beaucoup n’ont parlé que de la Miura mais il n’y avait pas qu’elle à surveiller.

Ainsi la Jaguar Type E de Novembre 1961, une des fameuses “flat-floor” estimée entre 40 et 60.000 €, elle s’envole pour atteindre 99.000 €.

On trouvait aussi une Simca 9 Sport “Coupé de Ville” de 1955. Corrosion importante due a son long stockage à l’extérieur, le prix était bas et devait lui permettre d’avoir de la marge pour la restaurer. Moins que prévu au final, estimée entre 3 et 5000 € elle part pour 8100 €.

Les avant-guerre se vendent bien

On avait noté dans les avant guerre une belle Rolland-Pillain B22 de 1924. Complète elle demandera un certain travail pour re-rouler. Estimée entre 12 et 15.000 €, elle dépasse elle aussi ce prix avec 17.800 € sous le marteau.

Un duo ensuite, constitué par de belles Panhard. La X 69, base d’un long projet mais avec son moteur d’origine part pour 4600 €. La X72, dans le même état part pour 4300 €. Des autos estimées entre 2 et 3000 €.

Enfin on avait noté une Delage DM. Transformée en utilitaire, cette bonne base de restauration, au moteur non bloqué, estimée entre 5 et 10.000 € ne s’envole pas et part pour 5000 €.

Vent de folie sur les américaines

Henri Ruggieri était amateur de belles américaines. On avait noté quelques lots :

  • l’Oldsmobile Toronado plutôt saine, aurait appartenu à Jean Richard. Estimée entre 800 et 1500 € elle atteint 5100 € sous le marteau.
  • la Cadillac Eldorado de 1967, là aussi très saine mais avec pas mal de travail, était estimée entre 1500 et 2000 € et se vend 1600 €.
  • la Packard Clipper de 1947, restaurée il y a longtemps et donc à refaire était estimée entre 1500 et 2000 €. Elle finit à 8000 € !
  • la Chevrolet Corvette C3, était une auto mal stockée et sans carte grise. Estimée entre 3 et 5000 €, c’était soit pour un projet ambitieux, soit pour une donneuse… Un courageux en a quand même donné 8000 € !

Les insolites

On avait retenu deux lots insolites. La première est une Hotchkiss Grégoire, déjà suffisamment rare, mais celle-ci comporte la mention prototype sur sa carte grise ! Presque complète, estimée entre 3 et 5.000 €, elle se vend pour 5600 €.
La seconde auto est bel et bien un Fourgon Citroën Rosalie. Ce n’est pas évident puisque l’auto a été recarossée par Currus pour le compte d’un magasin de meuble. Estimée entre 3 et 5.000 € elle aussi, c’est à 8400 € qu’elle se vend.

Des affaires ?

On vous l’avait dit, les sorties de granges du genre peuvent devenir des pièges. Des autos à l’estimation faible mais qui deviennent finalement des batailles à coup d’euros. Là, les prix se sont envolés, mais quelques autos sont restées à des prix raisonnables.

Pour voir les résultats complets, c’est en cliquant ici.

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

1 commentaire sur “La Sortie de Grange des autos d’Henri Ruggieri a tenu ses promesses”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.