Bourse d’Ancenis 2019

La Bourse d’Ancenis 2019, une valeur sûre, tout simplement

Le rendez-vous des Bieilles Ancenéennes, fidèle à la période charnière Hiver/Printemps, est toujours aussi convoité. Bien gâté par un ensoleillement matinal, l’affluence des visiteurs ne se fit pas attendre, d’autant que côté bourse, sa réputation est plutôt bien perçue. Je vous emmène faire un tour de la Bourse d’Ancenis 2019.

Si la salle Expo de La Charbonnière est toujours comble, y compris le point de ralliement « Le Bar », les extérieurs ne désemplissent pas avec plus de 1500m d’étalages pour tous les goûts. Après avoir salué l’équipe organisatrice, ravie de l’ampleur du moment, je m’intéresse rapidement au vaste emplacement destiné aux visiteurs venus en anciennes

Les emplacements réservés sont maîtrisés par les membres du club, chacun est placé et c’est déjà bien rempli. Les seventies sont de plus en plus nombreuses. Quand aux américaines, et leurs présentations attrayantes, elles font toujours autant tourner les têtes et il y a de quoi.

Nostalgie, quand tu nous tiens

Clin d’œil sur des nostalgiques des années 70, qui débarquent avec des autos que l’on évoque rarement. Qu’elles soient plus fausses que vraies, elles ont le mérite d’être souvent présentes, quelque soit la météo. On a vite fait de les remarquer, que ce soit la Simca 1000 rouge au look 1000 Rallye, la R8 bleue et son air d’R8G, la Dauphine gonflée de partout et les deux R8 inimitables. On aime, on n’aime pas, perso, je m’y trouve bien au milieu de ces bombinettes.

Au menu découverte, suivez le guide

Jamais rencontrée, cette Peugeot 405 Mi 16, 405 Le Mans, version fabriquée pour la France, en seulement 150 exemplaires. Belle présentation et qui hormis les traits de couleurs Peugeot sur la calandre, est dans une configuration d’origine extraordinaire, intérieur/extérieur.

Encore une Sterling

Cette Nova Défi, novatrice, celle-ci, par rapport au modèle rencontré dimanche dernier au Rdv Pôle Collection (ici). C’est un des derniers modèles à l’appellation DEFI, construit dans le Nord de la France, contrairement à ces prédécesseurs Anglais. Une restauration maximum, Mécanique VW comme à son origine et ouverture du poste de pilotage télécommandée. Un vrai bijou.

Deux GT Facel Vega

Une FACEL VEGA III (Moteur Volvo P1800) et ce HK 500, à l’immatriculation personnalisée étaient présentes sur le parking de la Bourse d’Ancenis 2019. Animé d’un V8 Chrysler de 5.9L, la GT peut friser les 240 km/h. Pour l’histoire, ce modèle fut adopté comme voiture personnelle, à l’époque, par deux grands pilotes, j’ai nommé Stirling Moss et J.Louis Trintignant.

Réplique dans le haut de gamme

Ce Cabriolet «  Réplica » Porsche 356 Speedster, Outl-Aw (Hors la loi) GSR, je l’ai déjà rencontré, lors de mes reportages sur l’ex mensuel Nantais « le M.I.N ». Le succès du public est instantané et il est bien difficile de faire quelques clichés tranquillement. Une réplique qu’on aimerait bien avoir dans le garage.

Des deux roues en nombre à la Bourse d’Ancenis 2019

Les motos, sont encore nombreuses, cette année. Pas franchement expert en deux roues, j’espère ne pas faire d’impair, en vous présentant un bel éventail d’anciennes et quelques récentes intéressantes. Remarquablement bichonnées et entretenues par leurs propriétaires, c’est un bon moment de flânerie, passé en leur compagnie.. Terrot, Moto Guzzi, Harley Davidson, Yamaha, BMW, Triumph, Ducatti, Laverda, Honda… accompagnées de quelques Indian et Triumph…modernes.

Séquence Émotion, au détour de ma visite

Au hasard des allées, c’est avec surprise que je tombe face à face avec notre premier détenteur de Trophée News d’Anciennes (c’est à revoir par ici). François, le proprio de la fameuse Simca 1000 verte, équipée de  son antique mégot coincé dans le cendrier.
Il est ici, loin de son domicile et pourtant, après avoir traversé la Vendée et une bonne partie de la Loire Atlantique, je le retrouve devant moi, aux portes de l’Anjou.
François passe le bonjour à toute l’équipe News d’Anciennes, qu’il rejoint fréquemment en sous marin en tant que lecteur assidu du site.

Avant de nous quitter

Encore un peu d’images ....et si vous aviez des infos sur le journal indiqué, sur cette grande plaque émaillée, ça permettra d’éclaircir les nombreuses recherches, de son possesseur.

Marc
Rédacteur et Photographe à News d'Anciennes
Jeune retraité, Marc, un ancien parmi les anciennes, ça ne dépareille pas trop, d'autant que sa deuxième matière grise, métallisée celle-ci, lui accorde de bonnes virées nostalgiques, une Renault R8 ragaillardie.

Il est sous le régime News d'Anciennes depuis depuis début 2016.

1 commentaire sur “La Bourse d’Ancenis 2019, une valeur sûre, tout simplement”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.