Le Mans Classic 2018 : Résultats du Plateau 6, Atmo ou Turbo, Proto ou GT, 3L ou 2L ?

Des courses très ouvertes pour ce plateau 6 du Mans Classic 2018, beaucoup de voitures très différentes peuvent prétendre à la victoire et le spectacle promet d’être intense. Il le fût !

Pour retrouver notre article général, c’est en cliquant ici.
Les résultats et photos du plateau 1, les avant-guerre, sont ici.
Les résultats et photos du plateau 2, avec les Jaguar des années 50, c’est ici.
Pour les résultats et les photos du plateau 3, c’est en cliquant là.
Le plateau 4, ses Cobra et ses GT40, c’est par ici.
Le plateau 5 et toutes ses Lola T70, c’est par ici.
Les résultats et photos du Groupe C et le Global Endurance Legends c’est là.

Résultats des Qualifications du Plateau 6 du Mans Classic 2018

Les protos sont les premiers à marquer des points même si les GT les inquiètent.

Yves Scemama et sa TOJ 3L réalisent le meilleur chrono devant Pierre Lafargue et sa Lola 2L alors que les Américains David Mc Neil et Gunnar Jeannette (déjà vu brillants au Tour Auto cette année) sont crédités du troisième temps avec leur 935 K3 (une GT).  Le quatrième temps est pour Dominique Guénat et sa Lola 3L, le cinquième pour Marc de Siebenthal également sur Porsche 935.

Au niveau de la vitesse de pointe, c’est l’Alpine A443 qui se démarque en montant à 292.5 km/h !

Equipage Auto Année Chrono Ecart
1 33 Y. Scemama TOJ SC304 1976 4:08.931
2 48 P. Lafargue Lola T298 BMW 1979 4:12.661 +3.730
3 36 D. Mac Neil / G. Jeannette Porsche 935 K3 1980 4:13.341 +4.410
4 15 D. Guenat Lola T286 DFV 1976 4:14.444 +5.513
5 59 M. De Siebenthal / J. Duby Porsche 935 1978 4:14.816 +5.885

Les essais de nuit du Plateau 6

Si David Mc Neil et Gunnar Jeannette confirment leurs ambitions et signent le meilleur temps, ce sont les deux Mirage qui complètent ce podium avec Goethe et Hall en second et Mac Allister en troisième. Scemama n’est pas loin et prend la quatrième place alors qu’un Gilles Céron très en forme se retrouve cinquième.

Equipage Auto Année Chrono Ecart
1 36 D. Mac Neil / G. Jeannette Porsche 935 K3 1980 4:16.220
2 22 R. Goethe / S. Hall Mirage Gr 7 1973 4:16.510 +0.290
3 54 C. Mac Allister Mirage M6 1973 4:26.839 +10.619
4 33 Y. Scemama TOJ SC304 1976 4:29.536 +13.316
5 31 G. Ceron Chevrolet Monza 1976 4:32.374 +16.154

Quelques autres photos de la nuit mancelle :

Résultats de la course 1

Comme pour le plateau 5, la première course de ce groupe est nocturne. Cela ne semble pas affecter les concurrents et très rapidement, c’est la 935 K3 de Mc Neil qui se porte en tête devant Scemama et Goethe. Cette situation ne dure pas. La Porsche cède sa place à la Mirage au troisième tour. Elle va abandonner au tour suivant mais attention, une 935 peut en cacher une autre, c’est celle de de Siebenthal qui prend le commandement devançant la Mirage de Goethe. Au tour suivant, la seconde 935 disparait, laissant la route libre à la Mirage qui termine devant la Toj et les deux Lola de la famille Lafargue. La seconde Mirage complète le Top 5 de cette première manche.

Le record du tour de cette manche revient à Yves Scemama en 4:10.573. La meilleure vitesse de pointe est également pour la Toj avec 301.8 Km/h. Il est intéressant de noter que la 935 de Marc de Siebenthal est chronométrée à 297.7 et la belle Alpine de Depailler à 295.3

Equipage Auto Année Chrono Tours Ecart
1 22 R. Goethe / S. Hall Mirage Gr 7 1973 43:14.992 9
2 33 Y. Scemama TOJ SC304 1976 43:20.479 9 +5.487
3 48 P. Lafargue Lola T298 BMW 1979 44:15.131 9 +1:00.139
4 47 P. Lafargue Lola T298 BMW 1979 44:30.051 9 +1:15.059
5 54 C. Mac Allister Mirage M6 1973 44:36.866 9 +1:21.874

Résultats de la course 2 du Plateau 6 du Mans Classic 2018

Pas de suspens pour la première place de cette course. Parti de la pole, Yves Scemama ne quitte pas la tête de cette manche jusqu’au drapeau à damier. Il est suivi comme par son ombre par Roald Goethe et sa Mirage jusqu’à leur arrêt au cinquième tour. C’est alors Gilles Céron qui hérite de cette seconde position mais il abandonne à son tour. Le top 5 est complété par la famille Lafargue, Martin O’Conell et Urs Beck.

Yves Scemama réalise le hat trick puisqu’il est également crédité du meilleur tour de cette manche en 4:04.350.

Le plus rapide dans les Hunaudières est… Yves Scemama avec 296.9 km/h devant Nicolas D’Ieteren et sa 935 K3 à 296.1 et l’autre K3 de Urs Beck à 290.6.

Equipage Auto Année Chrono Tours Ecart
1 33 Y. Scemama TOJ SC304 1976 43:12.376 10
2 48 P. Lafargue Lola T298 BMW 1979 44:12.898 10 +1:00.522
3 47 P. Lafargue Lola T298 BMW 1979 44:30.926 10 +1:18.550
4 80 M O’Connell / R. Wills Chevron B26 BDG 1974 45:41.781 10 +2:29.405
5 21 U. Beck Porsche 935 K3 1980 45:46.561 10 +2:34.185

Résultats de la course 3

Sans surprise, parti de la pole, c’est Scemama qui prend la tête de cette dernière course du week end. Il est suivi par Nicolas D’Ieteren qui a fait un super départ. La TOJ semble marcher un peu moins bien pendant cette manche, et au 3ème tour Scemama cède sa place de leader à Chris Mc Allister qui ne la quittera plus. Nicolas D’Ieteren et Patrice Lafargue complètent pour le moment le trio de tête. Au 8ème tour, c’est Patrice Lafargue qui abandonne alors que Scemama reprend la seconde place. Les positions n’évolueront plus jusqu’à la ligne d’arrivée, même si la lutte est très serrée pour la cinquième place entre Gilles Céron et Urs Beck séparés par moins de 3/10 sous le drapeau à damier.

Le meilleur tour de cette manche est pour Chris Mc Allister en 4:12.527 alors que la meilleure vitesse de pointe est pour Nicolas D’Ieteren avec 293.7 km/h. Le dysfonctionnement partiel de la Toj dans cette manche est illustré par sa faible vitesse de pointe de “seulement” 271.8 Km/h.

Equipage Auto Année Chrono Tours Ecart
1 54 C. Mac Allister Mirage M6 1973 44.58.958 10
2 33 Y. Scemama TOJ SC304 1976 45:44.003 10 +45.055
3 10 N. D’Ietieren / P. Lalmand Porsche 935 K3 1979 46:00.507 10 +1:01.559
4 8 T. Sinclair Lola T292 BDG 1973 46:23.062 10 +1:24.114
5 31 G. Ceron Chevrolet Monza 1976 46:40.455 10 +1:41.507

Résultats cumulés du plateau 6

Au final, c’est bien sur Yves Scemama qui l’emporte largement grâce à d’excellentes performances liées à une grande fiabilité. La seconde place revient à Russel Busst, Lola 2L, qui récolte ici le fruit d’une grande régularité. Troisième, Urs Beck est le premier des 935 K3, ici encore la régularité paye. Chris Mc Allister prend la quatrième place à cause de sa contre performance de la course 2. Enfin Nicolas D’Ieteren récolte lui aussi les fruits de sa constance.

 

Equipage Auto Année Chrono Tours Ecart
1 33 Y. Scemama TOJ SC304 1976 2:12:16.858 29
2 17 R. Büsst / D. Freeman Chevron B31 BDG 1965 2:18:40.820 29 +6:23.962
3 21 U. Beck Porsche 935 K3 1980 2:22:22.269 29 +10:05.411
4 54 C. Mac Allister Mirage M6 1973 2:14:27.304 28 +1 Tour
5 10 N. D’Ietieren / P. Lalmand Porsche 935 K3 1979 2:16:01.690 28 +1 Tour

Ce plateau 6, le plus ouvert de tous pour le classement final tant le niveau des engagés est élevé, nous a offert un spectacle et des luttes magnifiques tout au long du week end.
Rendez vous compte: 2 Mirages Ford, pas moins de 10 Porsche 935 (une n’a pas roulé), l’Inaltera du grand Henri, l’Alpine A 443 et tant d’autres magnifiques autos toutes mieux préparées les unes que les autres…

La mauvaise nouvelle, il nous faudra attendre 2 longues années pour revivre un tel spectacle. Vivement 2020.



Jacques
Rédacteur-Photographe à News d'Anciennes
Photographe, plus qu'amateur, et passionné de courses historiques, Jacques sillonne l'Europe pour voir les plus belles courses.

3 commentaires sur “Le Mans Classic 2018 : Résultats du Plateau 6, Atmo ou Turbo, Proto ou GT, 3L ou 2L ?”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.