50 ans du Circuit de Thruxton : Un bel hommage

C’est sous un soleil de plomb que des pilotes aux godasses à l’avenant ont assuré le spectacle pour célébrer les 50 ans du Circuit de Thruxton, dans le Hampshire. On y était pour voir un beau spectacle.

Petite histoire de Thruxton

Le site est, comme Silverstone, né comme une base de la RAF pendant la Seconde Guerre mondiale. D’ailleurs, Thruxton abrite toujours un aérodrome. Ce n’est qu’en 1968 que ce dernier se verra entouré d’un circuit, réputé pour être l’un des plus rapides d’Angleterre (Damon Hill effectuera un tour à 235 km/h de moyenne en 1993, au volant de la Williams FW15C).


Place au spectacle

Histoire de mettre les petits plats dans les grands, Thruxton a accueilli durant le weekend les véhicules qui ont écrit les plus grandes pages de son histoire. Au programme, plateaux de Mini, de BTCC, de voitures de sport, de F3 ou encore de Superbike. Le public anglais s’est régalé de toute cette variété en piste.

Et il faut avouer que les pilotes n’étaient pas là pour amuser la galerie, surtout au volant des Mini où les casses ou sorties de piste étaient légion. Les puces assurent le spectacle sur le continent, pourquoi est-ce qu’elle n’en ferait pas de même à domicile ?

Quelques autos sortaient un peu de l’ordinaire, au moins d’un point de vue de français. La Jowett Jupiter est de celles-ci. Si vous ne connaissez pas cette auto, pas de panique vous pourrez dans le plateau 2 de Le Mans Classic… dans moins de deux semaines ! Cooper et Chevron rappelaient le passé de constructeur de châssis des anglais. Et pour les fondus d’autos de tourisme, les Rover SD1 et autres Jaguar XJC Broadspeed étaient bien en vue !

Pour une découverte, le tracé de Thruxton offre un spectacle des plus agréables, et il faut reconnaitre que la vitesse est absolument bluffante. Il y a fort à parier que nous y retournerons pour d’autres évènements dédiés à la voiture ancienne. Stay tuned, comme on dit de ce côté de la Manche.

Pierre
Rédacteur à News d'Anciennes
Tombé dans la marmite automobile quand il était petit, il a rejoint l'équipe de News d'Anciennes en 2015. Expatrié en Angleterre depuis Mai 2016, il nous partage les évènements de là-bas.
En dehors de ça, il partage une bonne partie de son temps sur la route entre une Opel Ascona et une Mazda RX-8.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.