Retromobile 2018, les anniversaires continuent, avec Citroën, Peugeot et les grand’mères d’avant-guerre !

Après les plateaux Renault et Abarth hier, on repart pour la seconde journée de Retromobile 2018 ! On commence avec un point météo, le soleil étant de la partie ce matin, il a pu redonner quelques couleurs à la fréquentation.

Après un petit mardi, y’a du monde aux caisses avant dix heures, c’est plutôt bon signe, cela se confirma dans les allées du salon. Du coup je vous emmène encore souffler des bougies, puis chez les Présidents et voir les grand’mères d’avant la grande guerre ! Bref y’a à voir !



Beaucoup D’anivs chez Citron !

Chez Citroën cette année on souffle pas mal de bougies et sur beaucoup de légendes. On commence avec la reine des voitures populaires, celle qui roule sans casser d’œufs, celle des hippies et des campagnes, bref la fabuleuse 2cv, la Deudeuche mythique !

Lancée au salon de Paris en 1948, la deux-pattes eu une belle carrière de 42 ans de bons et loyaux services, tant elle fur décliné en un nombre presque infini de modèles et de types, sans compter bien sur les innombrables bricolages de ses propriétaires. Elle fut le cabriolet le moins cher du marché et avec plus de cinq millions d’unités de vendue, elle est et restera un best-seller ! Sur le salon un beau modèle à la robe jaune, côtoie un prototype TPV, pour Très Petite Voiture, étudié pendant la guerre. On lui souhaite encore d’avoir une aussi belle vie !



Pendant les ‘’évènements’’ de mai 68 et entre deux concours de jet de pavés, sortira la Mehari. Pour corriger une légende urbaine des bagnolards, elle possède le moteur de la Dyane, entre autres choses. Ce n’est pas non plus une voiture en plastique mais en Kralistique teinté dans la masse et thermo formable. Voiture de plaisir et de plein air, elle fut aussi star de cinéma avec la série des gendarmes, qui avec l’armée en reçu des milliers. Sur le salon, on notera la présentation des pièces façon grappes de maquettes.

Le stand Citron nous exposait également, une belle CX 2000 Super de 1979, une C4F de 1931, un peu la grand-mère de la CX. Bien sur la fameuse Tracbar n’était pas en reste, on avait droit a deux magnifiques modèles, un coupé 11 BL de 1938 et un cabriolet 11 AL de 1935, toutes deux en robes noir et bleu nuit, juste superbe !

Ça souffle aussi du côté de Sochaux !

Chez Peugeot, c’était aussi la saison des anniversaires, avec la 203, qui sortit elle aussi en 1948, le Lion misait sur ce modèle pour le renouveau de la marque au sortir de la guerre.

Cette grande berline, capable d’emporter une famille de six, avec ses faux d’airs américaines trouva tout de suite sa place dans le paysage automobile du début des années 50 et son baby boom. La voiture ce veux résolument moderne avec sa coque auto porteuse et ses suspensions hélicoïdaux, on était comme dans un canapé à sont bord. La 203 se vendit à près de 700.000 unités pendant ses 11 années de production. Le modèle présenté sur le salon est sublime de restauration.

L’autre berline à fêter ses 50 ans est la 504 ! Cette voiture embarque une grande modernité à sa sortie, moteur 4 cylindres, 4 roues indépendantes à 4 freins à disques et comble de raffinement les appuis têtes intégrés dans les sièges. Décliner en de nombreux modèles, coupé injection, cabriolet, break, break 4×4, elle réussit même sa carrière sportive en remportant nombres de rallyes. C’est d’ailleurs, un de ces modèles qui est présenté sur le stand.

Chez la firme sochalienne, on retrouvait également un joli coupé 404 de 1967 et une rare Talbot Lago Coupé América de 1962, marque qui appartenait à Simca et qui tomba dans le giron de PSA, lors de son rachat, cette voiture appartient au musée de Poissy. Un yougtimer de légende était présente avec une 205 GTI, qui reste un sacré numéro !



Les DS des présidents sont à Retromobile 2018

Maintenant que DS est une marque propre, elle peur avoir sont propre stand rien qu’à elle ! Avant qu’elle devienne marque, elle fut modèle et même la préférée de bien des présidents de la République Française.

On retrouvait ainsi les DS du Générale de Gaulle, en version 21 Pallas normale ou de cérémonie, dont le pavillon s’ôtait pour que le Général puisse saluer debout. L’immense DS21, 1 PR 75, carrossée par Chapron mesure presque 7 m de long. Sur ce stand étaient exposé la DS 5 du président Hollande et la DS 7 Crossback du Président Macron. Pour être complet avec les président, la SM de Georges Pompidou était également présentée. Une belle collection, assez atypique !

Les ancêtres fêtent aussi les 120 ans de Renault

Le club des Teuf-Teuf et le musée de Compiègne nous offrait un plateau du constructeur de Billancourt, sauf que là c’était que des modèles illustrant les débuts de la marque.

Le musée exposait une énorme Double coupé Limousine Type CC de 1911, à coté d’une autre très grosse limousine Type V de 1907. Toute deux paraissaient bien grosse a côté de la frêle voiturette Type A de Renault Frères, datant elle de 1899.

Le club des Teuf-Teuf est une association qui porte principalement sur les voitures du début de l’histoire jusqu’au début des années 20. Ce club nous présentait une belle brochette de Renault de ces époques.

On commence avec un Taxi Type AG de 1907, un authentique taxi de la Marne. Juste a coté venait une Type CQ de 1912, elle aussi sublime dans cette couleur. On retrouvait une belle limousine décapotable Type AI de 1908. Une voiture de très belle taille qui possède des roues arrière jumelés pour une meilleure adhérence sur les routes pas toujours très bonnes du début du siècle. Un plateau superbe qui faisait bien mesurer les progrès et changements de l’histoire de la voiture.

On est loin de tout vous avoir montré. Retrouvez nous demain pour de nouveaux articles.

bertrand
photographe/reporter
rédacteur et photographe à news d'anciennes.
Passionné d'histoire et de véhicules anciens, il rejoint la rédaction de news d'anciennes en 2015. Armé de son fidèle Nikon, il écume les rasso et salons pour vous les faire découvrir.

3 commentaires sur “Retromobile 2018, les anniversaires continuent, avec Citroën, Peugeot et les grand’mères d’avant-guerre !”

Laisser un commentaire