Retromobile 2018, des belles expos avec des Renault, des Abarth, des records et des blindés

Voilà, on l’attendait depuis des mois, c’est bien là… Par contre, la neige, celle-là on s’en serait bien passé ! Je veux bien sur parler de Retromobile 2018, et elle est goûteuse ! Le salon est juste énorme, et sans dévoiler plus que nécessaire ; c’est du très bon !

Salon Automédon 2018

Les prochains jours la rédaction, on est 5 cette année, vous en fera découvrir beaucoup plus. Ce matin, je vous ferai entrevoir les quelques belles expos présentes cette année.


Les 120 ans de Renault dignement fêtés à Retromobile 2018 !

On commence par le constructeur au losange qui souffle déjà ses 120 bougies. Renault Classic nous a gâté en présentant plus d’une trentaine de véhicules retraçant l’histoire de la marque. De la petite et frêle Type A de 1898 à la Twingo, en passant par la 4CV ou la Juvaquatre on est plus que gâté ! On a même droit a une glace, je sais ce n’est pas la saison, mais l’Estafette en version marchand de glace est juste sublime. Autre sublime, c’est ce camion Type BD en fourgon postal, avec cage à pigeons voyageurs incorporé.

L’histoire toujours avec un taxi “De la Marne” Type AG, ceux-là même qui s’illustrèrent en septembre 1914. Les années 20 avec la Type KJ1, petite citadine à trois places en trèfles. Une magnifique Type KZ 11 de 1933, superbe exemple de caisse carrée voisinait avec la grande routière des années 30, la Vivastella et sa robe noir et verte, superbement réhaussé d’un filet d’or, que dire d’autre ! Plus près de nous on retrouvait, R16, R30 et R4 en version baroudeuse ! C’est fini ? bah non, car dans tout les anniversaires y’a du dessert et celui-là est tout jaune…

Ce soir y’a du dessert ! Et quel gâteau à un seul ingrédient unique, il se compose de trois Alpine A442, et une A443, celles qui ont couru les 24H du Mans en 1978. Là aussi anniversaire, avec bien sur la N°2 de Jaussaud et Pironi mise en avant et les trois autres cotes à côtes, alors c’est t’y pas du cadeau ça ? Ce n’est pas souvent que l’on verra ça, un vrai régal pour les fans d’Alpine et des 24H !


Le plateau de la saga Abarth pour les 110 ans de Carlo !

Les Abarth on connais bien, je vous ai fait visiter le musée de Savigny-lès-Baunes, où l’on trouve une belle collection. Mais celle du suisse Engelbert Möll est juste sublime. Repartie en deux plateaux, cette expo inédite en France nous offrait de découvrir des modèles rares du génial Carlo Abarth !

Là aussi c’est toute l’histoire de la marque au scorpion qui est retracé. Comment na pas craquer devant la Fiat 500 carrossée façon fusée par Pininfarina en 1958 ou bien l’Abarth 500 Monoposto de 1965, qui battit le record du monde des 500 m départ arrêté. Plus sagement on trouvait également des petites sportives comme la Fiat Abarth OT 2000, qui frisait quand même le 240 km/h en 1966. Le coupé gris 2400 qui possède une carrosserie en aluminium, fut le véhicule personnel de Carlo Abarth, rien que ça.

Bien sûr, Abarth ne peut nier son histoire sportive à l’image de ce spider 2000, un prototype de 1971. Simca fut aussi allié avec le Scorpion, avec cette “2Mila” de 1963. Une magnifique Abarth 2000 Sport et une 3000 Sport de 1971 sont d’autres exemple du caractère très sportif de la marque !


Les Grandes Heures de l’Automobile et l’histoire de Montlhéry !

Là aussi, on ne présente plus les Grandes Heures, l’année dernière l’organisation avait tapé fort en exposant les autos de groupes B. Cette année ce sont des voitures et motos qui ont toutes battues, un ou plusieurs records sur l’anneau mythique.

Une des plus connue est le Citroën “Petite Rosalie” qui roula 300.000 km en 134 jours sans arrêts. La Voisin C15, elle roula pendant tout le mois de septembre 1930 a une moyenne de 120 km/h et battit au passage 13 records du monde. Une autre Voisin, celle-ci battit 18 records en 1927. La moto Peugeot 515, battit-elle aussi plusieurs records de distance, dont celui des 2000 et 3000 km.

Le Musée de Saumur et ses gros jouets !

Comme tout les ans le plateau amené par le musée des blindés, qu’on a visité, c’est ici, était superbe, en cette année d’anniversaire de Renault, le musée avait fait la part belle a ce constructeur. C’est Louis Renault qui lança la production, en 1917 et en grande quantité du petit char FT, char qui permit de rompre le front.

Après-guerre, les années 30 virent la production de la petite auto-mitrailleuse AMR, du char léger R35 et du tracteur 36R qui avec sa remorque servait a ravitailler l’énorme char B1Bis de 75 tonnes qui engloutissait 330 litres aux 100 km. Une magnifique évocation de notre patrimoine historique militaire.

D’autres articles vont suivre, le salon est tellement riche cette année qu’il y a  faire !

Je vous offre une dernière petite galerie, pour le plaisir comme dirait l’autre !




bertrand
photographe/reporter
rédacteur et photographe à news d'anciennes.
Passionné d'histoire et de véhicules anciens, il rejoint la rédaction de news d'anciennes en 2015. Armé de son fidèle Nikon, il écume les rasso et salons pour vous les faire découvrir.

6 commentaires sur “Retromobile 2018, des belles expos avec des Renault, des Abarth, des records et des blindés”

  1. Bonjour Bertrand,
    Peux-tu m’identifier la voiture correspondant à ta référence photo 2018-2 dans la rétrospective Abarth ?
    Merci d’avance !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.