Pour Quail Lodge, Bonhams sort un très gros catalogue

Avec une vente de Paris plus ou moins ratée et une vente d’Amelia Island où les autres étaient plus en vue, à Quail Lodge, Bonhams sort le grand jeu. Après le catalogue de Gooding & Co qu’on vous dévoilait ici, c’est au tour de celui de la maison anglaise de sortir de très beau lots.

La vente de Quail Lodge aura lieu le 18 Août elle aussi, à partir de 10h du matin à Carmel. On comptera 111 lots au catalogue, 24 qui pourraient dépasser le million de dollars sous le marteau, même si Bonhams n’annonce pas les estimations de quelques uns de ces lots.

Les cinq inratables de la vente de Bonhams à Quail Lodge

Pour ces cinq inratables, on va commencer par deux italiennes, qui sont les seules des cinq dont l’estimation est donnée.

La première est une Maserati 300S de 1956. C’est l’auto qui conduisit Juan Manuel Fangio à la victoire des Grand Prix du Portugal et du Brésil. Une voiture plus qu’intéressante donc, dans un état superbe puisqu’elle a servi dans de nombreuses courses historiques. Son propriétaire actuel l’a en effet fait écumer les circuits entre 1998 et 2008. Depuis l’auto lui sert moins et il la met donc en vente. Elle est estimée entre 6 et 7 millions de dollars.

La seconde est aussi une Maserati. Gooding & Co présente une A6G/54 Coupé, Bonhams ammène à Quail Lodge un spider. Cette auto fut le prototype du spider dessiné par Frua. Une auto magnifique, restaurée avec soin par le spécialiste Adolfo Orsi, et qui fut notamment exposée au Museo Ferrari. Rien que ça ! Elle est estimée entre 3.2 et 3.6 millions de dollars.


Les trois suivantes sont plus orientées sport. Mais on ne connait pas leur estimation.
On commence avec une Jaguar Type E Lightweight. pas n’importe quelle Type E puisque celle-ci a couru, notamment aux 24h du Mans sous les couleurs de Cuningham aux 24h du Mans 1963. On vous en parle plus en détail dans notre article dédié visible ici. Chose à souligner, elle est complètement Matching Number. Pour le coup, on ne peut pas vous dire combien peut valoir un tel modèle.

Autre anglaise, une McLaren F1 de 1995. Là encore, ce n’est pas n’importe quelle McLaren F1, c’est la première à avoir été importée aux USA et la première homologuée sur place. En 2015, RM Auctions en avait vendue une à Monterrey pour 14 millions de dollars. Celle-ci partira certainement pour moins cher, mais devrait quand même signer un gros score.

Enfin on termine avec une italienne. C’est une Ferrari 250 GT Berlinetta Tour de France. Vous trouverez toutes les infos sur le modèle dans cet article. L’auto est parfaitement restaurée, avec les plus grands qui se sont penché sur elle. Certifiée, on peut dire qu’elle a eu une belle carrière sportive même si aucune grande victoire ne figure à son palmarès. Concernant le prix, la dernière Tour de France vendue est partie pour 13 millions de dollars !

Un très gros catalogue de Ferrari

Les Ferrari sont très nombreuses dans le catalogue de Bonhams à Quail Lodge. Au dessus du millions elles sont nombreuses ! On a en a noté quelques unes.

Trois Ferrari 275 pour commencer. Une GTB Alloy à nez long tout d’abord, préparée pour un Monté Carlo qu’elle ne courra pas, elle est estimée entre 2.7 et 3 millions de dollars. La rouge est une 275 GTB/4 de 1967, en bon état et fraîchement restaurée, estimée entre 2.5 et 3 millions de dollars.
Enfin, une 275 GTS, un beau cabriolet, complet, matching number et équipée d’un hard-top. Elle est estimée entre 1.85 et 2.2 millions de dollars.

Ensuite trois supercars made in Maranello. Une F40 “US” de 1990 avec 2100 miles au compteur, estimée entre 1 et 1.3 millions de dollars, une Enzo noire, elles ne sont que deux dans cette combinaison de couleurs, et celle-ci est estimée entre 2 et 2.5 millions de dollars. Mais surtout, on trouve celle qui a lancé la chose : une 288 GTO de 1985, estimée entre 1.9 et 2.2 millions de dollars !


Suivent deux Ferrari 365 GTB/4 Berlinetta qui doit son estimation, entre 750.000 et 1 million de dollars, au fait qu’elle soit une première main. L’autre est une 365 GTS/4, un Daytona Spider, estimé entre 2.7 et 3 millions.

On terminera avec une Ferrari 400 Superamerica Coupe Aerodinamico, de 1963 et dessinée par Pininfarina. Cette superbe auto matching number est très prisée et connue puisqu’elle a déjà été exposée sur de nombreux concours. Si le catalogue de Quail Lodge ne donne pas d’estimation, sachez que RM Sotheby’s en a vendue une l’an dernier à 4.4 millions de dollars.

Quelques autres millionnaires

Elle était presque à mettre dans les inratables mais les amateurs de ce genre d’autos sont bien rares. On trouvera dans le catalogue de Bonhams une Lotus Type 34, la voiture dessinée par Chapman pour partir à la conquête de l’Amérique et l’Indycar. Un palmarès fou, et il n’y a que deux autos existantes. L’une au musée, l’autre, c’est celle-ci, estimée entre 1.8 et 2.5 millions de dollars.

Plus classique, uneLancia Aurelia B24S Spider America,toujours prisées. Et années après années leur prix grimpent. Celle que Bonhams ramène à Quail Lodge est estimée entre 1.2 et 1.5 millions de dollars.

Toujours dans le classique, on trouvera deux Mercedes 300 SL, un roadster en superbe état estimé entre 1 et 1.2 million de dollars, et un coupé rouge estimé entre 900.000 et 1.1 million de dollars.

Enfin, dans le sillages de CSX2000, vendue près de 14 millions l’an dernier, on trouvera deux Cobra au catalogue.
La rouge foncée est une 289 de 1964, complètement matching number et bien restaurée. Elle est estimée entre 1.05 et 1.25 millions de dollars. L’autre est une Cobra 427 de 1966 avec 1880 miles au compteur seulement ! Une auto estimée entre 1.6 et 2 millions de dollars.

En dessous du million quelques beaux morceaux

Les carrossiers à l’honneur

On commence avec une Dual-Ghia cabriolet de 1958. Mue par un V8 Dodge, l’auto a gagné un prix a Pebble Beach en 2010. Élégante et exubérante, elle est estimée entre 300.000 et 375.000 $.
Ensuite on trouve Chrysler Special de 1953, elle aussi carrossée par Ghia. Une auto rare estimée entre 550.000 et 750.000 $.
Toujours chez les carrossiers Italiens, une BMW 503 Cabriolet, venue de chez Bertone. Elle aussi a gagné plusieurs prix, et il n’y en a eu que 13 pour le marché US ! Elle est estimée entre 550.000 et 750.000 $.

Enfin une française, une Delage D8S à la carrosserie Letourneur et Marchand. C’est l’une des deux seules connues. Cette élégante auto est estimée entre 700.000 et 800.000 $.

Les autos de rallye aussi

Dans le catalogue de Bonhams pour sa vente de Quail Lodge on trouve un nombre assez étonnant de voitures de rallyes… civiles ! En fait, elles font toutes partie d’une même collection, proposée à la vente. Mais comme cette collection est superbe, on préfère vous en parler dans un article dédié que vous trouverez ici.

Sinon, le catalogue complet est consultable ici

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes

Passionné d’automobile ancienne, il a créé News d’Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.

Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu’elles sont un peu plus rapides !


1 commentaire sur “Pour Quail Lodge, Bonhams sort un très gros catalogue”

Laisser un commentaire