Vue dans la rue : Triumph Spitfire

Vue dans la rue : Triumph Spitfire
Julien
Julien est le troisième à avoir rejoint News d'Anciennes. Passionné de photo, il est propriétaire d'une Lancia Delta qui (re)roulera un jour, mais aussi cycliste et motard.

À la une sur News d'Anciennes

[Acheter Une Voiture Ancienne] Contrôle technique, ce qu’il faut savoir lors de l’importation d’une voiture ancienne

Le contrôle technique pour les voitures de plus de 30 ans est devenu un véritable casse-tête pour...

Classic Car Design, un coin de passion pour trouver son ancienne

Avec Romain Dumas en fer de lance, Alès s'est fait connaître dans toute la France ces dernières années. Vraie terre automobile, sans...

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat...

Simca 1100 : l’attraction de Poissy !

C'est le genre d'auto qui ravive des souvenirs à beaucoup de monde. Une auto répandue, populaire, qui avait fait son chemin dans...

Ce n’est pas la première Triumph Spitfire que l’on vous montre dans ces colonnes, mais celle-ci est particulièrement belle.

Si  la première qu’on vous avait présenté était une version 1500, celle-ci est une MkIII.
La Spitfire apparaît en 1962, c’est un roadster léger, dans la tradition anglaise, avec un beau dessin signé par l’italien Michelotti. La première version reçoit un 4 cylindres de 1147 cm³ développant 63ch, bien suffisant pour les 700 kg du roadster, appelé MkI de nos jours, mais qui se nommait en réalité Spitfire 4.

La seconde version, appelée Spitfire 4 MkII, voit quelques évolutions esthétiques et mécaniques, pour un gain de 4 ch, elle apparaît en 1964.

La troisième version, celle qui nous intéresse, la Triumph Spitfire MkIII apparaît en 1967. Son moteur passe à 1296 cm³, toujours avec deux carburateurs, la puissance passe à 72ch. Le poids évolue assez peu et la voiture atteint les 152 km/h en pointe et abat le 0 à 100 km/h en 12.5s.
C’est la face avant qui subit le plus de modification, les pare-chocs sont remontés de 9 cm pour le marché américain.
Cette version sera produite au total à 65.320 exemplaires entre 1967 et 1970.

Suivront ensuite les versions MkIV et 1500. Au total la Spitfire sera produite à 315.142 exemplaires entre 1962 et 1980 et restera un des petits roadsters les plus mythiques.
Elle servira aussi de base à la Triumph GT6, un coupé équipé d’un 6 cylindres.

Vue dans la rue : Triumph Spitfire

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Essai d’une Traction 15 Six H, digne fin de règne

J'avais déjà eu la chance il y a quelque temps de m'installer au volant du mythe de l'automobile française qu'est la Citroën...

La Porsche 917 K 81, quand une légende revient en piste

Championnat du monde des voitures de sport, 24h du Mans, CanAm, Interserie, entre 1969 et 1973 la Porsche 917 est une tueuse...

[Acheter Une Voiture Ancienne] Contrôle technique, ce qu’il faut savoir lors de l’importation d’une voiture ancienne

Le contrôle technique pour les voitures de plus de 30 ans est devenu un véritable casse-tête pour...

Lorenzo Eroticolor, des affiches devenues mythiques

Dans le genre "vous avez déjà vu ses créations sur News d'Anciennes" les affiches de Lorenzo Eroticolor se posent là. Vous voulez...