Une Rambler à moteur à piston rotatif ?

Une Rambler à moteur à piston rotatif ?

Les grands esprits se rencontrent, dit-on. Au moment où Benjamin se lançait dans l’histoire de la Renault Rambler (c’est à lire ici), je me penchais sur une histoire tombée dans l’oubli. Rambler s’était lancé dans l’étude d’un moteur à piston rotatif.


Un voyage dans le temps

Le moteur “révolutionnaire” de Rambler a fait la une de Mechanix Illustrated en Octobre 1964. Le scoop est présenté dans un article de quelques pages. Selon eux, Renault et Rambler (qui, ne l’oublions pas, était une marque à part entière aux USA) étaient en train de développer un moteur à piston rotatif.

A partir de cela, l’auteur, Alex Walordy, spécule que le compacité du moteur permettrait une architecture tout à l’avant ou tout à l’arrière. Cependant, il est extrêmement difficile d’affirmer si le moteur en question a jamais dépassé le stade de prototype, et surtout, s’il a jamais été réellement testé dans une voiture.

Piston rotatif, oui, mais…

Que les Citroënistes, les amateurs de NSU ou les fans de Mazda se calment tout de suite, il ne s’agit pas d’un moteur Wankel. Même si le concept est bien de se passer de la transformation de mouvement linéaire en mouvement de rotation, les choix techniques sont très différents de ce qu’on vous a présenté dans l’article dédié aux Wankels de route.

La solution choisie par Rambler est radicalement différente, le piston a globalement la forme d’un trèfle à quatre feuilles, et il tourne dans un stator à 5 lobes, et surtout, le moteur est équipé de soupapes.

On peut supposer que le moteur aurait pu être disponible avec plusieurs niveaux de puissance (en ajoutant ou retirant des soupapes), moyennant un entrainement mécanique assez complexe.

Au final l’étude sera assez rapidement abandonnée, mais pas l’idée du moteur à piston rotatif. On sait qu’AMC a par la suite étudié l’option Wankel en interne, puis en association avec Curtiss-Wright, avant d’envisager utiliser celui en développement par GM.

La Pacer devait d’ailleurs être commercialisée avec ce moteur. Malheureusement, suite à l’abandon du projet par GM, elle sera proposée avec un 6 cylindres en ligne maison.


Pierre
Rédacteur à News d'Anciennes
Tombé dans la marmite automobile quand il était petit, il a rejoint l'équipe de News d'Anciennes en 2015. Expatrié en Angleterre depuis Mai 2016, il nous partage les évènements de là-bas.
En dehors de ça, il partage une bonne partie de son temps sur la route entre une Opel Ascona et une Mazda RX-8.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.