Retour à l’Antwerp Classic Salon

Retour à l'Antwerp Classic Salon
Retour à l'Antwerp Classic Salon
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Alpine A310 V6 : au volant d’une dieppoise embourgeoisée

Chaque amateur d’automobile française se reconnaîtra dans mon introduction, mais qui n’a jamais voulu poser son séant dans une Alpine ? Pour moi, l’exemplaire que...

Où est passée l’Aston Martin DB5 DP/216/1 ?

On l'a évoqué brièvement en parlant de l'Aston Martin DB5. Une auto parmi les 1021 produite est particulièrement recherchée. Et cela fait maintenant 22...

Histoire de Carrossiers, ép. 19 : Vignale, vingt petites années et des beautés

Les carrossiers français ont majoritairement travaillé avant-guerre. Rares sont ceux qui se soient lancé après la seconde guerre mondiale. Du côté des italiens, il...

Nos Anciennes Abandonnées : les invisibles

Antoine est un chasseur de trésors. Pas de pièces d'or ou d’œuvres d'art... quoi que. Il sillonne les routes d'occitanie à la recherche d'anciennes......

Le week-end dernier, en plus du salon de Reims, les passionnés du nord de la France et de la Belgique pouvaient se rendre à Anvers pour le Antwerp Classic Salon. Olivier nous raconte.

Comme tous les ans, ce salon d’Anvers était un très beau salon. La qualité des voitures est exceptionnelle, leur état de restauration aussi. Le Vendredi, le salon a fait le plein, les organisateurs ont dû repousser l’heure de fermeture, le temps de vider les allées. L’an dernier le salon avait attiré 27.000 spectateurs, cette année le record devrait être battu.

Le plateau Jaguar, thème central du salon qui fêtait les 80 ans de la marque, était superbe avec de belles voitures que l’on a pas l’habitude de voir.
Si on doit mettre un bémol à ce salon, c’est au niveau des pièces, l’offre est très limitée, les marchands sont majoritairement des vendeurs de voitures.

On vous laisse découvrir le tout en photo, soit celles d’Olivier qui nous rapporte ces propos (album complet ici), Olivier qui nous ramène une autre série (visible ici) et Etienne (son site ici).

Retour à l'Antwerp Classic Salon

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Alpine A310 V6 : au volant d’une dieppoise embourgeoisée

Chaque amateur d’automobile française se reconnaîtra dans mon introduction, mais qui n’a jamais voulu poser son séant dans une Alpine ? Pour moi, l’exemplaire que...

Où est passée l’Aston Martin DB5 DP/216/1 ?

On l'a évoqué brièvement en parlant de l'Aston Martin DB5. Une auto parmi les 1021 produite est particulièrement recherchée. Et cela fait maintenant 22...

Histoire de Carrossiers, ép. 19 : Vignale, vingt petites années et des beautés

Les carrossiers français ont majoritairement travaillé avant-guerre. Rares sont ceux qui se soient lancé après la seconde guerre mondiale. Du côté des italiens, il...

Nos Anciennes Abandonnées : les invisibles

Antoine est un chasseur de trésors. Pas de pièces d'or ou d’œuvres d'art... quoi que. Il sillonne les routes d'occitanie à la recherche d'anciennes......