Pneu Collection, comment choisir ses gommes ?

Pneu Collection, comment choisir ses gommes ?

Changer ses pneus sur une voiture récente est tellement évident qu’on le fait sans se poser de question. Mais sur une ancienne, c’est totalement différent. Les usages de nos chères autos anciennes font qu’il faut adopter une logique totalement différente… et choisir ses pneus différemment également. On vous donne quelques conseils par ici pour bien choisir son pneu collection.


Le Pneu Collection qu’est ce que c’est ?

On ne peut pas dire qu’un pneu collection soit forcément un pneu spécifique. Puisque dans pneu collection on peut trouver des gommes qui vont sur toutes les voitures anciennes et que par définition ce sont des autos qui auront plus de trente ans. Du coup dans la famille du pneu collection on trouvera autant les pneus sportifs des youngtimers que les pneus à flanc blanc que vous souhaitez pour votre américaine !

Le pneu collection a souvent une particularité, et non des moindres : il est dispo ! Parce qu’il faut avouer que ce n’est pas si évident. Simplement parce qu’à travers les années, les pneus ont bien changé. On a commencé avec les pneus à talon avant de passer vers les pneus à tringle, puis on est arrivés aux pneus radiaux.

Dans tous ces pneus, vous trouverez des montages différents. Surtout c’est la façon dont le pneu se maintient qui changera, autrement dit la carcasse. Voici quelques petits exemples :

Évidemment chaque progrès technique visait à améliorer la tenue du pneu à la route. Si les gommes elles-mêmes adhéraient de plus en plus avec l’évolution des techniques de fabrication et d’additivation, c’est la mécanique du pneu qui devait suivre. En effet plus le pneu peut se déformer et revenir dans sa forme initiale, plus il pourra encaisser d’efforts latéraux. C’est d’ailleurs une des différences entre les pneus diagonaux et radiaux, le tissage des structures n’étant pas identique, le second se déformera plus. Et sera plus efficace.

On pourrait croire que le pneu radial est la solution absolue. Mais sur une avant-guerre par exemple, rien ne garantit que vous pourrez le monter et qu’il sera plus efficace que son équivalent à talon, vraiment prévu pour la roue / jante.

Les particularité du pneu collection

On retrouvera plusieurs particularité propres au pneu collection. Déjà les tailles, forcément. Les pneus radiaux, qui ont évolué au fil des ans, ont permis de réduire la hauteur du pneu.

Ensuite, les chambres à air. Si certains tentent de mettre un pneu tubeless sur une jante pas prévue à cet effet, il peut y avoir des surprises, et pas des bonnes. Donc si vous avez une chambre à air dans votre roue, pensez bien à en remettre une, neuve de préférence.

Enfin certaines montes sont très spécifiques. On ne parle pas des pneus des avant-guerre, reproduits tels quels, mais des TRX par exemple. Si leur qualité s’est amélioré avec les refabrication (Michelin comme d’autres manufacturiers ont une gamme spéciale dédiée aux pneus collection), leur particularité est de se monter sur des jantes en millimètres et non en pouces. De fait leur utilisation est restreinte à quelques autos seulement et surtout : on ne peut rien monter à la place, il faut changer les jantes. Et quand on connaît le prix d’un TRX, ça pique !

Au fait, comment on lit la taille d’un pneu ?

On ne peut pas parler de pneu sans un rappel très basique : comment est-ce qu’on lit la taille d’un pneu ?

Prenons le 215 / 55 R 17 qu’on a vu sur la SM2 (et qui est la raison pour laquelle SM2A a réalisé des jantes spécifiques).

215 donne la largeur du pneu, en millimètres. 55 est un ratio qui donne la hauteur du pneu. Ici c’est 55% des 215 mm du coup : 118,25 mm. Le R signifie que c’est un pneu radial, le 17 donne la taille de la jante en pouces. Ici un Z a été rajouté, ce qui signifie que la carcasse est adaptée aux autos à haute performance.

Ensuite on retrouvera un chiffre et une lettre. Le chiffre donne la charge maximale acceptée par le pneu (on parle ici de poids hein) et la lettre sera l’indice de vitesse : jusque quelle vitesse il peut rouler.

Comment choisir son pneu collection ?

Pour trouver des pneus, ce n’est pas si compliqué. Si vous préférez les acheter sur pièces, quelques pros spécialisés se déplacent sur les grands salons de voiture ancienne.

Et puis nous sommes à l’ère d’internet (normalement vous ne lisez pas cet article imprimé sur papier) et les sites de vente de pneu sont nombreux. Et même pour trouver un pneu collection vous aurez beaucoup de choix.

Mais comme il n’est pas évident de trouver le meilleur prix, parce que c’est quand même un critère important, il existe tiregom.fr qui est en fait un comparateur des différents sites de vente en ligne de pneu. Il vous suffit de bien noter les différentes caractéristiques de votre pneu collection avant de le rentrer dans l’onglet de recherche.

Ensuite vous ferez votre choix. Certaines tailles seront disponibles en pneus été uniquement, d’autres pourront même être disponibles en pneus hiver, et ça peut être utile. Concernant les marques de pneus, faites vous votre propre avis. Mais dites vous aussi que sur certaines montes vous n’aurez pas forcément la possibilité de prendre une gomme fabriquée par un manufacturier historique comme Michelin, Pirelli ou Dunlop.

Quelques conseils pour les pneus des anciennes

Sur une ancienne il faut changer ses pneus quand ils sont usés, c’est la base. Mais il faut parfois les changer avant. En fait la gomme doit rester élastique. Et c’est comme une durite : ça vieillit et perd progressivement de son élasticité. Outre le fait que le pneu adhère moins, ce qui n’est déjà pas génial, des craquelures peuvent apparaître risquant un éclatement (qui plus est si vous n’avez pas de chambre à air). Donc on surveille l’année de fabrication des pneus, elle est indiquée dessus (plus d’infos par ici). La recommandation est de changer ses pneus tous les 6 ans, quel que soit le kilométrage effectué.

Ensuite, vous le savez chez News d’Anciennes on vous encourage à rouler avec vos anciennes. Et figurez vous que c’est bon pour vos pneus ! D’abord quand ils sont neufs, la gomme superficielle n’étant pas la couche la plus adhérente, c’est comme sur une plaquette de frein, il faut “rôder” votre pneu.
Et puis si vous roulez peu, le pneu peut se déformer, surtout si vous n’avez pas pensé à le surgonfler avant immobilisation. Du coup un plat peut se former. Et plus votre pneu est ancien, plus il aura tendance à garder ce plat pendant… jusqu’à être obligé de le changer dans certains cas !

Et puis le dernier se rapporte à un point précédemment évoqué : prenez des pneus adaptés. Si les pneus neige ne sont pas facile à trouver sur une ancienne, pensez à en mettre si vous le pouvez (oui on aime rouler, même l’hiver). Ensuite ne jouez pas avec les tailles. Vous trouverez quand même une belle offre de pneu collection dans le commerce, pas de raison que vous soyez complètement démuni. Enfin, si votre roue est prévue pour une chambre à air, évitez le tubeless. Vous avez plus à perdre qu’à gagner.

Article Sponsorisé

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.