Les Petites Sorties du Dimanche Matin, le Cercle des Automobiles Disparues à Toulouse

Les Petites Sorties du Dimanche Matin, le Cercle des Automobiles Disparues à Toulouse
Les Petites Sorties du Dimanche Matin, le Cercle des Automobiles Disparues à Toulouse
Xavierhttp://breizhell31.canalblog.com/
Il est le toulousain de la bande. Toujours armé de son appareil, il écume la ville rose et nous fait vivre de nombreux rassemblements mensuels sur place. Il a rejoint News d'Anciennes à l'automne 2016.

À la une sur News d'Anciennes

Une collection tarnaise bientôt dispersée par Carprecium

Si les événements sont à l'arrêt, les ventes aux enchères d'automobiles anciennes continuent. Dans une dizaine de jours c'est une collection complète qui sera...

Parcours du Tour Auto 2021 : Paris-Nice… et les Alpes !

Il se prépare doucement ! On savait déjà que l'épreuve aurait lieu entre le 19 et le 24 Avril. Maintenant on peut se préparer,...

Citroën Dyane, remplaçante remplacée

Presque 40 ans après la fin de sa carrière, on peut se dire que la Citroën Dyane a été un échec. Pourtant c'est avec...

Les Anciennes s’exposent avec l’Atelier du Temps à Basse-Goulaine

En Janvier, les événements sont rares. Et en ce moment c'est encore pire. Pour autant les véhicules s'exposent, dans un centre commercial de Basse-Goulaine,...

Hier matin, avait lieu le rassemblement auto-rétro mensuel du Cercle des Automobiles Disparues. Le lieu abritant habituellement l’événement, le jardin du Grand Rond, étant en cours de rénovation c’est provisoirement sur les allées François Verdier qu’il a été déplacé. Cela ne m’a pas empêché d’aller y faire un tour.

Malgré la pluie, une quarantaine de voitures s’étaient rassemblées. Tiens, même chose que pour Benjamin à la même heure à Troyes. Il était difficile d’en définir le nombre exact, les véhicules allant et venant au gré de l’exposition. Comme souvent sur cet événement, de très beaux spécimens automobiles s’étaient déplacées. Parmi ceux-ci, une imposante Rolls Royce Silver Dawn, une superbe Alfa Romeo Giulia SS (elle diffère de la Giulietta par les répétiteurs de clignotants rectangulaires et le marquage sur les ailes avant) ainsi qu’une magnifique Mercury Monterey de 1951 (rare dans cet été car non modifiée). Une Ferrari Dino 246GT était également exposée. Malheureusement, elle était légèrement endommagée (traces de choc sur la portière droite).

Une fois de plus, j’aurais été séduit par cet événement auquel j’assiste surtout l’hiver. Durant, la pleine saison, comme beaucoup d’autres, il entre en effet en concurrence avec d’autres rassemblements et j’ai donc moins l’occasion de m’y rendre. J’espère juste que le mois prochain, la pluie ne viendra pas gâcher l’exposition. En effet, celle-ci faisant carton plein dès qu’il fait beau. C’est en tout cas avec un intérêt non dissimulé que j’attends la prochaine édition de ce rassemblement.

Les Petites Sorties du Dimanche Matin, le Cercle des Automobiles Disparues à Toulouse

Sur le même thème

8 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Citroën Dyane, remplaçante remplacée

Presque 40 ans après la fin de sa carrière, on peut se dire que la Citroën Dyane a été un échec. Pourtant c'est avec...

Les Anciennes s’exposent avec l’Atelier du Temps à Basse-Goulaine

En Janvier, les événements sont rares. Et en ce moment c'est encore pire. Pour autant les véhicules s'exposent, dans un centre commercial de Basse-Goulaine,...

Une collection tarnaise bientôt dispersée par Carprecium

Si les événements sont à l'arrêt, les ventes aux enchères d'automobiles anciennes continuent. Dans une dizaine de jours c'est une collection complète qui sera...

Toyota Celica, première génération, pony car à la sauce japonaise

Faut bien avouer que les japonaises, on les croise surtout sur dans la catégorie (et dans les événements) de youngtimers. En même temps, dans...