On a lu : Main Basse sur Athènes, quand le policier rencontre les anciennes

On a lu : Main Basse sur Athènes, quand le policier rencontre les anciennes
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
On a lu : Main Basse sur Athènes, quand le policier rencontre les anciennes
Paul Guy
Paul aime passer son temps à courir après les véhicules anciens. Au sens large puisque les autos côtoient les trains et les avions ! Il a rejoint l'équipe à l'été 2018.

À la une sur News d'Anciennes

Rencontre avec François Allain, présentateur de Vintage Mecanic

News d'Anciennes est allé à la rencontre de François Allain pour revenir sur l'origine de sa passion mais aussi sur la saison 6 de Vintage Mecanic.

Les Anciennes de nos lecteurs, la Venturi 260 Atlantique et Dominique

Cette belle bleue, on peut dire qu'elle est connue. En plus d'être présente sur la toile à de nombreuses reprises, elle s'est aussi installée...

Les Résultats de la vente Osenat de Versailles

Confinement ou pas, la vente Osenat de ce dimanche à Versailles s'est bien tenu. Un beau catalogue, une magnifique expo, de beaux prix, voici...

Rassemblement de l’AVAVA, divine surprise !

C’est avec une petite fraicheur, mais sous un magnifique soleil que l’AVAVA nous a fait une belle surprise en organisant son rasso mensuel de...

Cette fois c’est un livre qui ne parle pas que d’automobiles qu’on a lu. Main Basse sur Athènes est un roman policier, mais les anciennes ne sont jamais loin !

Main Basse sur Athènes :

Traduit du grec par Simone Taillefer et uniquement disponible à la vente par internet sur le site de l’éditeur, ce polar nerveux met en scène un flic grec fana d’automobiles anciennes et modernes. C’est d’ailleurs pour ça qu’on vous en parle.

Le pitch :

Le meurtre d’un riche promoteur en bâtiment va conduire le commissaire Marietis dans une affaire politico mafieuse visant à la “gentrification” des vieux quartiers d’Athènes. Par gentrification on entend expropriation des habitants de vieux logements, selon des méthodes plus que mafieuse, puis rachat des terrains à bas prix par des promoteurs véreux, réhabilitation et revente à prix d’or

Coté automobile le premier tiers du roman constitue un catalogue automobile un peu trop marqué, mais très vite on se prend au jeu de l’intrigue plutôt bien ficelée de ce roman. En revanche les amateurs d’automobiles pointilleux serons satisfaits car les descriptions des modèles présentés sont précises. Les sensations vécues au volant sont également détaillées que ce soit au niveau du bruit de l’odeur ou des sensations mécaniques pures.

Toutefois, le roman n’est pas centré sur l’automobile, il s’agit bien d’un polar, qu’une personne non amatrice de la chose mécanique pourra tout aussi bien apprécier.

En effet à l’intrigue policière de base se mêle un contexte politique et même une romance qui permet de ne jamais s’ennuyer à la lecture.

On se prend d’ailleurs à imaginer le voir scénarisé pour finir en bon thriller.

Ce que j’en ai pensé :

Dévoré en un peu moins d’une semaine, on ne peut vous inciter qu’à commander ce polar original. Main Basse sur Athènes vous fera passer un bon moment pour la modique somme de 10 €, moins cher que certaines de vos revues préférées.

Alors on vous le conseille, sachant que si vous aimez ce Roman grec, il y en a bien d’autres disponibles sur le site de l’éditeur.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
On a lu : Main Basse sur Athènes, quand le policier rencontre les anciennes

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Rosengart Supertraction, premières oubliées

Vous avez peut-être déjà croisé ces magnifiques autos françaises au style américaine et affirmé. Mais les Rosengart Supertraction ne sont pas que ces magnifiques...

Voir ou conduire il faut choisir

Que ce soit en ancienne ou en moderne, bien voir est un élément clé de votre sécurité lorsque vous conduisez. Prenons le temps...

Iso Rivolta Lele, dessin moderne pour clore la lignée

Ce n'est pas parce qu'on est un petit constructeur qu'il ne faut pas se renouveler. À la fin des années 60 le petit artisan...

Rassemblement de l’AVAVA, divine surprise !

C’est avec une petite fraicheur, mais sous un magnifique soleil que l’AVAVA nous a fait une belle surprise en organisant son rasso mensuel de...